Chien de berger catalan

Standard FCI Nº 87

Origine
Espagne
Traduction
G. Calendrin
Groupe
Groupe 1 Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisse)
Section
Section 1 Chiens de berger
Epreuve
Sans épreuve de travail
Reconnaissance à titre définitif par la FCI
mardi 30 novembre 1954
Publication du standard officiel en vigueur
mercredi 26 mai 1982
Dernière mise à jour
lundi 13 septembre 2004
In English, this breed is said
Catalonian Sheepdog
Auf Deutsch, heißt diese Rasse
Katalanischer Schäferhund
En español, esta raza se dice
Perro de Pastor Catalán
In het Nederlands, wordt dit ras gezegd
Catalaanse Herdershond
Cette race est aussi connue sous
Gos d'Atura Catalá

Utilisation

C’est dans la conduite des troupeaux que se manifeste la véritable essence de cette race, car non seulement il fait ce que lui demande le berger, mais en de nombreux cas, il se montre capable d’initiatives, dirigeant le troupeau avec une facilité merveilleuse, empêchant qu’aucune bête ne se sépare des autres. Par sa grande bravoure et son courage, il peut aussi être utilisé pour des missions de garde. Par sa taille, son beau poil, son intelligence et sa grande fidélité à ses maîtres, il peut être un excellent chien de compagnie.

Bref aperçu historique

Chien originaire des Pyrénées Catalanes, qui s’est propagé dans toutes les autres zones pastorales de la Catalogne.

Aspect général

Médioligne bien conformé, de taille moyenne, au beau poil.

Proportions importantes

Légèrement plus long que haut, approximativement dans la proportion de 9 à 8.

Comportement / caractère

Chien très sobre, vif et intelligent, au regard noble, au caractère rustique et agréable, très dévoué au berger et aux troupeaux qui lui sont confiés, ne s’approchant pas des inconnus, ce qui, à l’occasion, peut le faire passer pour asocial. Il est très vigilant, très résistant à la chaleur, au froid et à tous les agents atmosphériques. Une alimentation très frugal lui suffit pour travailler dans des conditions extrêmes.

Tête

Région crânienne

Tête
Tête forte, légèrement convexe et large à la base, sans lourdeur, bien proportionnée au reste du corps. La proportion crâne-chanfrein est de 4 à 3.
Crâne
Légèrement plus long que large, avec un sillon nettement marqué dans son premier tiers, qui va en s'aplatissant, et reste ainsi jusqu'à l'occiput où se forme une crête. Os occipital prononcé. Le profil supérieur du crâne est légèrement bombé et peut présenter un court espace moins accentué en son milieu. Les sinus frontaux sont bien développés, tant dans le sens longitudinal que transversal. Les arcades sourcilières sont bien marquées. 
Stop
Bien visible, mais pas trop prononcé.

Région faciale

Truffe
Droite, proportionnée à la tête, obligatoirement noire.
Museau
Droit, plutôt court, en forme de pyramide tronquée avec arêtes arrondies.
Lèvres
Plutôt fortes, courtes, de forme quasi droite, avec la lèvre inférieure non pendante, intensément pigmentées en noir. Le palais est aussi pigmenté en noir.
Mâchoires et dents
Fortes, de bonne taille, blanches et saines. Articulé en ciseaux. Les crocs épointés sont admis chez les chiens de travail.
Yeux
Très ouverts, expressifs, au regard vif et intelligent, ronds, de couleur ambre foncée avec les paupières bordées de noir.
Oreilles
Attachées haut, triangulaires, fines et terminées en pointe. Cartilage d'insertion souple et non épais. Oreilles tombantes, accolées à la tàte. Relation entre largeur et longueur de 8 à 10. Recouverte de poils longs qui se terminent en frange, mobiles. Pour les chiens de travail elles sont acceptées coupées.

Cou

Vigoureux, solide, musclé, plutôt court, mais avec des proportions qui lui permettent une bonne mobilité, bien attaché aux épaules.

Corps

Généralité
Légèrement allongé, fort, musclé, donnant une impression de force et d'agilité.
Garrot
Bien sorti.
Dos
Ligne dorsale droite, pas ensellée, avec une légère élévation à la croupe, qui, de toutes façons, sera égale ou légèrement inférieure au garrot. Cette différence au premier regard peut sembler favorable à la croupe à cause de la quantité de poil et de sous-poil qu'elle porte.
Croupe
Robuste, musclée, légèrement inclinée.
Poitrine
Large, bien développée, atteignant le niveau des coudes.
Côtes
Côtes arquées, pas plates pour offrir une bonne capacité thoracique en vue du travail.
Ligne du dessous
Ventre légèrement remontant, avec flancs courts, mais forts et bien marqués.

Queue

Attachée plutôt bas, elle peut être longue, dépassant légèrement le jarret, ou courte, mesurant moins de 10cm. Il existe aussi des sujets anoures, et pour les chiens de travail on admet la queue coupée. Quand le chien est au repos, la queue est pendante. Elle forme crochet dans sa partie inférieure. Elle est aussi acceptée en sabre. En action elle est levée allègrement, mais pas enroulée sur le dos. Elle est abondamment couverte de poils légèrement ondulés.

Membres

Membres antérieurs

Généralités
Les membres antérieurs sont forts, secs, droits, avec de bons aplombs, vus de devant ou de profil. La distance coude-garrot est à peu près égale à celle du coude au sol.
Epaules
Musclées et fortes, légèrement obliques.
Bras
Forts et musclés avec des coudes parallèles, ni serrés ni ouverts, bien au corps.
Avant-bras
Vertical, fort, bien disposé pour le travail.
Articulation du carpe
Angle scapulo-huméral : De 110° environ.
Angle huméro-radial : de 135° environ.
Métacarpe
Suivant la même verticalité que l'avant-bras, plutôt courts.
Pieds antérieurs
Ovales, coussinets noirs et durs, membranes interdigitales bien nettes et couvertes de beaucoup de poil, ongles noirs et forts.

Membres postérieurs

Généralités
Forts, musclés, et bien d'aplomb, donnant une impression de puissance et d'agilité.
Cuisses
Longues, larges et musclées, avec les os forts.
Jambes
Avec os et muscles forts.
Articulation du tarse
Angle coxo-fémoral : De 115° environ.
Angle fémoro-tibial : De 120° environ.
Angle du jarret : De 140° environ.
Jarret
Ils doivent être bien descendus , parallèles et bien d'aplomb.
Métatarse
Plutôt court, fort et vertical.
Pieds postérieurs
Identiques aux antérieurs, mais présentant un double ergot pourvu d’os, d’insertion basse. Ces ergots sont unis entre eux et au premier doigt du pied par une membrane.

Allures

Souples, typiques des chiens de berger. Le galop ne s'obtient que sur de grands espaces, mais dans le ring, l'allure typique est le trot court, avec cette démarche particulière à tous les chiens pourvus d'ergots.

Peau

Plutôt épaisse, tendue sur tout le corps et la tête, bien pigmentée.

Robe

Qualité du poil
Long, plat, ou très peu ondulé, rude, avec abondant sous-poil sur tout le tiers postérieur. Sur la tête on remarque une barbe, des moustaches, un toupet et des sourcils qui ne gènent pas la vue. Queue bien pourvue de poil, comme toutes les extrémités.
On peut faire l'observation que lors de la mue on constate un phénomène typique : cette mue s'effectue en deux temps. Tout d'abord elle touche les poils de la partie antérieure, donnant l'impression qu'il s'agit de deux demi-chiens avec pelages distincts, puis c'est au tour de la partie postérieure et tout redevient uniforme.
Couleur du poil
Vu de loin, le chien semble unicolore et peut avoir des tonalités plus claires aux extrémités. Vu de près, on observe que la couleur vient du mélange de poils de différentes tonalités : Fauve, brun plus ou moins rougeâtre, gris, blanc et noir.
Les couleurs de base découlant de ce mélange sont :
• Fauve, dans ses nuances claires, moyennes et foncées.
• Sable, avec poils marron, fauve, blanc et noir, aussi dans ses nuances clair, moyen et foncé.
• Gris, formé de poils blancs, gris et noirs avec des nuances allant du gris argent au gris noir. Si le noir domine, et qu’il est simplement combiné à des poils blancs, cela donne un noir qui paraît givré.
Il existe aussi des chiens avec mélange de poils noirs, fauves et sables rougeâtres, qui peuvent dominer en une ou plusieurs parties, donnant l'impression de sujets noirs et feux. Ne sont pas admises les tâches blanches ou noires. Parfois on tolère quelques poils blancs, groupés en étoile pectorale, ou sur la partie supérieure des doigts, mais, dans ce cas, cependant, celà ne doit pas s'accompagner d'ongles blancs.

Taille et poids

Hauteur au garrot
De 47 à 55 cm pour les mâles, de 45 à 53 cm pour les femelles.

Défauts

• Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.
• Les défauts doivent être listés en fonction de leur gravité.

Défauts graves

 Tête plate ou sans sillon.
 Oreilles en rose ou mal implantées, avec cartilage d'insertion épais, longues ou décollées.
 Yeux clairs.
 Manque de deux prémolaires.
 Léger prognathisme.
 Dos ensellé.
 Membres ou pieds déviés.
 Quelques ongles blancs.
 Manque d'os dans les ergots ou ergot simple.

Défauts entrainant l’exclusion

 Chien agressif ou peureux.
 Manque de pigmentation des lèvres, de la truffe, des paupières, ou du palais.
 Truffe marron.
 Yeux bleus.
 Taches blanches.
 Manque de plus de deux prémolaires ou de deux dents quelconques.
 Queue enroulée sur les reins.
 Manque d'ergots ou de membranes interdigitales.
 Tous les ongles blancs.
 Plus de 3 cm en plus ou en moins des limites de taille.
 Tête ayant l'aspect d'un Berger des Pyrénées ou d'un Briard.
 Prognathisme inférieur ou supérieur.

Important

A qualité égale, nous tendrons à préférer les chiens qui n'ont subi aucune mutilation (oreilles, queues ou crocs épointés pour raison de travail). Nous refuserons ceux qui présentent ces mutilations s'ils ne sont pas des chiens de travail sur troupeau. Sont désirables dans la couleur et donc mieux appréciées, les tonalités bien pigmentées.

NB :

• Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
• Les défauts mentionnés ci-dessus, lorsqu'ils surviennent à un degré très marqué ou fréquent, sont éliminatoires.
• Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
• Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

Bibliographie

http://www.fci.be/

Historique détaillé

Comme son homologue français le Berger des Pyrénées, le Berger Catalan, ou Gos d'Atura Català (« chien de conduite catalan », dans la langue de son pays natal), a des origines très lointaines. Selon l'hypothèse la plus plausible, en effet, il serait l'un des nombreux descendants des petits chiens de troupeau, eux-mêmes issus des Terriers du Tibet, qui furent introduits en Europe à la faveur des invasions barbares, aux côtés d'animaux plus massifs dérivés du Dogue du Tibet que leur force prédestinait davantage à la défense qu'à la conduite des bêtes. Tous ces chiens firent souche un peu partout sur leur passage, donnant naissance à deux grands groupes ; celui des molossoïdes et celui des chiens de berger ; au sein desquels naquirent au fil des siècles des variétés différenciées, évoluant en fonction des conditions locales et des croisements successifs. C'est sans doute ainsi qu'apparurent les ancêtres du Chien de Montagne des Pyrénées, du Saint Bernard, du Berger de Tatra, etc., d'une part, et ceux, par exemple, du Bergamasque, du Nizinny, du Berger des Pyrénées ou du Gos d'Atura, d'autre part.

Chien de travail très rustique vivant dans une région montagneuse d'accès difficile et donc relativement isolée du monde extérieur, le Gos d'Atura est probablement assez proche de ce type originel. Bien qu'il en soit fait mention dans des documents et textes anciens sous le nom de « Berger des Pyrénées Catalanes », il ne semble guère avoir retenu l'attention des cynophiles avant la Grande Guerre. Les premiers sujets inscrits au RRC, Livre des origines de la Real Sociedad Central Canina espagnole, furent trois mâles nommés Cuco, Pasto et Milan, nés respectivement en 1915, 1922 et 1926, mais c'est Tac (fils de Milan, né en 1926) et Iris, une femelle née en 1926, que les spécialistes considèrent comme les premiers « vrais » Gos d'Atura. Ce sont du reste ces deux chiens qui servirent de modèles pour l'élaboration du premier standard, rédigé le 18 juillet 1929. Ce standard resta en vigueur jusqu'au 22 avril 1982, date à laquelle il fut modifié pour tenir compte de l'évolution intervenue.

Le Club du Gos d'Atura Català, créé en 1981, organise chaque année des manifestations, et notamment des expositions spéciales nationales pour faire connaître et promouvoir la race. Grâce à son action, le Berger Catalan sort peu à peu de son anonymat, et son élevage devrait, dès les prochaines années, se développer d'une manière plus significative, dans les Pyrénées espagnoles et la province de Gérone, bien sûr, mais aussi à l'étranger, dans le sud de la France, aux Pays-Bas et en Italie.

Le Gos d'Atura Català est avant tout un chien de travail, comme le précise du reste son standard. Sa taille, plus élevée que celle du Berger des Pyrénées, et ses remarquables facultés d'adaptation lui permettent d'être utilisé efficacement pour conduire aussi bien les brebis que les chèvres, les vaches ou même les chevaux. Très calme ; il n'a effectivement pas l'influx nerveux du Berger des Pyrénées ; très équilibré, il ne se montre jamais hargneux avec les bêtes dont il a la charge, ce qui ne l'empêche pas de faire preuve d'autorité lorsque la situation le nécessite. Vif, intelligent, autonome, doté d'un grand sens des responsabilités, il est parfaitement capable de prendre seul les initiatives qui s'imposent, tout en restant très obéissant lorsque son maître est présent.

Chien très rustique, endurant et frugal, ne craignant ni le froid ni la chaleur, le Berger Catalan est parfaitement à son aise dans la région montagneuse et rude qui est la sienne, mais il fait néanmoins un excellent animal de compagnie, pour peu que l'on sache respecter son caractère et canaliser son énergie. Très doux, très tolérant en famille, notamment avec les enfants, il est réservé, voire méfiant à l'égard des étrangers, et il admet.mal qu'un inconnu pénètre sur son territoire. La surveillance et la garde de la maison sont donc des tâches qu'il assurera avec efficacité et conscience, d'autant que, comme la plupart des chiens de berger « reconvertis », il adore se rendre utile.

Inutile de préciser que le Gos d'Atura a besoin d'espace et qu'il ne peut vivre en permanence entre les quatre murs d'un appartement. Comme tous les chiens habitués aux grands espaces, il faut qu'il puisse courir et se dépenser sans retenue. Son entretien ne pose d'ailleurs guère de problèmes: un bon coup de brosse quotidien est suffisant, mais nécessaire, d'autant qu'un « Berger des villes » se doit d'être plus soigneusement entretenu que son frère des montagnes (le standard fait d'ailleurs une distinction fort opportune entre les sujets qui travaillent et les autres).

Encore très rare en France, le Gos d'Atura s'y est pourtant déjà taillé une excellente réputation, et tous ceux qui le connaissent se plaisent à vanter son intelligence, son sens de la vie familiale, son caractère attachant. Autant d'atouts qui devraient lui permettre de se faire la place qu'il mérite sur la scène cynophilique de notre pays, même s'il risque de souffrir de la concurrence du Berger des Pyrénées.

Les dernières races mises à jour

  • Labrasenji -- Retriever du Labrador X Basenji

    Labrasenji Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> République démocratique du Congo -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labrasenji L'hybride Labrasenji est une combinaison d'un Basenji et d'un Retriever du Labrador. Etant donné que le Basenji est un chien de petite taille et que le Retriever du Labrador est...
  • Labrakita -- Retriever du Labrador X Akita Inu

    Labrakita Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Japon -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labrakita Les hybrides Labrakita sont issus d'une combinaison de l'Akita Inu et du Retriever du Labrador. C'est une grande race qui est connue pour être un excellent chien de famille mais qui n'est pas assez patiente pour...
  • Labrahuahua -- Retriever du Labrador X Chihuahua

    Labrahuahua Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Mexique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labrahuahua Une femelle Retriever du Labrador et un mâle Chihuahua se réunissent pour créer le Labrahuahua unique. Ces chiens seront de taille moyenne et auront un corps et des traits faciaux similaires à ceux des...
  • Labrador Corso -- Retriever du Labrador X Cane Corso

    Labrador Corso Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Italie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labrador Corso Le Labrador Corso est une nouvelle race hybride créée à partir du croisement d'un Retriever du Labrador et d'un Cane Corso. Ces chiens sont de grande taille et de cerveau, car les deux parents...
  • Labradane -- Retriever du Labrador X Dogue Allemand

    Labradane Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labradane Le Labradane est une race de chien hybride. Ses races parentales sont le Retriever du Labrador et le Dogue Allemand. Le Labradane est susceptible d'être un chien de grande taille ou de taille géante...
  • Lab Pei -- Retriever du Labrador X Shar Pei

    Lab Pei Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Lab Pei Compagnon indépendant et fidèle, le Lab Pei est un chien de race moyenne à grande, hybride du Retriever du Labrador et du Shar Pei. L'histoire de ces hybrides reste un peu mystérieuse car la montée soudaine et la...
  • Labollie -- Retriever du Labrador X Collie à poil long

    Labollie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labollie Le Labollie est une race hybride. Ses parents sont le Collie à poil long et le Retriever du Labrador. C'est un chien très familial, tout comme ses parents. Il nécessite également très peu...
  • Labernard -- Retriever du Labrador X Chien du Saint-Bernard

    Labernard Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Suisse -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labernard Le Labernard est un chien patient, amical et affectueux, tout comme les races parentales qui le créent : le Retriever du Labrador et le doux géant Chien du Saint-Bernard, tous deux élevés comme chiens de...
  • Labany -- Retriever du Labrador X Epagneul Breton

    Labany Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labany Le Labany est une race de chien de taille moyenne qui est un croisement spécifique du Retriever du Labrador et de l'Epagneul Breton. Compagnon énergique, joueur et fidèle, le Labany est considéré comme un...
  • Lab'Aire -- Retriever du Labrador X Airedale Terrier

    Lab'Aire Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Lab'Aire Rien ne décrit mieux le Lab'Aire qu'un petit chien intelligent, protecteur et amical qui semble toujours se comporter avec beaucoup de confiance. Ces hybrides sont un mélange du Retriever du...
  • Kobetan -- Cocker Spaniel Anglais X Terrier tibétain

    Kobetan Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Tibet -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Kobetan Le Kobetan est un croisement spécifique d'un Cocker Spaniel Anglais et d'un Terrier tibétain. Le Kobetan n'est pas aussi connu que certains chiens de créateurs, mais il a un tempérament doux et...
  • King Wheaten -- Cavalier King Charles Spaniel X Terrier irlandais à poil doux

    King Wheaten Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Irlande -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du King Wheaten Le King Wheaten est un petit chien avec un coeur "grand comme ça" et une disposition ludique. Empruntant l'énergie et les vagues à poil doux du Terrier irlandais à poil doux et la taille et la...
  • King Rat -- Cavalier King Charles Spaniel X Rat Terrier

    King Rat Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du King Rat Le King Rat est un mélange hybride entre le Cavalier King Charles Spaniel et le Rat Terrier. Bien que ce chien ne soit pas vraiment le roi des rats, il s'agit d'une race très sophistiquée et...
  • King Pin -- Cavalier King Charles Spaniel X Pinscher nain

    King Pin Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du King Pin Le King Pin est un mélange égal entre le Pinscher nain et le Cavalier King Charles Spaniel. C'est une race de la taille d'un jouet avec une fourrure courte et lisse, des oreilles triangulaires pliées...
  • Kimola -- American Eskimo Dog X Lhassa Apso

    Kimola Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Tibet <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Kimola Le Kimola est un croisement spécifique d'une race au visage de renard, l'American Eskimo Dog, et du Lhassa Apso barbu. Cette combinaison en fait un hybride intelligent, courageux et protecteur de sa famille, mais...
  • Kerry Wheaten -- Kerry Blue Terrier X Terrier irlandais à poil doux

    Kerry Wheaten Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Irlande -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Kerry Wheaten Le Kerry Wheaten est un hybride issu du croisement d'un Kerry Blue Terrier avec un Terrier irlandais à poil doux. Il s'agit d'une race assez nouvelle et, en tant que telle, il n'y a pas beaucoup...
  • Kerry Blue Schnauzer -- Kerry Blue Terrier X Schnauzer

    Kerry Blue Schnauzer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Irlande <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Kerry Blue Schnauzer Le Kerry Blue Schnauzer est un chien hybride issu du croisement d'un Kerry Blue Terrier et d'un Schnauzer. Energique, intelligent et affectueux, cet hybride fera un merveilleux...
  • Mini Kerry Blue Schnauzer -- Kerry Blue Terrier X Schnauzer nain

    Mini Kerry Blue Schnauzer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Irlande <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Mini Kerry Blue Schnauzer L'hybride Mini Kerry Blue Schnauzer est un mélange du Kerry Blue Terrier et du Schnauzer miniature. Il y a peu d'informations disponibles sur l'hybride lui-même car il...
  • Kashon -- Cairn Terrier X Bichon à poil frisé

    Kashon Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> France / Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Bairn Brève présentation du Kashon Le Kashon, également connu sous le nom de Bairn, est un croisement délibéré entre le Cairn Terrier, un petit mais déterminé chasseur de loutres et de...
  • July Hound

    July Hound Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du July Hound Le July Hound est une variété spécifique de Foxhound américain qui a été développée à l'aide de Foxhounds irlandais qui se sont révélés exceptionnels en tant que chiens de chasse au renard roux, un animal de grande...
  • Jarkie -- Epagneul japonais X Yorkshire Terrier

    Jarkie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Jarkie Le Jarkie est un croisement spécifique, petit mais énergique qui pèse généralement 4,5 kilos ou moins et mesure moins de 30,5 centimètres de haut. Un croisement intentionnel entre le Yorkshire Terrier, un...
  • Japug -- Epagneul japonais X Carlin

    Japug Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Japug Le Japug est un mélange hybride entre les deux races parentales : l'Epagneul japonais et le Carlin. Ce petit chien affectueux est une petite race qui a tendance à aimer les moments calmes avec son propriétaire et beaucoup de...
  • Japillon -- Epagneul japonais X Epagneul nain continental

    Japillon Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> France et Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Japillon Le Japillon est un croisement spécifique entre l'Epagneul japonais et l'Epagneul nain continental. Les deux races parentales sont de la taille d'un jouet avec des dispositions, des tailles et des...
  • Japeke -- Epagneul japonais X Pékinois

    Japeke Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Japeke Le Japeke alerte, affectueux et parfois espiègle est un croisement spécifique moderne entre deux chiens d'origine chinoise, l'Epagneul japonais et le Pékinois. L'hybride qui en résulte est un compagnon royal et courageux...
  • Jaland -- Epagneul japonais X West Highland White Terrier

    Jaland Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Jaland Le Jaland est un joli mélange de l'Epagneul japonais et du West Highland White Terrier, qui sont tous deux des races miniatures. Ils ne deviennent pas beaucoup plus gros que 30,5 centimètres de haut et...