Chien de berger yougoslave de Charplanina

Standard FCI Nº 41

Origine
Serbie / Macédoine
Traduction
Prof. R. Triquet et Dr. J-M. Paschoud
Groupe
Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzer - Molossoïdes - Chiens de montagne et de bouvier suisse
Section
Section 2.2 Molossoïdes, type montagne
Epreuve
Sans épreuve de travail
Reconnaissance à titre définitif par la FCI
mercredi 24 juillet 1957
Publication du standard officiel en vigueur
mardi 24 novembre 1970
Dernière mise à jour
mardi 24 novembre 1970
In English, this breed is said
Yugoslavian Shepherd Dog Sharplanina
Auf Deutsch, heißt diese Rasse
Jugoslawischer Hirtenhund Sarplaninac
En español, esta raza se dice
Perro de pastor yugoslavo de Charplanina
In het Nederlands, wordt dit ras gezegd
Joegoslavische Herdershond Charplanina
Cette race est aussi connue sous
Jugoslovenski Ovcarski Pas-Sarplaninac

Utilisation

Le Sarplaninac est un des plus anciens gardiens de troupeau affecté à ce travail de nos jours encore. Il protège le troupeau des prédateurs : loups, lynx, ours et les voleurs. Il est si courageux qu'il n'hésite pas à s'opposer à nettement plus puissant que lui. Il va défendre ce qui lui a été confié jusqu'au dernier souffle, se sacrifiant, si nécessaire.

Bref aperçu historique

Le Chien de Berger Yougoslave de Charplanina est élevé depuis les temps immémoriaux dans les régions montagneuses du Sud-Est de la Yougoslavie. Ce chien était le plus répandu dans la montagne de Charplanina, ce qui lui a valu son nom de Charplaninatz. Aujourd’hui pourtant ce chien est élevé sur le territoire entier de la Yougoslavie. Cette race est enregistrée auprès de la F.C.I. depuis 1939 sous le numéro 41 et sous le nom suivant : Ilirski Ovcar (Chien de Berger d’Illyrie). En 1957, à la demande de la Fédération Cynologique Yougoslave, l’Assemblée Générale de la F.C.I. a autorisé que le nom de « Chien de Berger d’Illyrie » soit changé en « Chien de Berger Yougoslave de Charplanina ». On ne peut que supposer l’origine de cette race. Vraisemblablement que les chiens de cette race ont été amenés d’Asie en Europe lors des migrations des peuples aux temps préhistoriques et plus tard. Le type primitif de cette race ne s’est conservé que dans les régions où un élevage ovin extensif est encore pratiqué et où ce chien remplit toujours le rôle de gardien et de défenseur du troupeau contre les bêtes fauves.

Aspect général

Robuste, fortement charpenté, la taille au-dessus de la moyenne, bien proportionné. Couvert d’un poil long, épais et assez grossier ce qui donne à son corps un aspect plus ramassé.

Proportions importantes

Est un peu plus grande que la hauteur au garrot : de 8 à 10% chez le chien, et de 10 à 12% chez la chienne.

Comportement / caractère

Forte constitution, tempérament calme, bon caractère, bon défenseur qui n’est pas mordant. Dévoué à son maître et incorruptible.

Tête

Région crânienne

Tête
La tête est proportionnée au corps et mesure environ 25 cm ou environ 40% de la hauteur au garrot. Le crâne est un peu plus long que le museau, respectivement 58 et 42% de la longueur totale de la tête. La femelle a le museau un peu plus long (57 à 43%). Profil supérieur du crâne légèrement convexe et profil du chanfrein droit. Les lignes des deux profils sont convergentes.
Crâne
Partie crânienne de la tête large, avec un sillon médian accusé. Vu de côté et d’en haut, il est légèrement convexe et peu bombé. Arcades sourcilières peu prononcées. Crête occipitale effacée. 
Stop
Peu prononcé.

Région faciale

Truffe
Large et d'une pigmentation noire.
Museau
Plus court que le crâne, large et profond à sa base, il s’amincit légèrement et graduellement. Profil de la mâchoire inférieure : commence par un arc et se confirme par une ligne droite divergente par rapport au profil du chanfrein.
Lèvres
D’une épaisseur moyenne et tendues. La lèvre supérieure déborde légèrement l’inférieure. Les commissures des lèvres bien fermées, jamais renversées.
Chanfrein
Le chanfrein est étroit et large.
Mâchoires et dents
Les dents s'adaptent en ciseaux; la dentition doit, évidemment, être complète.
Yeux
En forme d’amande, ni gros ni creux, châtains foncés ou châtains clairs, d’une expression calme mais pénétrante, jamais craintive. Les paupières, ainsi que les muqueuses visibles sont d’une pigmentation noire.
Oreilles
Plantées au niveau du prolongement d'une ligne imaginaire partant du bout du nez et passant par l'angle interne de l'œil, ou un peu plus bas; elles sont pendantes, tombant à plat contre les joues; elles ont la forme d'un V et sont de longueur moyenne; quand on les tend légèrement, elles arrivent jusqu'à l'angle interne de l'œil correspondant; elles sont couvertes d'un poil doux et épais.

Cou

Profil supérieur légèrement convexe ou droit dans la partie supérieure du cou. Profil inférieur droit. L’encolure est de longueur moyenne, mais à cause du poil long et touffu, elle paraît plus courte. Elle est large, profonde et musclée, bien attachée à la tête et au corps, et sans démarcation accusée. Elle est légèrement relevée par rapport à la ligne dorsale. Sa peau est tendue et sans fanon. Le poil est touffu, long et rude, formant au niveau du passage à la tête une collerette bien accusée, ce qui apparemment augmente la largeur et la profondeur de cette partie de la tête.

Corps

Généralité
La ligne de dessus est horizontale ou légèrement en pente en allant du garrot vers la croupe. Chez les chiens élevés en montagne, on tolère que la hauteur de la croupe soit à peine plus grande que celle du garrot, ce qui est pourtant indésirable. La longueur du corps est un peu plus grande que la hauteur au garrot.
Garrot
Légèrement prononcé et large; son attache avec le cou est forte et la démarcation peu apparente.
Dos
Droit, il ne doit être ni trop large ni trop long. Sa partie lombaire est plus courte, large et musclée.
Croupe
De longueur moyenne, oblique, large et bien musclée.
Poitrine
Profonde, son bord inférieur arrivant jusqu'au coude, et de longueur moyenne. Les côtes sont légèrement arquées. Le poitrail est large et musclé. Le tour de poitrine doit être d'au moins 20 % plus grand que la hauteur au garrot.
Flanc
Les flancs assez courts. Le creux du flanc accusé.
Ligne du dessous
Le ventre est de longueur moyenne, oblique, large et bien musclé.

Queue

La queue est longue et arrive au moins jusqu’à la pointe du jarret. La ligne supérieure de la croupe, sans démarcation accusée, se continue par celle de la queue. Puissante à sa base, la queue est de plus en plus fine vers son extrémité. Le poil est touffu et, sur le bord inférieur de la queue il est plus long, faisant des franges. La queue est en forme de sabre, en action elle est soulevée. En action, elle peut être portée au-dessus de la ligne du dos.

Membres

Membres antérieurs

Généralités
Les membres antérieurs ont un bon aplomb, et sont proportionnés par rapport au corps ; la hauteur de la pointe du coude se situe à 55% de la hauteur au garrot. Les diverses parties des membres antérieurs sont proportionnées entre elles et par rapport au corps.
Epaules
Suffisamment large et longue, bien attachée au corps, légèrement oblique, faisant avec la ligne horizontale un angle de 65°.
Bras
Plus oblique que l'épaule, faisant avec la ligne horizontale un angle de 55°.
Coudes
L'angle du coude est de 145°. Le coude est large, bien placé, très peu écarté des côtes.
Avant-bras
Vertical, ossature et musculature bien développées. Sur la face postérieure, l'avant-bras est couvert de poils longs formant des franges.
Carpe
Large, épais avec une légère démarcation.
Métacarpe
Le métacarpe, légèrement oblique, est large et fort.

Membres postérieurs

Généralités
L'aplomb des membres postérieurs, vu de derrière, est régulier et quelque peu plus large que celui des membres antérieurs. Vu de profil, il est régulier aussi, avec les angles des articulations suffisamment fermés.
Cuisses
Musclée, forte et arrondie, oblique, faisant avec la ligne horizontale un angle semblable à celui de l'épaule.
Grassets
L'angle du grasset est un peu plus ouvert que l'angle scapulo-huméral. Le grasset est solide et large.
Jambes
Oblique, forte, avec la musculature suffisamment descendue et les franges bien prononcées.
Jarret
Large et assez ouvert (angle d’environ 130°).
Métatarse
Un peu moins oblique que le métacarpe. On y trouve rarement des ergots, mais, s'ils existent, il faut les enlever.

Pieds

Pieds forts, de forme ovale, avec les doigts arqués et bien serrés. Les ongles sont noirs et solides. Tubercules digitaux et plantaires (soles) fermes mais souples, noires et pigmentation foncée.

Allures

Le pas est long et souple. L’allure préférée est le trot, avec de hautes enjambées et des longueurs moyennes. Au galop, il se montre un peu lourd, mais avec les sauts longs, couvrant bien le terrain.

Peau

La peau est d’épaisseur moyenne, élastique et bien tendue sur les différentes parties du corps. Sans fanon. Toutes les muqueuses visibles sont noires ou d’une pigmentation foncée.

Robe

Qualité du poil
La tête, les oreilles et les parties antérieures des membres sont couvertes de poils courts. Le cou, le corps, les parties postérieures des membres et la queue sont couverts de poils longs, presque plats et un peu grossiers. Sous le poil, on trouve le sous-poil, court, plus fin, très touffu et abondant. La longueur du poil sur le garrot est de 10 à 12 cm et on ne permet pas qu'il soit plus court que 7 cm.
Couleur du poil
Le Sarplaninac est unicolore. Toutes les nuances des couleurs sont autorisées, depuis le blanc jusqu'au brun foncé presque noir. Les couleurs les plus estimées sont le gris verdâtre (gris fer) et le gris foncé. La robe pie ou les taches blanches ne sont pas permises. Chez les chiens pigmentés, de petites marques blanches sur le poitrail et les doigts sont permises, mais indésirables, et la teinte de fond est le plus accentuée sur les parties supérieures de la tête, du cou et du tronc; sur les parties inférieures du corps, il existe une dégradation de la teinte, et aux parties inférieures des membres la teinte est plus claire, passant à la couleur gris sale ou jaunâtre; ces dégradations de la teinte ne peuvent être en aucun cas bien délimitées, donnant l'aspect des marques claires ou de la robe pie.

Taille et poids

Hauteur au garrot
Chez le chien, en moyenne de 62 cm, et chez la chienne, de 58 cm. On préfère les chiens de grande taille. Les chiens en-dessous de 56 cm et les chiennes en-dessous de 54 cm sont exclus de la reproduction.
Poids
Le poids est de 35 à 45 kg pour le chien, et de 30 à 40 kg pour la chienne.

Défauts

• Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.
• Les défauts doivent être listés en fonction de leur gravité.

Défauts généraux

 La largeur insuffisante de la partie crânienne de la tête.
 Le museau un peu plus long .
 Les mâchoires bien développées.
 La largeur et la profondeur (hauteur) de la poitrine insuffisantes.
 Les côtes plates ou trop arquées.
 Les vices d’aplomb peu prononcés.
 Le poil un peu plus court, pourvu que les franges soient bien apparentes.
 Les marques blanches sur le poitrail et les pieds.
 Un léger raccourcissement de la queue.
 Le pied de lièvre.
 Ainsi que les autres petits défauts physiques.

Défauts graves

 Le museau trop long ou trop pointu.
 Les oreilles plantées haut ou s’écartant de la tête (insuffisamment plaquées contre les joues).
 Mâchoires en tenaille.
 Dos ensellé.
 Queue portée de côté.
 Constitution lymphatique.
 Ainsi que les autres graves défauts physiques.

Défauts entrainant l’exclusion

 Agressif ou peureux.
 Manque de dents prémolaires.
 Une grande différence entre la longueur du corps et la hauteur au garrot.
 La hauteur au garrot insuffisante.
 La longueur du poil inférieure à 7 cm.
 Grandes marques blanches (robe pie), rayures (bringé).
 Dépigmentation des muqueuses visibles et des yeux.
 Les signes de dégénérescence (brachygnathisme ou prognathisme, queue courte de naissance ou chiens anoures, dos ensellé et autres signes de dégénérescence).

NB :

• Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
• Les défauts mentionnés ci-dessus, lorsqu'ils surviennent à un degré très marqué ou fréquent, sont éliminatoires.
• Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
• Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

Bibliographie

http://www.fci.be/

Historique détaillé

L'Europe centrale abrite plusieurs races de chiens qui, par leur aspect et leur fonction de gardien de troupeaux, se ressemblent plus ou moins. On est donc tenté de leur rechercher soit des origines communes, soit une évolution commune, par le jeu des croisements successifs. C'est ainsi que le Berger de Charplanina évoque le Berger du Caucase, un de ces gros chiens puissants et incorruptibles, à qui l'on demandait autrefois de défendre les troupeaux contre les loups. Et, tout naturellement, les sujets modernes ont gardé cette allure de chiens de combat si caractéristique.

Le Berger de Charplanina, ou Berger Yougoslave, encore appelé Charplaninatz ou plus simplement Charpla, tire son nom de la chaîne montagneuse Sar Planina qui s'étend du sud de la Serbie et du Kosovo et du nord-ouest de la Macédoine vers le nord-est de l'Albanie. C'est sur ce haut plateau de 60 kilomètres de large, perché à 2600 mètres d'altitude et balayé par un rude climat que la race s'est développée. La découverte d'un dessin représentant ce chien dans un monastère du haut Moyen Age montre en outre que le Berger Yougoslave vit depuis fort longtemps dans ces régions.

Selon le professeur Pavlovitch, ancien directeur de l'école vétérinaire de Belgrade, le Charplaninatz aurait pour ascendant le Dogue du Tibet, lequel aurait été introduit sur ces terres lors des invasions mongoles. Ce grand spécialiste, en compagnie de quelques étudiants, s'est par ailleurs rendu dans les montagnes du Sar Planina pour observer les nombreux chiens qui y vivent. Il les a mesurés et photographiés, puis il a établi des moyennes qui ont permis de rédiger l'actuel standard de la race.

S'il est exact que le Charplaninatz évoque par bien des aspects le Dogue du Tibet, nombre de cynologues font remarquer que les invasions mongoles n'ont jamais atteint la Yougoslavie et que, de toute façon, elles ont été bien postérieures à ce haut Moyen Age dont daterait la plus ancienne représentation de ce chien; ils pensent que ce sont les troupes du général carthaginois Hannibal qui, lors de leur périple contre Rome, auraient essaimé un peu partout des chiens de guerre, de type Mâtin de Naples, dont le croisement avec des races locales aurait donné les premiers Charplaninatz.

Faute de documents pour l'étayer, cette hypothèse reste aussi peu vraisemblable que la première, et il est préférable de s'en tenir à un seul fait, lui, indubitable: depuis quinze siècles, l'aspect de ce chien n'a quasiment pas changé; il a gardé sa musculature imposante qui lui permet de défendre son maître et les troupeaux confiés à sa garde.

Estimé pour l'ensemble de ses aptitudes, le Charplaninatz est devenu en quelque sorte le chien national yougoslave. Les témoignages historiques plaidant en sa faveur sont d'ailleurs bien antérieurs à la naissance de l'État yougoslave. On trouve ainsi dans les récits du capitaine Cagnet sur la retraite de Russie des Charplaninatz chargés de protéger les cantinières des chasseurs de Dalmatie. Plus près de nous, ces chiens n'ont pas craint de s'attaquer, pendant la dernière guerre, aux chevaux de l'armée allemande, si bien que, aujourd'hui encore, pas moins de 200 bergers de Charplanina sont employés par l'armée et les services des douanes yougoslaves.

Comptant environ 10000 sujets, l'élevage est sérieusement organisé. Fiers de leurs chiens, les Yougoslaves n'acceptent d'exporter que des spécimens de qualité et à des éleveurs étrangers qui ont su gagner leur confiance. Actuellement, après la Yougoslavie, la France dispose certainement du plus beau cheptel européen de Bergers de Charplanina, dans la mesure où le nombre d'inscriptions au LOF n'a cessé de progresser depuis une dizaine d'années: 2 en 1979, 6 en 1981, 24 en 1982, 60 en 1983, 109 en 1984, 129 en 1985 et 224 en 1986.

« C'est le seul chien qui soit capable de mourir sans se plaindre », affirment les Yougoslaves lorsqu'ils ont à mettre en évidence les qualités du Berger de Charplanina. C'est dire à quel point le courage, la bravoure, la force sont chez lui légendaires.

Si l'on a encouragé l'aspect athlétique, la puissance musculaire du Charplaninatz, c'est bien entendu parce que la tâche que l'on souhaitait lui confier l'exigeait. Le jour, des chiens de berger, petits et alertes, orientaient les mouvements des troupeaux, mais, la nuit, le Charplaninatz devenait le maître des hauts pâturages sur lesquels il vivait. Il guettait alors l'approche, toujours à craindre, d'un loup ou d'un ours, donnait l'alerte lorsqu'il estimait le danger sérieux et n'hésitait pas à engager le combat.

Aujourd'hui, le Berger de Charplanina n'a rien perdu de son comportement ancestral. Lorsqu'il entre dans une famille, c'est en quelque sorte dans une meute qu'il pénètre, attitude typiquement canine qui se traduit chez lui par une volonté tout à fait naturelle de protéger ses maîtres et leurs biens. Nul besoin de le dresser pour en faire un gardien irréprochable. Il s'agit chez lui d'une aptitude innée. Spontanément, il s'interpose dès qu'un inconnu franchit sans y avoir été invité le seuil de la propriété dont il a la garde. Il n'est pas pour autant agressif et ne mord pas sans raison. C'est un chien conscient de sa force et de son attitude aussi impressionnante que dissuasive, et il n'éprouve aucun besoin de se montrer hargneux. D'ailleurs, toute personne qui se trouve face à un Charplaninatz lui barrant le passage jugera d'elle-même qu'il est inutile d'insister. L'équilibre nerveux et psychologique de ce chien est tel qu'on ne connaît pas d'accident grave pouvant lui être imputé. Cette garantie n'est pas négligeable lorsque l'on songe à en acquérir un, notamment pour la garde d'une propriété.

C'est précisément cet équilibre, cette formidable assurance dont fait preuve le Charplaninatz, qui incitent les éleveurs français à penser que la race, pourtant introduite dans l'Hexagone seulement au tout début des années quatre-vingt, pourrait progressivement se substituer au Berger Allemand, tout du moins pour certaines missions. Il ne faut pas en conclure que gardien né, soit en permanence sur le qui-vIve, remuant, allant et venant en tous sens. Bien au contraire, lorsqu'il vit parmi les siens, le Charplaninatz offre l'image tranquille d'un grand chien, souvent couché, placide, une attitude que certains apparenteraient même un peu hâtivement à de la fainéantise. Pourtant, que l'on ne s'y trompe pas: toujours, il veille et, s'il se met à aboyer soudainement où s'il se dirige d'un pas alerte vers la porte, c'est que quelqu'un est là. Il ne se déplacera jamais sans raison. Certains sujets, d'ailleurs, aiment à somnoler le jour, montrant par là même qu'ils ont gardé le souvenir de l'époque de leurs ancêtres, où c'est la nuit qui pouvait être synonyme de danger.

Mais, si on le tire de sa torpeur, le Charplaninatz acceptera volontiers de jouer, notamment avec les enfants, envers lesquels, toutefois, il se montrera toujours attentif, tout en n'hésitant pas à se faire le complice de leurs rires et de leurs espiègleries. Là encore, il convient de rappeler un conseil élémentaire de prudence face à un chien de plus de 40 kilos: il peut malencontreusement renverser un enfant en bas âge, sans qu'il faille voir là une quelconque expression d'agressivité ou de jalousie. En fait, à l'égard des humains, petits ou grands, le Charplaninatz se montre équilibré, ayant conscience de la place qu'il doit respecter.

Natif d'une région montagneuse, doté d'une fourrure particulièrement épaisse, le Charplaninatz est à l'évidence un chien très rustique. Il a la réputation de pouvoir supporter des températures allant de - 40 à + 40°C, d'être peu sujet aux maladies, aucune maladie spécifique de la race n'étant jamais apparue. Ce n'est pas par hasard, en effet, si de nombreux Charplaninatz, pour le plus grand plaisir de ceux qui les aiment, vivent jusqu'à l'âge avancé de vingt ans, ce qui est exceptionnel pour un chien.

Pour ce qui est de son entretien, il ne demande aucune attention particulière. Le poil ne fait pas de nœuds, et il suffit de le brosser régulièrement pour lui garder sa douceur et son volume. Malgré son gabarit nettement au-dessus de la moyenne, le Charplaninatz n'est guère exigeant non plus quant à son alimentation. Habitué à des conditions de vie difficiles, ce chien était autrefois nourri de pain et de lait, et il sait, aujourd'hui encore, se contenter de peu.

Bien qu'il soit capable de se tenir tranquille, le Berger Yougoslave n'est pas pour autant heureux en appartement. Ce grand chien a besoin de se dépenser régulièrement: courir, entretenir ses muscles, libérer son énergie en parcourant de vastes espaces: telles sont les conditions essentielles pour que son rythme naturel soit respecté. Et, même s'il vit dans un jardin, il ne faut pas négliger de l'emmener en forêt, à la campagne, partout où il pourra jouir d'un terrain que sa nature réclame. Enfin, qu'il soit un intraitable gardien n'empêche pas qu'il sache se montrer très affectueux envers ses maîtres et, bien sûr, qu'il ait besoin de chaleur et d'affection.

Les dernières races mises à jour

  • Kimola -- American Eskimo Dog X Lhassa Apso

    Kimola Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Tibet <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Kimola Le Kimola est un croisement spécifique d'une race au visage de renard, l'American Eskimo Dog, et du Lhassa Apso barbu. Cette combinaison en fait un hybride intelligent, courageux et protecteur de sa famille, mais...
  • Kerry Wheaten -- Kerry Blue Terrier X Terrier irlandais à poil doux

    Kerry Wheaten Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Irlande -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Kerry Wheaten Le Kerry Wheaten est un hybride issu du croisement d'un Kerry Blue Terrier avec un Terrier irlandais à poil doux. Il s'agit d'une race assez nouvelle et, en tant que telle, il n'y a pas beaucoup...
  • Kerry Blue Schnauzer -- Kerry Blue Terrier X Schnauzer

    Kerry Blue Schnauzer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Irlande <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Kerry Blue Schnauzer Le Kerry Blue Schnauzer est un chien hybride issu du croisement d'un Kerry Blue Terrier et d'un Schnauzer. Energique, intelligent et affectueux, cet hybride fera un merveilleux...
  • Mini Kerry Blue Schnauzer -- Kerry Blue Terrier X Schnauzer nain

    Mini Kerry Blue Schnauzer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Irlande <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Mini Kerry Blue Schnauzer L'hybride Mini Kerry Blue Schnauzer est un mélange du Kerry Blue Terrier et du Schnauzer miniature. Il y a peu d'informations disponibles sur l'hybride lui-même car il...
  • Kashon -- Cairn Terrier X Bichon à poil frisé

    Kashon Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> France / Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Bairn Brève présentation du Kashon Le Kashon, également connu sous le nom de Bairn, est un croisement délibéré entre le Cairn Terrier, un petit mais déterminé chasseur de loutres et de...
  • July Hound

    July Hound Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du July Hound Le July Hound est une variété spécifique de Foxhound américain qui a été développée à l'aide de Foxhounds irlandais qui se sont révélés exceptionnels en tant que chiens de chasse au renard roux, un animal de grande...
  • Jarkie -- Epagneul japonais X Yorkshire Terrier

    Jarkie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Jarkie Le Jarkie est un croisement spécifique, petit mais énergique qui pèse généralement 4,5 kilos ou moins et mesure moins de 30,5 centimètres de haut. Un croisement intentionnel entre le Yorkshire Terrier, un...
  • Japug -- Epagneul japonais X Carlin

    Japug Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Japug Le Japug est un mélange hybride entre les deux races parentales : l'Epagneul japonais et le Carlin. Ce petit chien affectueux est une petite race qui a tendance à aimer les moments calmes avec son propriétaire et beaucoup de...
  • Japillon -- Epagneul japonais X Epagneul nain continental

    Japillon Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> France et Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Japillon Le Japillon est un croisement spécifique entre l'Epagneul japonais et l'Epagneul nain continental. Les deux races parentales sont de la taille d'un jouet avec des dispositions, des tailles et des...
  • Japeke -- Epagneul japonais X Pékinois

    Japeke Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Japeke Le Japeke alerte, affectueux et parfois espiègle est un croisement spécifique moderne entre deux chiens d'origine chinoise, l'Epagneul japonais et le Pékinois. L'hybride qui en résulte est un compagnon royal et courageux...
  • Jaland -- Epagneul japonais X West Highland White Terrier

    Jaland Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Jaland Le Jaland est un joli mélange de l'Epagneul japonais et du West Highland White Terrier, qui sont tous deux des races miniatures. Ils ne deviennent pas beaucoup plus gros que 30,5 centimètres de haut et...
  • Jafox -- Epagneul japonais X Toy Fox Terrier

    Jafox Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Jafox Le Jafox, également connu sous le nom de Toy Jafox, est un chien de croisement spécifique de la taille d'un jouet qui est un mélange de l'Epagneul japonais et du Toy Fox Terrier. Ce petit chien ne pèse généralement pas plus...
  • Jackweiler -- Jack Russell Terrier X Rottweiler

    Jackweiler Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Jackweiler Le chien Jackweiler est une nouvelle race de croisement spécifique issue d'un Jack Russell Terrier et d'un Rottweiler. Ce sont des chiens loyaux et intelligents qui auront des apparences et...
  • Jack-Rat Terrier -- Jack Russell Terrier X Rat Terrier

    Jack-Rat Terrier Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Jack-Rat Terrier Le Jack-Rat Terrier, également connu sous le nom de Jersey Terrier, est un mélange hybride entre le Rat Terrier et le Jack Russell Terrier. Ce chien fougueux est plein d'énergie,...
  • Jackie-Bichon -- Jack Russell Terrier X Bichon à poil frisé

    Jackie-Bichon Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> France / Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Jackie-Bichon Le Jackie-Bichon est un hybride qui combine les traits de deux races parentales uniques : le Jack Russell Terrier et le Bichon à poil frisé. C'est une petite race qui a tendance à...
  • Jack Highland Terrier -- Jack Russell Terrier X West Highland White Terrier

    Jack Highland Terrier Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Jack Highland Terrier Le Jack Highland Terrier est un hybride issu du croisement d'un Jack Russell Terrier et d'un West Highland White Terrier. Les deux races parentales partagent des traits de...
  • Jack Chi -- Jack Russell Terrier X Chihuahua

    Jack Chi Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Mexique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Jackahuahua Jackhuahua Brève présentation du Jack Chi Le Jack Chi est un chien hybride issu du croisement du Jack Russell Terrier et du Chihuahua, et est un hybride assez nouveau sur la scène. Un...
  • Jack-A-Ranian -- Jack Russell Terrier X Spitz Toy / Pomeranian

    Jack-A-Ranian Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Jack Pom Jackaranian Pom-A-Jack Pom Jack Pap-I-Jack Brève présentation du Jack-A-Ranian Le Jack-A-Ranian fournira des heures d'amour et de divertissement avec ses bouffonneries ludiques et...
  • Ja-Chon -- Epagneul japonais X Bichon à poil frisé

    Ja-Chon Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> France / Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Ja-Chon Le Ja-Chon est un chien de race hybride dont les races parentales sont l'Epagneul japonais et le Bichon à poil frisé. Le Ja-Chon peut avoir un pelage long et bouclé, ou il peut avoir un pelage court et...
  • Jacairn -- Jack Russell Terrier X Cairn Terrier

    Jacairn Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Jacairn Le Jacairn est un chien de race hybride dont les races parentales sont le Jack Russell Terrier et le Cairn Terrier. C'est un chien nécessitant peu d'entretien qui n'a besoin que d'un toilettage peu fréquent...
  • Italian Tzu -- Petit Lévrier italien X Shih-Tzu

    Italian Tzu Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Italie <> Tibet -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation de l'Italian Tzu L'Italian Tzu est un chien de race hybride. Ses parents sont le Petit Lévrier italien et le Shih Tzu. L'Italian Tzu devrait être un chien nécessitant peu d'entretien et nécessitant un toilettage peu...
  • Italian Papihound -- Petit Lévrier italien X Epagneul nain continental

    Italian Papihound Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Italie <> France et Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation de l'Italian Papihound L'Italian Papihound est un chien hybride. Ses races parentales sont le Petit Lévrier italien et l'Epagneul nain continental. La race parentale Petit Lévrier italien est affectueuse...
  • Italian Mastweiler -- Cane Corso X Rottweiler

    Italian Mastweiler Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Italie <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation de l'Italian Mastweiler L'Italian Mastweiler est une combinaison du Cane Corso et du Rottweiler. Etant donné que ces deux chiens sont grands, votre Italian Mastweiler sera également grand et devrait peser environ...
  • Italian Grey Min Pin -- Petit Lévrier italien X Pinscher nain

    Italian Grey Min Pin Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Italie <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Italian Grey Pinscher Brève présentation de l'Italian Grey Min Pin L'Italian Grey Min Pin est un mélange du Petit Lévrier italien et du Pinscher nain. Ce sont deux races jouets avec des...
  • Italian Greyhuahua -- Petit Lévrier italien X Chihuahua

    Italian Greyhuahua Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Italie <> Mexique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation de l'Italian Greyhuahua Si vous aimez les petites boules d'énergie, l'Italian Greyhuahua est peut-être le chien qu'il vous faut. Développé à partir du Chihuahua et du Petit Lévrier italien, l'Italian...