Cordoba Fighting Dog

Il n'est pas reconnu par la F.C.I.

Origine
Argentine
Traduction
Francis Vandersteen

Le Cordoba Fighting Dog était une race originaire d'Argentine, où il était opposé à d'autres membres de la race dans des combats à mort. Non utilisé exclusivement pour le combat de chiens, la race était également utilisée pour la chasse au porc et comme chien de garde. La race était célèbre pour son courage incroyable, sa détermination et sa férocité. Bien que disparues au milieu du XXe siècle, les lignées du chien de combat Cordoba restent dans son descendant, le Dogo Argentino. Le Cordoba Fighting Dog était également connu sous le nom de Argentine Fighting Dog et de Perro de Presa de Cordoba.

L’histoire du Cordoba Fighting Dog a commencé au cours de la période coloniale argentine. Lorsque les Espagnols ont subjugué les nombreux peuples amérindiens que l'on trouve dans toute l'Amérique latine, ils ont beaucoup utilisé les chiens de guerre. Les Espagnols utilisaient un certain nombre de races différentes, mais les plus communément utilisées étaient peut-être les Alanos, les premiers ancêtres du moderne Alano Espanol. A l'époque, un Alano n'était pas une race au sens moderne du terme, mais plutôt un type de chien. L'histoire des Alano n'est pas claire, mais on dit qu'ils pourraient descendre du Molosse de Rome, de l'Alaunt de la tribu Alan du Caucase ou peut-être du Mastiff de Grande-Bretagne. On pense également que les premiers Alanos sont arrivés avec Christophe Colomb, qui les a également utilisés dans ses efforts pour subjuguer les Indiens autochtones. Les Alanos étaient des chiens athlétiques et féroces du type Mastiff, utilisés pour la chasse au taureau en Espagne, en plus de leur utilisation pour la guerre. Les Alanos étaient de gros chiens forts et très féroces qui étaient mortels au combat lorsqu'ils se dressaient contre un homme ou une bête. Ces chiens finiraient par se répandre dans toute l'Amérique latine, et probablement aussi en Argentine, où ils auraient trouvé un emploi utile dans son industrie du bétail très importante et lucrative.

Au cours des 18ème et 19ème siècles, la population du Royaume-Uni a augmenté de façon spectaculaire à mesure que des innovations dans l'agriculture et la médecine commençaient à prendre racine. Finalement, la population de la Grande-Bretagne était si nombreuse que l'île ne pouvait plus la subvenir, les importations de céréales devinrent extrêmement importantes pour l'empire britannique et des relations commerciales furent nouées avec les pays producteurs de céréales du monde entier. Abritant des milliers de kilomètres carrés de plaines connues sous le nom de Pampas, l’Argentine est devenue l’un des principaux fournisseurs agricoles de la Grande-Bretagne. Vers la même époque, les combats de chiens devenaient extrêmement populaires en Angleterre. En 1835, le Parlement interdit le harcèlement par les taureaux et les ours, sports qui avaient déjà opposé des chiens à des batailles mortelles contre d'autres animaux, ont été interdits par le Parlement. Les amateurs et les joueurs britanniques se sont ensuite intéressés au combat de chiens, qui est devenu l’un des sports les plus populaires dans les zones urbaines des îles britanniques. Après quelques décennies d'expérimentation, les combattants britanniques ont décidé que les croisements entre le Bulldog anglais et divers types de Terrier constituaient les meilleurs chiens de combat. Connus sous le nom de Bull and Terriers, ces croisements possédaient la taille, la force, la mâchoire, la détermination et la férocité du Bulldog, ainsi que la rapidité, l'agilité, l'agressivité des chiens, un tempérament rapide et la volonté de se battre jusqu'à la mort des Terriers. Finalement, plusieurs races distinctes se sont développées à partir du Bull et du Terrier, bien que le Bull Terrier et le Staffordshire Bull Terrier se soient avérés les plus courants et les plus durables.

De nombreux navires britanniques transportaient des Bull Terriers et des Staffordshire Bull Terriers. Ces chiens ont fourni une compagnie à l'équipage et occasionnellement des divertissements sous forme de combats de chiens. Ces chiens ont été introduits dans le monde entier et ont grandement popularisé le sport du combat de chiens. Un certain nombre de races à travers le monde peuvent trouver leurs origines dans ces chiens, notamment l'American Pit Bull Terrier et l'American Staffordshire Terrier des Etats-Unis, ainsi que le Gull Terr et le Bully Kutta du sous-continent indien. Dès le milieu des années 1800, les Bull Terriers ont commencé à arriver dans les ports argentins, où ils ont fait forte impression. Les amateurs argentins ont commencé à acquérir ces chiens et à les combattre eux-mêmes. Les combats de chiens sont devenus plus populaires à Cordoba, deuxième ville d’Argentine et capitale de la province du même nom.

Les éleveurs de Cordoba ont développé une nouvelle race de combat basée principalement sur le Bull Terrier, mais avec des croisements avec un certain nombre d’autres races. La race résultante est devenue connue sous le nom de Perro de Presa de Cordoba, ce qui se traduit par le chien de combat de Cordoba. On ne sait pas exactement quelles races ont été associées au développement du Cordoba Fighting Dog, mais les Alanos locaux et le Staffordshire Bull Terrier étaient presque certainement utilisés. Parmi les autres races qui pourraient avoir influencé le Cordoba Fighting Dog figurent le Perro de Presa Canario, le Fila Brasileiro, le Bulldog Anglais, le Mastiff anglais, le Boxer, le Bullenbeiser et l'American Pit Bull Terrier. Le Cordoba Fighting Dog ressemblait beaucoup à un Bull Terrier, mais il était nettement plus grand et sa tête rappelait davantage celle d'un Alano. Bien que la race soit apparemment apparue dans des couleurs telles que Brindle et Fawn, les amateurs d’Argentine ont fortement préféré les chiens blancs et solides, qui sont devenus une des marques de commerce de ce chien.

Le Cordoba Fighting Dog est devenu légendaire pour sa férocité et son courage sur le ring. On a dit que la race ne reculait jamais, peu importe les chances, et faisait preuve d'une agression extrême avec les autres chiens. Le Cordoba Fighting Dog est devenu si agressif envers les chiens qu'il était très difficile de les élever, un mâle et une femelle s'engageaient généralement dans un combat sanglant plutôt que de s'accoupler. Les chasseurs locaux ont rapidement découvert que les mêmes qualités qui faisaient du Cordoba Fighting Dog un chien de combat sans pareil le rendaient également très utile pour la chasse au sanglier. Les Espagnols sont autorisés à se dégager pour constituer une source de nourriture, les porcs sauvages d’Argentine sont finalement devenus des parasites de l’agriculture tout en étant extrêmement dangereux. Les Cordoba Fighting Dog étaient l'une des seules races à posséder à la fois le courage d'attaquer un sanglier et la force de le tenir jusqu'à ce que son maître arrive à le tuer. Cependant, le Cordoban Fighting Dog était si agressif qu'il ne pouvait pas être utilisé en meute car les chiens commenceraient instantanément à se battre entre eux. Certains Cordoba Fighting Dog étaient capables de chasser avec un autre chien du sexe opposé, mais ce n'était pas toujours le cas.

En 1925, Antonio Nores Martinez et son frère cadet Agustin, fils d'un riche propriétaire terrien, ont décidé de créer une race de chasseur de gros gibier à partir du Cordoban Fighting Dog. Dans le livre plus récent des frères Martinez El Dogo Argentino (le Dogo Argentino) en 1973, Agustin écrit que la vision de son frère était de créer une nouvelle race de chien pour le gros gibier, pour laquelle il allait profiter de l'extraordinaire courage le Cordoba Fighting Dog. En les mélangeant avec d'autres races qui leur donneraient de la hauteur, un bon sens de l'odorat, de la vitesse, leur instinct de chasse et, plus que tout, les priveraient de cet acharnement à se battre contre les autres chiens, ce qui les rendait inutiles pour la chasse à la meute. Les frères Nores Martinez ont commencé à croiser des Cordoba Fighting Dog femelles, qui étaient le sexe le moins agressif, avec des mâles de diverses races étrangères telles que le Pointer, les Grands Pyrénées et le Dogue de Bordeaux. La race résultante est devenue connue sous le nom de Dogo Argentino et a rapidement acquis la réputation d'être la meilleure race pour chasser le sanglier et le couguar dans le sud de l'Amérique du Sud.

Le Dogo Argentino avait un tel succès en tant que chasseur de gros gibier, et finissait par remplacer entièrement le Cordoba Fighting Dog à cette fin. Cependant, la race était encore utilisée dans les combats de chiens pendant plusieurs décennies. De nombreux membres de races sont morts au combat contre d’autres chiens, ce qui a considérablement réduit la population et le stock de gènes de la race. Comme les éleveurs ont toujours favorisé les chiens plus agressifs, il est devenu de plus en plus difficile de les élever, ce qui signifie que de moins en moins sont nés pour remplacer ceux qui étaient tués. Le plus dommageable peut-être, une série de crises politiques et économiques au XXème siècle a empêché de nombreux argentins de s'offrir le luxe de garder un chien. Les moeurs sociales changeantes ont également rendu les combats de chiens, un sport incroyablement vicieux et brutal, de plus en plus inacceptable. En raison de tous ces facteurs, le Cordoba Fighting Dog a finalement disparu, bien qu'on ne sache pas exactement quand. La race était encore bien connue autour de Cordoba dans les années 1920 et 1930, mais a disparu peu de temps après.

Aucun commentaire

Les dernières races mises à jour

  • Highlander

    Highlander Traduction Francis Vandersteen Origine L'Highlander est une race de chat originaire des Etats-Unis. L'Highlander est une race récente et encore très rare. Bref aperçu historique Issu de races hybrides, l'Highlander est un magnifique félin qui rappelle le Lynx.L'Highlander est une race récente et encore très rare. Il fut développé aux...
  • Havana brown

    Havana brown Traduction Francis Vandersteen Origine Le Havana brown, également appelé Swiss Mountain cat ou Chestnut Oriental Shorthair est une race de chat originaire de Grande-Bretagne. Ce chat est caractérisé par sa robe à poils courts de couleur chocolat. Bref aperçu historique Les ancêtres du Havana brown existaient à l'époque du royaume du...
  • German rex

    German rex Traduction Francis Vandersteen Origine Le German rex est une race de chat originaire de Prusse-Orientale (aujourd'hui en Russie baltique). Ce chat de taille moyenne est caractérisé par sa robe au poil court, ondulé et très doux. Bref aperçu historique On pense que le German rex est la première race de chat à poils frisés ou ondulés. Le premier...
  • Exotic shorthair

    Exotic shorthair Traduction Francis Vandersteen Origine L'Exotic shorthair ou simplement Exotic est une race de chats originaire des États-Unis. Issu d'une tentative d'amélioration de l'American shorthair réalisé dans les années 1950 par les éleveurs américains, l'Exotic shorthair est par la suite reconnu comme une race à part entière dans les années...
  • European shorthair

    European shorthair Traduction Francis Vandersteen Origine L'European shorthair, également appelé Européen ou Celtic shorthair, est une race de chat originaire d'Europe, représentant anobli des chats communs d'Europe. La race est populaire dans les pays scandinaves qui apprécient son caractère de race naturelle, jamais polluée par des croisements...
  • Donskoy

    Donskoy Traduction Francis Vandersteen Origine Le Donskoy, aussi appelé Don Sphynx et Sphynx du Don, Don Hairless, étant originaire de Rostov-sur-le-Don , en Russie. Le Donskoy reste très rare. En France, 57 pedigrees ont été émis entre 2003 et 2014. Bref aperçu historique La découverte du Donskoy remonte à 1987 lorsqu’une institutrice, récupéra un chaton...
  • Devon rex

    Devon rex Traduction Francis Vandersteen Origine Le Devon rex est une race de chats originaire du Royaume-Uni. Le Devon rex est caractérisé par une tête de forme conique, marquée par des pommettes hautes, un museau court et de larges oreilles. Bref aperçu historique Dans les années 1960, un chat haret possédant une fourrure bouclée est repéré dans une mine...
  • Cymric

    Cymric Traduction Francis Vandersteen Origine Le Cymric est une race de chat originaire de l'île de Man (Îles Britanniques). Ce chat est la variété à poils mi-longs du Manx, ayant la particularité de ne pas avoir de queue. Bref aperçu historique Tout comme le Manx, le Cymric est originaire de l'île britannique de Man. La population féline de...
  • Colorpoint shorthair

    Colorpoint shorthair Traduction Francis Vandersteen Origine Le Colorpoint shorthair est une race de chat originaire de Thaïlande. Ce chat de taille moyenne est caractérisé par sa robe colorpoint et ses yeux bleus. Bref aperçu historique Les origines du Colorpoint shorthair sont les mêmes que celles du Siamois puisqu'il s'agit de la même race.La race...
  • Chantilly

    Chantilly Traduction Francis Vandersteen Origine Le Chantilly est une race de chats à poil mi-long créée aux États-Unis dans les années 1960 à partir de deux chatons de race indéterminée. Au bord de l'extinction dans les années 1980, l'élevage est relancé au Canada. La race reste très rare et n'est reconnue que par quelques fédérations...
  • California Spangled

    California Spangled Traduction Francis Vandersteen Origine Le Californian Spangled est une race de chat originaire des États-Unis. Ce chat en voie de disparition est caractérisé par sa robe spotted tabby faisant penser à celle du léopard. Bref aperçu historique Paul Casey, un scénariste américain créa la race dans le courant de 1970. Il rentrait juste...
  • Brazilian shorthair

    Brazilian shorthair Traduction Francis Vandersteen Origine Le Brazilian shorthair, également appelé Pelo Curto Brasileiro, est une race de chat originaire du Brésil. Ce chat de taille moyenne est caractérisé par le fait qu’il est la première race brésilienne internationalement reconnue et qu’il est extrêmement rare. Standard Le standard actuel publié par la...
  • Bobtail japonais

    Bobtail japonais Traduction Francis Vandersteen Origine Le Bobtail japonais est une race de chat originaire du Japon. Ce chat est caractérisé par sa courte queue qui est enroulée sur elle-même. Bref aperçu historique La race, quand elle est écaille de tortue et blanc, est connue sous le nom de Mi-ké, trois poils = trois couleurs) dans son pays...
  • Bobtail des Kouriles

    Bobtail des Kouriles Traduction Francis Vandersteen Origine Le Bobtail des Kouriles est une race de chat originaire des îles Kouriles en Russie. Ce chat est caractérisé par sa queue très courte formant un pompon, issue d'une mutation naturelle. La race existe à poil court et à poil long. Bref aperçu historique Cette race naturelle vient des îles...
  • Bleu russe

    Bleu russe Traduction Francis Vandersteen Origine Le Bleu russe ou Russe est une race de chats aux origines controversées et usuellement considérée comme une race naturelle apparue dans les pays froids comme la Russie ou les pays scandinaves. Souvent décrit comme une race calme et très attachée à son maître, le Bleu russe serait bien adapté à la...
  • Balinais

    Balinais Traduction Francis Vandersteen Origine Le Balinais est une race de chat originaire des États-Unis. Ce chat de taille moyenne est la variété à poils mi-longs du Siamois. Standard Le standard français précise que le Balinais, bien qu’il soit fin, ne doit pas être trop maigre. Bref aperçu historique Le Balinais est la variété à poils mi-longs...
  • Australian mist

    Australian mist Traduction Francis Vandersteen Origine L'Australian mist, également appelé Spotted mist est une race de chat originaire d'Australie. Ce chat de taille moyenne est caractérisé par sa robe à poil court au motif spotted tabby ou blotched tabby. Bref aperçu historique Les origines de l'Australian mist remontent à la fin des années...
  • Anatoli

    Anatoli Traduction Francis Vandersteen Origine L’Anatoli, aussi appelé Anatolian shorthair ou Turkish shorthair, est une race de chat d'origine turque. Il s'agit de la variété à poil court du turc de Van. Standard L'Anatoli serait une race naturelle turque tout comme le turc de Van et à l'Angora turc. L'anatoli est reconnu par la WCF en 2001. Bref...
  • Californian rex

    Californian rex Traduction Francis Vandersteen Origine Le Californian rex est une race de chat originaire des États-Unis. Ce chat est caractérisé par sa robe à poils mi-longs et ondulés. Il est la variété à poils mi-longs du Cornish rex. Bref aperçu historique Cette variété a été découverte dans les années 1960 en Californie, comme son nom...
  • Cornish rex

    Cornish rex Traduction Francis Vandersteen Origine Le Cornish rex, également appelé rex de Cornouailles, est une race de chat originaire du Royaume-Uni. Ce chat est caractérisé par sa robe à poil très court, cranté et doux. Bref aperçu historique Le Cornish rex, originaire de Grande-Bretagne, est issu d’une mutation spontanée. Le fondateur de la race est...