Clumber Spaniel

Standard FCI Nº 109

Origine
Grande-Bretagne
Traduction
Professeur R. Triquet. Mise à jour : J.Mulholland /Version originale : (EN)
Groupe
Groupe 8 Chiens rapporteurs de gibier - Chiens leveurs de gibier - Chiens d'eau
Section
Section 2 Chiens leveurs de gibier et broussailleurs
Epreuve
Avec épreuve de travail
Reconnaissance à titre définitif par la FCI
jeudi 09 décembre 1954
Publication du standard officiel en vigueur
mercredi 13 octobre 2010
Dernière mise à jour
mercredi 22 février 2012
In English, this breed is said
Clumber Spaniel
Auf Deutsch, heißt diese Rasse
Clumber Spaniel
En español, esta raza se dice
Clumber Spaniel
In het Nederlands, wordt dit ras gezegd
Clumber Spaniel

Utilisation

Chien leveur de gibier.

Bref aperçu historique

On dit que le Clumber Spaniel est venu de France il y a plus de deux cents ans. Le Clumber a été introduit en Grande Bretagne par le Duc de Newcastle qui l’a élevé dans sa demeure familiale, Clumber Park, dans le comté de Nottinghamshire. C’est un chien très lourd dont l’entrain au travail est beaucoup plus lent et décontracté que celui des autres épagneuls. Il est devenu encore plus lourd depuis les années 1950 et c’est un fait, en dépit du poids maximum limité à 34 kg, certains sujets dépassent cette limite. Nonobstant, les amateurs de la race ont le devoir de s’assurer que son poids important n’occasionne pas des faiblesses dans les membres postérieurs.

Aspect général

Chien bien proportionné, avec une bonne ossature, actif, à l’expression pensive ; l’ensemble dénote la force. Le Clumber doit présenter un ensemble soutenu, être en bonne condition physique et être capable d’accomplir une journée de travail à la chasse.

Comportement / caractère

Stoïque au grand cœur, très intelligent ; sa détermination met en valeur son aptitude naturelle. Silencieux au travail et doué d’un nez excellent. Stable, sûr, gentil et digne ; plus distant que les autres Spaniels, sans aucune tendance à l’agressivité.

Tête

Région crânienne

Tête
Large, carrée, massive, de longueur moyenne. Aucun caractère de la tête et du crâne ne doit être exagéré.
Crâne
Large au sommet avec un occiput marqué ; les arcades sourcilières sont lourdes. 
Stop
Profond.

Région faciale

Museau
Lourd et carré.
Lèvres
Les babines sont bien développées.
Mâchoires et dents
Les mâchoires sont fortes et offrent un articulé parfait, régulier et complet en ciseaux, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées à l’aplomb des mâchoires.
Yeux
Nets, de couleur ambre foncé. Une conjonctive quelque peu visible mais sans excès est acceptée. Les yeux clairs sont à rejeter. Exempts d’entropion.
Oreilles
Grandes, en forme de feuille de vigne, bien couvertes de poils droits. Elles pendent légèrement vers l’avant. Les franges ne doivent pas dépasser l’extrémité inférieure du cuir (pavillon).

Cou

Assez long, épais et puissant.

Corps

Généralité
Long, bien musclé et puissant.
Dos
Droit, large et long.
Rein
Musclé.
Poitrine
Bien descendue; côtes bien cintrées et dirigées vers l’arrière.
Ligne du dessous
Flanc bien descendu.

Queue

La coutume est d’écourter la queue.
Queue coupée : Attachée bas, bien frangée, portée au niveau du dos.
Queue non coupée : Attachée bas, bien frangée, portée au niveau du dos. Forte à la base; elle s’amenuise graduellement vers l’extrémité. Elle est de longueur moyenne.

Membres

Membres antérieurs

Epaules
Fortes, obliques et musclées.
Avant-bras
Courts, droits, forts avec une bonne ossature.

Membres postérieurs

Généralités
Très puissants et bien développés.
Grassets
Bien coudés et bien disposés dans l’axe du corps.
Jarret
Bas.

Pieds

Grands, ronds, bien couverts de poils.

Allures

Le mouvement est droit aussi bien à l’avant qu’à l’arrière et la propulsion se fait sans effort.

Robe

Qualité du poil
Abondant, serré, soyeux et droit. Les membres et la poitrine sont bien garnis de franges.
Couleur du poil
On préfère le corps tout blanc avec des marques citron; l'orange est admis. Légères marques en tête et taches de son sur le museau.

Taille et poids

Poids
Idéal 29,5 à 34 kg chez le mâle et 25 à 29,5 kg chez la femelle.

Défauts

• Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.
• Les défauts doivent être listés en fonction de leur gravité.

Défauts entrainant l’exclusion

 Chien agressif ou peureux.

NB :

• Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
• Les défauts mentionnés ci-dessus, lorsqu'ils surviennent à un degré très marqué ou fréquent, sont éliminatoires.
• Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
• Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

Bibliographie

http://www.fci.be/

Historique détaillé

Le Clumber Spaniel (ou, officiellement et plus simplement, en France, le Clumber) était hautement apprécié de l'aristocratie anglaise au XVIIIe siècle, comme l'atteste un tableau de Francis Weatley datant de 1788 et représentant le deuxième duc de Newcastle, Henry Pelham Clinton, chassant à cheval en compagnie de trois Clumbers. Cette race doit d'ailleurs son nom au château de Clumber (dans le Nottingham Shire), qui appartenait aux ducs de Newcastle. Toutefois, les avis divergent sur l'histoire des Clumbers.

Selon un article du Sporting Magazine publié en 1807, c'est le duc de Noailles qui, vers 1760, aurait offert trois de ces Spaniels assez originaux à son pair anglais, lequel, séduit par ce noble cadeau, aurait à son tour installé un chenil dans sa propriété de Clumber. Cette version a reçu en 1870 la caution du grand cynologue Stonehenge. Mais, aussi sympathique soit-elle, elle n'en a pas moins laissé perplexes nombre de cynologues français, qui ont cherché en vain dans les races et types canins, aussi bien parmi ceux qui ont disparu que parmi ceux qui ont survécu, un chien français offrant quelque ressemblance avec le Clumber. Quant aux amateurs anglais, non moins perplexes, qui ont également procédé à des recherches sur les origines de ce chien, ils n'ont trouvé aucun indice de l'existence d'un élevage de chiens entrepris par le duc de Noailles. Il faut donc se demander si ce récit ne relève pas d'un genre trop souvent cultivé par l'imagination des « spécialistes canins » du passé, celui des fables et légendes.

Cette imagination s'illustre par ailleurs dans une théorie de certains cynologues britanniques : frappés par le crâne large, l'aspect massif et la forte ossature du Clumber Spaniel, ils voulurent y voir des similitudes avec une race qui commençait à être connue dans l'Angleterre du XIXe siècle, où elle fut d'abord appelée « Mastiff Alpin », et qui n'était autre que le célèbre Saint-Bernard. Mais, comme il était saugrenu de croire que l'on ait pu croiser l'énorme Saint-Bernard avec des Spaniels en vue de créer un chien de chasse, ces « spécialistes» imaginèrent que le chien de montagne devait posséder un cousin chasseur, bien massif, qu'ils baptisèrent « Epagneul Alpin ». Une race qui, faut-il le préciser, a le défaut de n'avoir jamais existé.

Plus raisonnablement, il faut se ranger à l'opinion de ceux qui, voyant dans le Clumber un chien purement britannique, suggèrent qu'il a été sélectionné à partir de divers chiens locaux. Cette thèse manque cependant d'arguments précis. Ainsi, la ligne du Clumber laisserait supposer qu'un limier corpulent ou un pesant basset ont été mis à contribution pour sa genèse ; mais alors, ces ascendants n'auraient pas transmis dans l'héritage la belle voix des chiens courants, car le Clumber chasse silencieusement.

Ce qui est certain, en tout cas, c'est que, quelles que soient ses origines, le Clumber Spaniel ne tarda pas à être adopté par la noblesse anglaise, comme en fait foi un tableau de C. Hancock daté de 1834, qui représente lord Middelton accompagné de plusieurs Clumbers, puis par la famille royale qui, du prince Albert à Edouard VIII, fit beaucoup pour sa popularité.

Le Clumber se signala aussi auprès des sportifs, par d'évidentes qualités cynégétiques. Vers 1900, on dressait ainsi de lui ce portrait flatteur : « Il appartient à l'une des variétés les plus utiles, les plus appréciées du Spaniel de chasse. Il est aussi l'un des plus anciens, le plus digne, et cependant le plus docile. Très hardi, il est très facile de caractère. » Lors du premier field-trial organisé par le Sporting Spaniel Club, en janvier 1889, à Sutton Scardscale, où toutes les variétés de Spaniels concouraient ensemble, les Clumbers arrivèrent à la deuxième et à la troisième place. Dans les dernières années du XlX" siècle, une femelle Clumber, Beechgrove Bee, conduite par Winston Smith, se fit remarquer en dominant tous les field-trials de l'époque; elle fut le premier Spaniel à être sacré champion de travail.

Vers 1910, la popularité du Clumber commença à décliner. De plus en plus, en effet, on préférait des Spaniels plus ardents et de moindre format ; qui avaient fait, il faut le dire, de gros progrès. Les fameux Cockers et Springers pointaient le bout de leur museau. Le déclin, qui semblait consommé à la fin des années trente, ne put que se confirmer pendant la dernière guerre. Déclin quantitatif, bien sûr, car l'élevage du Clumber ne connut pas d'interruption ; on remarque même ; fait assez rare pour être noté ; une absolue continuité dans certaines lignées. Ainsi, celle d'un des plus grands éleveurs du début du siècle, William Awkright, demeurant à Sutton Scardscale, est toujours poursuivie par une éleveuse au même endroit, et la plupart des Clumbers d'Europe sont d'ailleurs issus de cet élevage. Nul doute qu'on puisse affirmer, avec Paul Meunier, que « le Clumber est le Spaniel qui a subi le moins de modifications depuis sa création ».

Le Clumber était pratiquement inconnu en France, lorsque, en 1972, une femelle provenant d'Angleterre révéla la race aux exposants et amateurs de Spaniels. A partir de cette date, plusieurs sujets, importés principalement de Grande-Bretagne, sont venus former le modeste cheptel français, entretenu grâce aux quelques portées nées au cours des dernièr.es années. En essayant le Clumber en field-trial, les amateurs français ont pu vérifier à leur tour les qualités inhérentes à la race déjà reconnues par les Anglo-Saxons: nez fin, quête lente, silencieuse et méthodique.

Le Clumber Spaniel peut paraître en France un cas un peu marginal dans le monde du chien de chasse, dans la mesure où il semble surtout destiné aux passionnés de races britanniques. Ce chien n'en dispose pas moins d'indéniables qualités. Le Spaniel Club français lui décerne d'ailleurs ce beau satisfecit : « Il est sans doute le plus facile à dresser de tous les membres de la famille des Spaniels. Il n'a pas la tête dure et une fois qu'il a appris ses leçons, il s'en souvient. » Les Américains, découvrant le Clumber après la guerre, lui avaient adressés des compliments analogues: « Le Clumber est très courageux, obéissant, de bon nez, endurant et persévérant. » A vrai dire, ces qualités concernent surtout le comportement à la chasse. Or, en Europe, en Grande-Bretagne en particulier, le Clumber est devenu essentiellement un chien de compagnie. Ce chien digne, sûr de lui, à l'expression souvent dubitative, est doté d'un excellent naturel: rien ne compte plus à ses yeux que de plaire à ses maîtres et d'être un membre à part entière de sa famille humaine.

S'il aime la sieste et ne fait pas de bruit, il ne faudrait pas prendre cette discrétion pour de l'apathie ; c'est, au contraire, un chien plein de vie, remuant à ses heures, joyeux compagnon avec les familiers : prêt à toutes les pitreries pour séduire son entourage, cet habitué de la « high society » et des grandes propriétés anglaises, loin d'être maniéré, est irrésistible lorsque, abandonnant son air pensif, il se met à faire le clown. En revanche, il accueille les inconnus avec retenue et n'accorde pas son amitié au premier venu sans être pour autant agressif. Sociable avec les autres chiens, aimant beaucoup les enfants, il fait partie des chiens de chasse qui s'adaptent parfaitement à la douce oisiveté du chien de maison.

Ne faut-il donc parler de son rôle traditionnel de chasseur que pour mémoire? Ce n'est certes pas par hasard si ce lent et calme Spaniel a été supplanté par des cousins plus rapides et plus actifs, adaptés aux nécessités de la chasse moderne. Chez nous, les Braques de pays et les lourds Épagneuls chassant sous le fusil ont de la même façon été délaissés depuis longtemps. Cependant, si on le ramène sur son terrain de chasse, le Clumber Spaniel se montre toujours un broussailleur efficace, qui peut être employé avec succès sur les territoires les plus touffus ; sous-bois, bocage dense ; où sa persévérance et sa méthode, alliées à un excellent flair et à une bonne endurance, seront appréciées.

Ce chasseur obstiné et résistant aime aussi l'eau, et ses talents pour la recherche et le rapport du gibier, qui font merveille pour le gibier à poil, peuvent s'appliquer aussi aux canards, faisans et bécasses. L'entretien de son pelage s'apparente à celui du Springer. Il est moins sujet que le Cocker aux maux d'oreilles, car il a des oreilles moins longues et moins chargées en poil. On doit en revanche surveiller ses yeux, assez sensibles du fait de la conjonctive apparente: un nettoyage régulier avec du sérum physiologique est une précaution nécessaire.

Les dernières races mises à jour

  • Griffonland -- Griffon bruxellois X West Highland White Terrier

    Griffonland Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Belgique <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Griffonland Un chien vif avec beaucoup d'amour à partager, le Griffonland est un petit compagnon solide prêt pour l'action. Bien qu'affectueux, cet hybride est indépendant et ne voudra pas passer tout son...
  • Griffonese -- Griffon bruxellois X Pékinois

    Griffonese Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Belgique <> Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Griffonese Le Griffonese est un chien de race de croisement de jouets qui est un mélange du Griffon bruxellois et du Pékinois. C'est une race amicale et affectueuse, mais ils se débrouillent mieux avec les adultes...
  • Griffichon -- Griffon bruxellois X Bichon à poil frisé

    Griffichon Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Belgique <> France / Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Griffichon Le Griffichon est une race de croisement spécifique de petite taille qui est un mélange du Bichon à poil frisé et du Griffon bruxellois. Leur pelage est généralement doux et bouclé comme le...
  • Grifficairn -- Griffon Bruxellois X Cairn Terrier

    Grifficairn Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Belgique <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Grifficairn Le Grifficairn est un mélange idéal du Griffon Bruxellois et du Cairn Terrier, qui sont tous deux des chiens de race toy. Ils pèsent généralement environ 5,5 kilos et mesurent en moyenne 28...
  • Greybull Pit -- Greyhound X American Pit Bull Terrier

    Greybull Pit Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Greybull Pit Le Greybull Pit est une race hybride sensible et intelligente. Avec un doux sourire qui définit le visage, ce chien est toujours désireux de montrer son meilleur côté. Agile et rapide, cet...
  • Greyador -- Greyhound X Retriever du Labrador

    Greyador Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Canada -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Greyador Le Greyador est une race hybride où le gracieux Greyhound est croisé avec le sportif Retriever du Labrador. Grand et mince, votre Greyador peut avoir la vitesse exceptionnelle de son parent...
  • Great Wolfhound -- Chien de montagne des Pyrénées X Lévrier irlandais

    Great Wolfhound Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Irlande -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Great Wolfhound Le Great Wolfhound est un mélange entre le Chien de montagne des Pyrénées et le Lévrier irlandais. Votre Great Wolfhound sera un chien de grande taille à géant et son pelage sera dense et de...
  • Great Wirehaired Gryfenees -- Chien de montagne des Pyrénées X Griffon d'arrêt à poil dur Korthals

    Great Wirehaired Gryfenees Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Great Wirehaired Gryfenees Le Great Wirehaired Gryfenees est un chien de croisement spécifique entre le Chien de montagne des Pyrénées, un grand chien protecteur employé comme gardien de troupeaux de moutons...
  • Great Weimar -- Dogue Allemand X Braque de Weimar

    Great Weimar Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Great Weimar Le Great Weimar est un croisement spécifique entre le Dogue Allemand et le Braque de Weimar, avec parfois une petite quantité de Labrador Retriever. Cet hybride a été conçu comme un compagnon de famille et est...
  • Great Pyredane -- Chien de montagne des Pyrénées X Dogue allemand

    Great Pyredane Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Great Pyredane Le Great Pyredane est un hybride populaire, un croisement spécifique entre deux chiens géants, le Dogue allemand, un chien de famille qui aime s'amuser et qui était à l'origine élevé pour chasser...
  • Great Keeshees -- Chien de montagne des Pyrénées X Spitz allemand / Keeshond

    Great Keeshees Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Great Keeshees Le Great Keeshees est un hybride de plus grande taille, un croisement entre un grand chien blanc qui a servi de gardien de moutons pendant des milliers d'années, le Chien de montagne des...
  • Great Golden Dane -- Dogue Allemand X Golden Retriever

    Great Golden Dane Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Great Golden Dane Le Great Golden Dane est un grand animal intelligent et fidèle, un croisement entre deux races de chiens extrêmement populaires, le Dogue Allemand et le Golden Retriever...
  • Greater Swiss Rottweiler -- Grand bouvier suisse X Rottweiler

    Greater Swiss Rottweiler Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Greater Swiss Rottweiler Décrit comme grand et actif, le Greater Swiss Rottweiler n'hésitera pas à montrer de l'affection envers sa famille. Doux et loyal, il s'entend bien avec les enfants à la...
  • Greater Swiss Mountain Dane -- Dogue allemand X Grand bouvier suisse

    Greater Swiss Mountain Dane Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Suisse -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Greater Swiss Mountain Dane Le Greater Swiss Mountain Dane est une race hybride où le Grand bouvier suisse confiant est croisé avec le doux Dogue allemand. Relativement nouveau, il y a peu...
  • Great Dasenji -- Dogue allemand X Basenji

    Great Dasenji Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> République démocratique du Congo -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Great Basenji Brève présentation du Great Dasenji Le Great Dasenji est l'un des mélanges de Dogue allemand les plus actifs et les plus indépendants. Ils sont très...
  • Great Danebull -- Dogue Allemand X American Pit Bull Terrier

    Great Danebull Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Great Danebull Quand il s'agit de Great Danebull, ne jugez pas un livre par sa couverture. Ces chiens grands et féroces sont des animaux de compagnie doux et affectueux. Ils sont modérément actifs et adorent être...
  • Great Cambrian Shepherd -- Chien de montagne des Pyrénées X Chien de berger gallois

    Great Cambrian Shepherd Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Great Cambrian Shepherd Les Great Cambrian Shepherd sont des chiens avec une forte présence, au propre comme au figuré, et une personnalité complexe. Ce sont des animaux assez actifs qui...
  • Great Bernese -- Chien de montagne des Pyrénées X Bouvier Bernois

    Great Bernese Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Suisse -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Great Bernese Les Great Berneses sont de grands chiens stoïques et frappants. Ils sont assez actifs et aiment être entourés de membres de leur famille. Les Great Berneses vivent généralement jusqu'à 12 ans et pèsent...
  • Gordon Sheltie -- Gordon Setter X Chien de berger des Shetland

    Gordon Sheltie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Gordon Sheltie Le Gordon Sheltie est un chien de taille moyenne à grande qui n'a pas grand-chose d'écrit dans les livres d'histoire, car il vient tout juste d'émerger en tant que nouvel hybride de croisement...
  • Gollie -- Golden Retriever X Collie à poil long

    Gollie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Golden Collie Brève présentation du Gollie Le Gollie est un chien fidèle et affectueux qui est un mélange entre le Golden Retriever de bonne humeur et le Collie intelligent. Comme il s'agit d'un nouvel hybride...
  • Goldmation -- Golden Retriever X Dalmatien

    Goldmation Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Croatie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Goldmation Retriever Brève présentation du Goldmation Travailleur, volontaire et joueur, le Goldmation est un hybride de race moyenne à grande qui est un croisement entre le Dalmatien polyvalent et le...
  • Goldmaraner -- Golden Retriever X Braque de Weimar

    Goldmaraner Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Goldmaraner PointerGoldemaraner Pointer Brève présentation du Goldmaraner Se portant avec une grâce exceptionnelle, le Goldmaraner est un chien de race moyenne à grande qui a une apparence...
  • Goldenshire -- Golden Retriever X Yorkshire Terrier

    Goldenshire Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Goldenshire Le Goldenshire est un chien de croisement spécifique. Ses parents sont le sympathique Golden Retriever et le courageux Yorkshire Terrier. Le Golden Retriever incarne vraiment le meilleur ami de l'homme...
  • Golden Sheltie -- Golden Retriever X Chien de berger des Shetland

    Golden Sheltie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Golden Sheltie Le Golden Sheltie est un chien de race mixte. Ses parents sont le Golden Retriever et le Chien de berger des Shetland, également connu sous le nom de Sheltie. Le Golden Retriever incarne vraiment...
  • Golden Sammy -- Golden Retriever X Samoyède

    Golden Sammy Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Russie septentrionale et Sibérie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Golden Sammy Le Golden Sammy est un mélange hybride entre le Samoyède et le Golden Retriever. Ce beau mélange est l'un des chiens les plus doux et les plus équilibrés que vous...