Gascon saintongeois

Standard FCI Nº 21

Origine
France
Groupe
Groupe 6 Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées
Section
Grand :
Section 1.1 Chiens courants de grande taille
Petit :
Section 1.2 Chiens courants de taille moyenne
Epreuve
Avec épreuve de travail
Reconnaissance à titre définitif par la FCI
samedi 10 août 1963
Publication du standard officiel en vigueur
mardi 01 août 2023
Dernière mise à jour
mardi 08 août 2023
In English, this breed is said
Gascon saintongeois
Auf Deutsch, heißt diese Rasse
Gascon saintongeois
En español, esta raza se dice
Gascon saintongeois
In het Nederlands, wordt dit ras gezegd
Gascon saintongeois

Utilisation

Grand Gascon Saintongeois : Chien utilisé pour la chasse à tir, et parfois à courre, du grand gibier, mais aussi du lièvre, généralement en meute ou individuellement comme limier.
Petit Gascon Saintongeois : Chien polyvalent utilisé pour la chasse à tir. Son origine en fait un spécialiste du lièvre, mais il chasse aussi fort bien le gros gibier.

Bref aperçu historique

Grand : Au milieu du 19ème siècle, le Comte Joseph de Carayon-Latour voulant régénérer la race déclinante des chiens de Saintonge, unit les derniers descendants avec les Bleus de Gascogne du Baron de Ruble, créant ainsi le Gascon Saintongeois, mais provocant la disparition du chien de Saintonge.
Petit : Au milieu du 20ème siècle, quelques veneurs du Sud-Ouest sélectionnèrent les plus petits sujets de leurs portées de Grand Gascon Saintongeois et fixèrent cette variété, principalement destinée, à l’origine, au courre du lièvre.

Aspect général

Grand : Chien très bien construit, donnant tout à la fois une impression de force et d’élégance .De type très français quant à la tête, la robe et l’expression.
Petit : Chien de taille moyenne, bien proportionné, distingué.

Proportions importantes

Hauteur au garrot / longueur scapulo-ischiale dans le rapport de 10 / 10,5.
Longueur du museau égale à celle du crâne.

Comportement / caractère

Chien d'ordre par excellence, fin de nez, entreprenant, doté d'une très belle gorge. Il s'ameute d'instinct. Calme; se met facilement aux ordres.

Tête

Région crânienne

Tête
Les lignes du crâne et du chanfrein sont divergentes.
Crâne
Vu de face, bombé et plutôt étroit; la protubérance occipitale est bien marquée. Vu de dessus, l'arrière du crâne est de forme ogivale prononcée. 
Stop
Peu accentué.

Région faciale

Truffe
Noire; bien développée; narines bien ouvertes.
Lèvres
Recouvrant la mâchoire inférieure, commissure discrète. Le bord des lèvres est de couleur noire.
Chanfrein
Fort ; légèrement busqué.
Mâchoires et dents
Articulé en ciseaux. Incisives implantées bien d'équerre par rapport aux mâchoires.
Joues
Sèches.
Yeux
De forme ovale; bruns. Expression douce et confiante.
Oreilles
Elles sont fines, papillotées et doivent pouvoir atteindre au moins l'extrémité de la truffe. Attachées en-dessous de la ligne de l'oeil et assez en arrière, dégageant bien le crâne.

Cou

De longueur et de grosseur moyenne. Légèrement arqué, portant peu de fanon.

Corps

Profil supérieur
Bien soutenu, sans excès de longueur.
Rein
Bien attaché, légèrement voussé, assez musclé, pas trop long.
Croupe
De bonne largeur, légèrement oblique.
Poitrine
Large, longue; elle descend au niveau du coude. Poitrail assez ouvert.
Côtes
Légèrement arrondies et longues.
Flanc
Légèrement relevé.

Queue

Attache forte; bien effilée à son extrémité, atteignant la pointe du jarret. Elégamment portée en lame de sabre.

Membres

Membres antérieurs

Généralités
Avant-main puissant.
Epaules
Assez longue, musclée; moyennement oblique.
Coudes
Au corps.
Avant-bras
Forte ossature.

Membres postérieurs

Généralités
Arrière-main bien proportionné.
Cuisses
Longue et bien musclée.
Jarret
Large ; bien coudé ; bien descendu, bien dirigé dans l’axe du corps.

Pieds

D’un ovale peu allongé ; doigts secs et serrés. Coussinets et ongles noirs.

Allures

Régulières et faciles.

Peau

Souple et pas trop épaisse. Blanche à taches noires.

Robe

Qualité du poil
Court et serré.
Couleur du poil
Le fond est blanc, taché de noir, quelquefois moucheté. Deux taches noires sont généralement placées de chaque côté de la tête, couvrant les oreilles, enveloppant les yeux et s'arrêtant aux joues. Ces dernières sont de couleur feu, de préférence pâle.
Deux marques feu placées au-dessus de l'arcade sourcilière viennent "quatroeuiller" les yeux. On trouve aussi des traces feu à la face interne de l'oreille et en truitures le long des membres. Quelques poils fauves peuvent apparaître à la partie supérieure de l'oreille sans donner pour autant à la tête un aspect tricolore. Parfois, il existe au bas de la cuisse une tache typique feuille morte dite "Marque de Chevreuil".

Taille et poids

Hauteur au garrot
Grand : Mâles de 65 à 72 cm et femelles de 62 à 68 cm.
Petit : Mâles de 56 à 62 cm et femelles de 54 à 59 cm.
Avec une tolérance de plus ou moins 1 cm.

Défauts

• Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.
• Les défauts doivent être listés en fonction de leur gravité.

Défauts généraux

Tête :
 Courte.
 Crâne large.
 Oreille courte, attachée haut.
 Absence totale de feux.
Corps :
 Manque de volume.
 Dessus mou.
 Croupe avalée.
 Fouet dévié.
Membres :
 Ossature insuffisamment développée.
 Epaule trop oblique ou trop droite.
 Pieds écrasés.
 Angulation arrière droite.
 Jarrets clos, vus de derrière.

Défauts entrainant l’exclusion

 Chien agressif, chien peureux.
 Manque de type et en particulier crâne large et rond.
 Prognathisme inférieur ou supérieur.
 Oeil clair.
 Toute autre robe que celle prévue au standard.

NB :

• Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
• Les défauts mentionnés ci-dessus, lorsqu'ils surviennent à un degré très marqué ou fréquent, sont éliminatoires.
• Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
• Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

Bibliographie

http://www.fci.be/

Compléments apportés par les visiteurs

This magnificient French working breed was created in 1846 near Bordeaux by the Baron Joseph de Garayon Latour de Virelade, a hunting enthusiast who crossed the Grand Bleu de Gascogne with the now-extinct Saintongeois hunting dogs, acquired from the Earl of Saint-Legien and the Baron de Ruble, respectively. Very popular and common around the Pyrenees region of southern France, the Grand Gascon-Saintongeois remains virtually unknown outside its native land. Primarily a hunter of roe deer and other large game, this rugged hound could possibly make an acceptable family companion, thanks to its love of humans and obedient personality, but it is still very rarely found as a pet. The short coat is smooth and flat, always white in colour with black-n-tan markings on the head. Average height is around 26 inches.

Historique détaillé

Si les archives offrent un nombre important d'informations, même contradictoires, concernant l'origine des chiens bleus de Gascogne utilisés par Gaston Phébus, on a, en revanche, peu de données sur celle des chiens de Saintonge. Il faut dire que, jusqu'en 1714, date à laquelle le comte de Toulouse, alors grand veneur, établit l'élevage des meutes royales dans son hôtel de Saint-Germain, la production d'un grand nombre de chiens courants était confiée à des fermiers ou à des gardes: c'est là que les piqueurs allaient sélectionner les meilleurs éléments des meutes que découplaient les seigneurs, les hauts membres du clergé ou les bourgeois possesseurs de fiefs qui, depuis François 1er, étaient autorisés à pratiquer la chasse à courre. Ainsi, une race de chiens bien française, au profil élancé, très rapide à la chasse et fort bien gorgée, apparut chez quelques notables charentais. Leur robe était blanche, parsemée de taches noires ou feu. Il est possible que cette couleur ait été laissée par quelques Chiens Blancs du Roy, lesquels semblent avoir infusé beaucoup de sang dans les races de Vendée qui se développèrent à proximité immédiate de la Saintonge.

M. de Céris avouait, de son côté, avoir créé (vers la fin du XVIIIe siècle) la race qui a porté son nom à partir de petites chiennes de la région de la Charente mais d'origine inconnue. Or, après avoir été croisés avec des Montembœufs, les Céris donnèrent des chiens considérés comme étant très proches des authentiques Blancs du Roy. Quant au Montembœuf, qui lui aussi est reconnu comme un descendant des « greffiers » blancs, il fut créé à la même époque en Limousin, une province qui n'est guère éloignée non plus de la Saintonge. Si sa robe était marquée de taches orange plutôt que noires, son anatomie rappelait, par ailleurs, celle du Saintongeois, notamment par sa grande taille, sa tête longue, son os frontal proéminent, sa poitrine profonde, son rein harpé, etc.

Que les Saintongeois comptent des Blancs du Roy parmi leurs ancêtres est donc possible, mais il est néanmoins bien difficile de dresser l'arbre généalogique de la lice et des deux mâles que le docteur Clémot, de Saintes, réussit à sauver pendant la Révolution et qu'il remis au marquis de la Porte au Loup, lorsque ce dernier put revenir d'émigration. Après que ces chiens eurent fait souche, la race fut reprise par le comte de Saint-Légier, qui chassait en forêt de Chizé. Le Saintongeois possédait, outre une robe blanche marquée de noir, une tête fine, une oreille papillotée, un cou long et léger, une poitrine profonde, un rein harpé mais étroit, une cuisse plate, une queue basse et une « patte de lièvre » sèche et nerveuse. Ne voit-on pas également dans ce portrait la trace des Lévriers que les veneurs du XVIe et du XVIIe siècle découplaient en fin de chasse pour forcer plus rapidement le chevreuil ?

Aujourd'hui, la race saintongeoise est considérée comme éteinte, mais elle a été utilisée dans de nombreux croisements. Si MM. Hennessy, maîtres de l'équipage du Pas des Chaumes, préférèrent l'apport de sang anglais, et si la race de Virelade, créée par M. de Carayon Latour par croisement avec des Grands Bleus de Gascogne (et qui fut présentée en 1863 à l'exposition de Paris), est aujourd'hui éteinte, d'autres types de Gascons-Saintongeois ont survécu jusqu'à nos jours et font le bonheur d'un certain nombre de veneurs de lièvres, de chevreuils et de sangliers de l'ouest, du sud-ouest et du midi de la France.

À la fin du siècle dernier, le comte de Chabot et son frère créèrent une meute à partir de « Vénus », un étalon (malgré son nom!) saintongeois, et de Panthère, une lice gasconne. Puis, un peu de sang des chiens de M. de la Débutrie, qualifiés de bâtards parce qu'ils avaient du sang anglais et vendéen, fut inséré dans l'élevage. Après s'être séparé de son frère, le comte de Chabot s'efforça de retrouver un standard proche de celui du Saintongeois, et, avec ses quelque trente chiens, au manteau noir et blanc et ayant des taches feu au-dessus des yeux, il prenait chaque année une dizaine de cerfs et plus d'une trentaine de chevreuils dans les forêts de Vendée et d'Anjou.

D'autres éleveurs ont effectué des croisements analogues, mais tous ne sont pas aussi connus car ils ont parfois négligé de présenter leurs chiens dans les expositions canines. Aujourd'hui, donc, les Gascons-Saintongeois résultent du choix de veneurs recherchant plus des qualités de chasse que la pureté de la race. Parmi ces chiens, bien rares sont ceux qui n'ont pas quelque ancêtre Fox-Hound, et, il faut le souligner, ce sont surtout les aptitudes physiques qui constituent les critères des juges lorsqu'il s'agit de primer un chien ou un lot de chiens.

Paradoxalement, les éleveurs belges semblent avoir eux-mêmes abandonné les chiens de l'évêque de Liège, les Saint-Hubert, pour utiliser des Gascons-Saintongeois dans la voie du lièvre et dans celle du chevreuil. C'est ainsi que, pour le courre du chevreuil dans la région de Freux (Ardennes belges), le baron de Firlant-Dormer emploie 45 Gascons-Saintongeois d'origine Clayeux, Beauchamp, Rouâlle , mais aussi Levesque. Le rallye Vielsalm, quant à lui, utilise 60 Gascons-Saintongeois pour le même animal, tandis que Chassart Chassant, à proximité, découple dans la voie du lièvre avec la même race, dont certains sujets, d'ailleurs, proviennent de Vielsalm.

En France, les Gascons-Saintongeois sont à l'origine d'un certain nombre de meutes, aujourd'hui classées Français Blanc et Noir, comme au rallye Qu'importe, dans l'Ain, ou à l'équipage du Rochard, dans la Mayenne. Mais les Charentes ont su conserver leur race: le rallye de Saintonge utilise de 90 à 100 Gascons-Saintongeois et Vendéens tricolores, pour prendre chaque année entre 15 et 20 chevreuils et sangliers dans les forêts de la Tremblade et de la Coubre. Les laisser-courre y sont parfois sportifs, car il n'est pas exceptionnel qu'un sanglier s'y fasse prendre en mer.

A l'image de tous les grands chiens courants, les Gascons-Saintongeois ne peuvent être considérés comme des chiens de compagnie, même si certains d'entre eux font preuve d'une amitié démonstrative, débordante, voire envahissante, dès lors qu'un être humain entre dans le chenil.

En ce qui concerne leur aptitude à la chasse, les Gascons-Saintongeois ont les qualités et les défauts de leurs ancêtres. Mais leurs aptitudes prennent largement le pas sur leurs défauts, et elles sont précieuses. En effet, ces chiens ont un train rapide, une grande finesse de nez et une sagesse certaine dans le change. Peut-être est-ce pour cela qu'ils manifestent si peu d'enthousiasme devant les difficultés ?

La race fut surtout appréciée pour le courre de tous les animaux, notamment pour le lièvre, le loup et le chevreuil, lesquels exigent des chiens persévérants, têtus, capables de relever une voie très faible, mais qui ne s'emballent pas. Pour la chasse du cerf ou du sanglier, qui nécessite moins de prudence mais demande en revanche de relever très vite les défauts, les veneurs ont généralement préféré croiser les Saintongeois et les Gascons-Saintongeois avec des chiens anglais, moins sages et plus requérants.

Finalement, peu de veneurs français se sont satisfaits du pur sang français, mais, en fait, dans quelle mesure le sang des chiens courants de l'un et de l'autre côté de la Manche peut-il être considéré comme pur ?

Les Anglais ont certainement beaucoup de sang français dans les veines, probablement gascon, d'ailleurs, comme on peut le déduire ne serait-ce que des relations qu'entretenait Gaston Phébus avec le captal de Grailly, John Chandros ou d'autres émissaires du roi d'Angleterre ! Mais cela n'enlève rien au talent et à l'énergie de ceux qui, à force de sélection, tentent de fixer les caractères de nos chiens de l'Ouest.

Les dernières races mises à jour

  • Ma maman de coeur

    Ma maman de coeur de la part de Eros pour Teresa Je ne suis plus là, laisse moi partir car j'ai tellement de choses à faire et à voir.Ne pleure pas en pensant à moi, soi reconnaissante pour les belles années pendant lesquelles je t'ai donné mon amour.Tu ne peux pas deviner le bonheur que tu m'a apporté.Je te remercie pour l'amour que tu m'a...
  • Sammypoo -- Samoyède X Caniche

    Sammypoo Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Russie septentrionale et Sibérie <> France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Sammypoo Le Sammypoo est une combinaison fidèle et affectueuse du Caniche et du Samoyède. Cette race est de taille moyenne, mesurant environ 51 centimètres de haut et pesant environ 25 kilos...
  • Saint Shepherd -- Chien du Saint-Bernard X Berger allemand

    Saint Shepherd Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Saint Shepherd Le Saint Shepherd est un mélange de Berger allemand et de Chien du Saint-Bernard. Ce sont tous deux des chiens de grande taille, de sorte que le Saint Shepherd est généralement grand ou géant, mesurant...
  • Saint Pyrenees -- Chien du Saint-Bernard X Chien de montagne des Pyrénées

    Saint Pyrenees Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Saint Pyrenees Le Saint Pyrenees est un hybride conçu à partir du Chien de montagne des Pyrénées et du Chien du Saint-Bernard. Cette race est un chien géant à l'âge adulte et peut peser jusqu'à 82 kilos. Même s'il...
  • Saint Berxer -- Chien du Saint-Bernard X Boxer

    Saint Berxer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Saint Berxer Le Saint Berxer ronfle et bave, mais c'est un chien doux et affectueux qui fait un excellent animal de compagnie. Ce sont des chiens de conception et sont un mélange entre un Chien du...
  • Saint Bernewfie -- Chien du Saint-Bernard X Chien de Terre-Neuve

    Saint Bernewfie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> Canada -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Saint Bernewfie Ce sont des chiens de grande taille mais très affectueux et doux. Le Saint Bernewfie est un chien de conception et est un mélange entre un Chien du Saint-Bernard de pure race et un Chien de...
  • Saint Bernese -- Chien du Saint-Bernard X Bouvier bernois

    Saint Bernese Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Saint Bernese Le Saint Bernese est issu du croisement entre un Chien du Saint-Bernard et un Bouvier bernois, deux chiens de travail de très grande taille. De nature douce, ils sont très faciles à intégrer dans une...
  • Saint Bermastiff -- Chien du Saint-Bernard X Mastiff

    Saint Bermastiff Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Saint Bermastiff Chien de grande taille, le Saint Bermastiff est un croisement entre l'adorable Chien du Saint-Bernard et le majestueux Mastiff et est également appelé Saint Mastiff. Un chien de cet...
  • Rustralian Terrier -- Jack Russell Terrier X Terrier australien

    Rustralian Terrier Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Australie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rustralian Terrier Le Rustralian Terrier est le résultat du croisement du Terrier australien avec le charismatique Jack Russell Terrier. Le résultat est un petit Terrier robuste qui a une...
  • Russian Doodle Terrier -- Terrier noir russe X Caniche

    Russian Doodle Terrier Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Russie <> France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Russian Doodle Terrier Le Russian Doodle Terrier est un chien hybride rare qui combine les meilleures caractéristiques du populaire Caniche standard avec celles de l'unique Terrier noir russe. Calme,...
  • Rus-A-Pei -- Parson Russell Terrier X Shar Pei

    Rus-A-Pei Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rus-A-Pei Le Rus-A-Pei est un chien de conception, un hybride intentionnel entre le Shar Pei chinois, une ancienne race chinoise utilisée comme chien de protection et de garde depuis des milliers d'années, et...
  • Running Walker Foxhound

    Running Walker Foxhound Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Running Walker Foxhound Le Running Walker Foxhound est l'une des nombreuses souches de Foxhound qui ont été développées sous le nom d'American Foxhound entre le milieu et la fin des années 1800. Il est très motivé pour chasser des...
  • Rottsky -- Rottweiler X Husky de Sibérie

    Rottsky Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Sibérie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rottsky Le Rottsky est un hybride intentionnel, la combinaison d'un chien de garde allemand grand et musclé, le Rottweiler, et du Husky de Sibérie, un chien ancien qui fait partie intégrante de la vie du peuple...
  • Rott Pei -- Rottweiler X Shar Pei

    Rott Pei Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rott Pei Le Rott Pei est un grand chien fort qui peut sembler dur, mais qui a un centre doux et moelleux. Il est incroyablement loyal et protecteur envers sa famille, mais n'est pas agressif. Ce chien est doux avec les...
  • Rottpeake -- Rottweiler X Retriever de la baie de Chesapeake

    Rottpeake Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rottpeake Le Rottpeake est un chien de créateur rare, le croisement spécifique entre le Rottweiler, un grand chien musclé mieux connu pour sa capacité de garde, et le Retriever de la baie de Chesapeake, un chien développé...
  • Rottmatian -- Rottweiler X Dalmatien

    Rottmatian Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Croatie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rottmatian Ce magnifique mélange du Dalmatien et du Rottweiler s'appelle le Rottmatian et c'est un merveilleux chien de garde et animal familial. Le Dalmatien est une race moyenne à grande et le Rottweiler est...
  • Rottle -- Rottweiler X Caniche

    Rottle Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> France -> Allemagne Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Rotti-poo Rottiepoo Rottiedoodle Rottweilerpoo Rottweilerdoodle Brève présentation du Rottle Le Rottle est un chien de créateur, un croisement entre le Caniche et le Rottweiler. Etant donné que le Caniche parent peut être un standard ou un miniature, la...
  • Rottie Shepherd -- Rottweiler X Berger Allemand

    Rottie Shepherd Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Rottweiler Shepherd Rotten Shepherd Shepweiler Shottie Brève présentation du Rottie Shepherd Le Rottie Shepherd est un chien intelligent, confiant et puissant qui, avec une formation appropriée, fera un...
  • Rottie Bordeaux -- Rottweiler X Dogue de Bordeaux

    Rottie Bordeaux Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rottie Bordeaux Si vous n'êtes pas si intéressé par un chien qui grogne, ronfle et bave, cette race peut ne pas être pour vous. Le Rottie Bordeaux est un grand chien et est un mélange entre un Dogue de...
  • Rotticorso -- Rottweiler X Cane Corso

    Rotticorso Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Italie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rotticorso Le Rotticorso est un croisement entre un Rottweiler et un Cane Corso, tous deux forts et gros chiens. Le Rotticorso hérite de la forte apparence robuste des deux chiens. Ils sont meilleurs quand ils...
  • Rottbull -- Rottweiler X American Pit Bull Terrier

    Rottbull Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rottbull Le Rottbull est un chien hybride. Ses races de parents sont le Rottweiler et l'American Pit Bull Terrier. C'est un grand chien qui a une réputation d'être souvent comme étant agressif, il est tout...
  • Rottaf -- Rottweiler X Lévrier afghan

    Rottaf Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Afghanistan -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rottaf Le Rottaf est un chien hybride. Ses races parents sont le Rottweiler et le Lévrier afghan. Le Rottaf est un grand chien qui pèsera plus de 30 kilos à maturité. Il aura un manteau dense de fourrure soyeuse...
  • Rhodesian Labrador -- Chien de Rhodésie à crête dorsale X Retriever du Labrador

    Rhodesian Labrador Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Sud de l’Afrique <> Canada -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rhodesian Labrador Beau, doux, aimant mais déterminé et parfois entêté est la meilleure façon de décrire le Rhodesian Labrador. Ces grands chiens énergiques sont fidèles et dévoués à leurs parents,...
  • Rhodesian Boxer -- Chien de Rhodésie à crête dorsale X Boxer

    Rhodesian Boxer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Sud de l’Afrique <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rhodesian Boxer Le Rhodesian Boxer est un chien intelligent qui aime être occupé. Que ce soit par le jeu ou le travail, ces chiens doivent faire de l'exercice et relever des défis mentaux pour...
  • Rhodesian Bernard -- Chien de Rhodésie à crête dorsale X Chien du Saint-Bernard

    Rhodesian Bernard Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Sud de l’Afrique <> Suisse -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rhodesian Bernard Un gros chien avec un poids moyen de 41 à 59 kilos, le Rhodesian Bernard est un croisement entre un Chien de Rhodésie à crête dorsale et un Chien du Saint-Bernard. Les deux races...