Epagneul de Pont-Audemer

Standard FCI Nº 114

Origine
France
Groupe
Groupe 7 Chiens d'arrêt
Section
Section 1.2 Chiens d’arrêt continentaux, type Epagneul
Epreuve
Avec épreuve de travail
Reconnaissance à titre définitif par la FCI
mercredi 15 décembre 1954
Publication du standard officiel en vigueur
mardi 01 août 2023
Dernière mise à jour
mardi 05 septembre 2023
In English, this breed is said
Pont-Audemer spaniel
Auf Deutsch, heißt diese Rasse
Pont-Audemer spaniel
En español, esta raza se dice
Spaniel de Pont-Audemer
In het Nederlands, wordt dit ras gezegd
Epagneul Pont-Audemer

Utilisation

Chien d’arrêt.

Aspect général

Chien trapu et vigoureux.

Tête

Région crânienne

Crâne
Rond et développé au sommet, crête occipitale proéminente, parois latérales plutôt rondes. Le front se relève vers la huppe qui doit être bien frisée et bien placée au sommet du crâne, laissant voir le front nu. 
Stop
Forme un angle faible, quoique la cassure soit marquée.

Région faciale

Truffe
Brune, avançant sensiblement sur le devant de la lèvre, plutôt pointue.
Museau
Long, avec une proéminence au milieu.
Lèvres
Fines et peu descendues, rendant le museau plutôt pointu.
Yeux
De couleur ambre foncé ou noisette, plutôt petits ; bien enchâssés dans l’orbite ; regard franc et bon.
Oreilles
D’épaisseur moyenne, plates, attachées plutôt un peu bas de manière à bien dégager les joues, longues et garnies de longues soies très frisées qui se rejoignent avec la huppe pour fournir une belle perruque frisée encadrant bien la tête.

Cou

Un peu arqué, net, bien musclé, attaché finement à la tête et solidement aux épaules.

Corps

Dos
Droit ou légèrement convexe.
Rein
Assez court, large, solide, musculeux.
Croupe
Très légèrement oblique.
Poitrine
Profonde, large, descendant pleinement a u niveau de la naissance du coude ; côtes longues et saillantes, la dernière rapprochée de la hanche.
Flanc
Plats et un peu relevés.

Queue

Attachée presque à la hauteur de la ligne du rein, portée assez droite, généralement coupée au tiers, grosse à la naissance, chargée de poil frisés qui doivent entourer la queue de part en part. Quand la queue n’est pas coupée, elle doit être de moyenne longueur, un peu courbe.

Membres

Les jambes doivent être plutôt courtes, le chien devant être un peu près de terre, sans tomber dans le cocker.

Membres antérieurs

Epaules
Fortes, longues, obliques, serrées à leur point de réunion avec l’épine dorsale.
Bras
Fort et musclé.

Membres postérieurs

Généralités
Hanches saillantes et arrivant à la hauteur du dos.
Cuisses
Droite, descendue, musculeuse, bien gigotée et culottée. Pointe de la fesse saillante.
Jarret
Large et droit, sans déviation ni en dedans ni en dehors.
Métatarse
Plutôt court, garni, surtout en arrière d’une frange frisée. L’ergot est à éviter.

Pieds

Ronds, bien d’aplomb, garnis de longs poils frisés entre les doigts.

Robe

Qualité du poil
Frisé et légèrement bourru.
Couleur du poil
Marron, marron et gris chiné de préférence, avec des reflets feuille morte.

Taille et poids

Hauteur au garrot
De 52 à 58 cm.

Défauts

• Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.
• Les défauts doivent être listés en fonction de leur gravité.

Défauts généraux

 Crâne plat sur les côtés, front parallèle au chanfrein.
 Manque de huppe, huppe allant jusqu’aux arcades sourcilières ou huppe formée de poils retombants.
 Angle formé par le stop trop droit.
 Truffe noire, pâle, ronde, ladrée.
 Chanfrein court ou trop busqué.
 Lèvres épaisses, avec babines.
 Yeux trop clairs, à fleur de tête ou trop enfoncés, regard hagard ou méchant.
 Oreilles épaisses, papillotées, trop courtes, attachées trop haut, portées en avant ou en arrière.
 Cou trop lourd, plat dans son dessus, trop empâté à sa jonction avec la tête.
 Dos long, étroit ou creux.
 Rein long, étroit ou plat.
 Croupe avalée, trop droite.
 Poitrine pas assez descendue, trop ronde, creuse, côtes plates ou trop rapprochées.
 Flancs charnus, trop descendus.
 Queue attachée trop haut ou trop bas, trop recourbée, portée en sabre, avec panache.
 Epaules courtes, droites, écartées au sommet.
 Bras maigres.
 Hanches basses.
 Cuisse plate.
 Jarrets déviés, droits, trop écartés ou trop rapprochés.
 Métatarses longs, obliques d’arrière en avant ou déviant à droite ou à gauche, sans franges.
 Pieds étroits, pas trop larges, trop poilus ; coussinets charnus.
 Poil trop plat, trop frisé, trop dur ou trop fin ; huppe non frisée ou tombant comme chez le caniche.
 Couleur noire, noire et blanche, avec taches feu.

Défauts entrainant l’exclusion

 Agressif ou peureux.

NB :

• Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
• Les défauts mentionnés ci-dessus, lorsqu'ils surviennent à un degré très marqué ou fréquent, sont éliminatoires.
• Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
• Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

Bibliographie

http://www.fci.be/

Historique détaillé

Les chiens d'eau, créés pour chasser dans les marais, sont-ils condamnés à disparaître? Il y a tout lieu de se poser la question avec inquiétude, car, des quelques races ayant cette spécialité ; l'une des plus exigeantes ; aucune ne peut se vanter d'avoir une position confortable. Parmi elles, l'Epagneul de Pont-Audemer est sans doute aujourd'hui la race la plus menacée, apparaissant même en réel danger d'extinction.

Marais, tourbières et bords de mer furent jusqu'au XlXe siècle de véritables paradis pour les chasseurs, mais ces terrains se sont progressivement restreints, surtout en raison de l'assèchement de nombreux marais afin d'accroître la surface de terre arable. La raréfaction de ces zones si riches en faune et flore recherchées a ensuite provoqué la mise en place de mesures de protection de la nature qui ont amoindri d'autant les possibilités de chasse. C'est ainsi que furent créées des réserves, notamment ornithologiques, compte tenu du passage régulier de nombreux oiseaux migrateurs qui y trouvent un abri. Aujourd'hui, les zones marécageuses où la chasse est encore autorisée sont donc très réduites, et cette évolution n'est sans doute pas terminée.

Au XlXe siècle, les marais des régions côtières de la Manche attiraient beaucoup les chasseurs fortunés d'Angleterre, car la mise en culture et l'industrialisation de leur pays avaient déjà atteint leur terme. Jusqu'en 1901, date où fut instituée la quarantaine, ils venaient périodiquement sur les côtes françaises en compagnie de leurs chiens spécialisés, les English Water Spaniels et les Irish Water Spaniels.

Les sauvaginiers normands ne manquèrent pas de remarquer les nombreuses qualités de ces races, et ils s'en servirent pour améliorer l'Epagneul local, un chien qui ressemblait à l'Epagneul Français, mais en plus petit et plus compact. Ce genre de chien était répandu en haute Bretagne et dans toute la basse Normandie, alors que l'aire de diffusion des ancêtres de l'Epagneul Picard s'étendait jusqu'en haute Normandie. Les points communs entre tous ces chiens étaient notamment leur vivacité et leur taille moyenne.

Selon l'avis de certains, l'Epagneul de Pont-Audemer serait donc un chien franco-britannique. D'autres ont prétendu qu'il serait plutôt de même souche que les Spaniels d'eau britanniques, mais l'hypothèse est aussi séduisante que hasardeuse, et R. Gréaume, l'ancien président du Club de la race, l'a d'ailleurs réfutée: « Il descend de l'Irish Water Spaniel, ce qui n'est ni contesté, ni contestable. »

De toute évidence, le Pont-Audemer existait, en petit nombre certes, au XIXe siècle. En 1886, la Société canine havraise entreprit de le sélectionner et c'est à ce moment qu'il sortit de son terroir pour être remarqué par des spécialistes qui commencèrent à faire grand cas de ses qualités. Il semble que la race ait été l'objet de divers croisements àla fin du siècle et qu'elle ait été alors quelque peu négligée.

Selon Paul Mégnin, « le Pont-Audemer serait en première place, si l'on savait, chez nous, l'apprécier à sa juste valeur ». La race suscita l'enthousiasme de P. Bellecroix, pourtant grand admirateur des chiens britanniques : « Plus rustique, plus rigoureux, plus ardent que l'Epagneul Français, le Pont-Audemer possède les mêmes qualités: l'intelligence, la souplesse, la douceur. Tous deux sont également bon enfant, très faciles à manier. La quête du chien normand est plus vive, plus soutenue que celle du Français; il arrête bien également. Pour la chasse à l'eau, je préfère le premier à son rival; dans les marais herbeux où il faut qu'un chien déploie beaucoup plus de force et de fond, j'ai vu le second faiblir, le Pont-Audemer jamais. C'est aussi un excellent chien de fourré brousailleur, d'une intelligente activité qui m'a été souvent précieuse. J'ai vu quelques Pont-Audemer qui auraient pu rivaliser avec le Cocker le plus ardent. Cet excellent chien représente, à mon avis, une de nos races les plus précieuses. C'est peut-être celle dont l'emploi pourrait être le plus généralisé. C'est celle dont je regretterais le plus la perte. »

En dépit de tous les superlatifs qui la qualifient, la race ne se diffusa pas également dans l'Hexagone, puisqu'elle ne fut vraiment présente que dans la partie nord-ouest du pays. Après la Première Guerre mondiale, les effectifs commencèrent même à, se restreindre, et, en 1945, il ne restait plus de l'Epagneul de Pont-Audemer que de rares survivants. Il fallut alors procéder à une retrempe avec l'Irish Water Spaniel pour éviter sa disparition, et un regain d'intérêt pour la race fut d'ailleurs constaté, mais cette nouvelle expansion ne semble pas avoir perduré, car, en 1981, le Club de J'Epagneul de Pont-Audemer a dû se rattacher à celui de l'Epagneul Picard en raison du trop faible nombre de naissances.

Voici donc une race qui, malgré les efforts des amateurs, n'a jamais pu s'imposer chez les chasseurs français, probablement parce que l'on n'avait pas fait assez de publicité à son propos. Pourtant, les meilleurs auteurs n'ont pas manqué de louer le Pont-Audemer en précisant que sa spécialisation originelle de chien d'eau n'empêchait pas ses réelles qualités de chien d'arrêt polyvalent. D'autre part, de nombreux articles rappellent depuis plusieurs années la situation critique de la race, plusieurs fois menacée d'extinction définitive. Mais rien n'y fait, et force est de constater que les Français pourraient avoir à regretter leur négligence à l'égard du Pont-Audemer.

Le Pont-Audemer n'est ni un chien mou ou lymphatique, ni un chien dont l'influx nerveux serait à fleur de peau. Il n'est donc pas difficile à manier et il convient à une grande majorité de chasseurs. De même, il s'adapte à toutes sortes de terrains. En effet, le chien spécialisé pour le travail à l'eau a besoin d'une grande résistance et de beaucoup d'énergie pour faire un bon auxiliaire dans les marais. Et l'on sait bien que la nage est pour un chien plus fatigante que la quête sur terre. Qui peut le plus peut le moins, et l'Epagneul normand fait preuve de capacités rarement égalées pour chasser par les temps les plus froids, les plus humides. Grâce à son poil gras, il n'est jamais « mouillé jusqu'aux os ». Le Pont-Audemer possède encore un arrêt assez ferme, « très ferme », disait Paul Mégnin, d'indéniables dons de retriever ainsi qu'un tempérament de broussailleur imbattable, car il n'est jamais rebuté devant un fourré.

Par ailleurs, son aspect ne manque pas d'originalité : sa tête, surmontée d'une houppe de poils frisés, tout aussi frisés que ceux de ses oreilles, lui donne fière allure. On le dirait coiffé d'une perruque grand siècle qui fait le plus bel effet. Il ne passe pas inaperçu, bien qu'il ne soit pas un chien sophistiqué, car, comme tout Epagneul, c'est un chien rustique. La douceur du Pont-Audemer en fait un excellent chien de maison, rôle dans lequel il peut aisément remplacer un Grand Caniche. Affectueux, patient, même avec les enfants, il sait aussi défendre « sa » famille, sans pourtant aboyer outre mesure ou avec hargne.

Ne serait-ce que pour ses qualités de chien de compagnie, il mériterait une place plus enviable. Devant la menace qui pèse sur le destin de l'Epagneul de Pont-Audemer, le Club de la race préconise de faire mieux connaître ses qualités de chasse dans les épreuves de travail pour lesquelles il est fait : les field-trials de gibier tiré et les TAN (tests d'aptitudes naturelles). D'ailleurs, en 1987 et en 1988, quelques sujets s'y sont essayés et se sont très bien comportés.

Les dernières races mises à jour

  • Tibetan Pug -- Epagneul tibétain X Carlin

    Tibetan Pug Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Tibet <> Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Tibetan Pug Le Tibetan Pug est un chien hybride. Ses races parentes sont le Carlin et l'Epagneul tibétain. C'est un petit chien, qui ne pèse pas plus de 7 kilos à maturité. Amical et affectueux, le Tibetan Pug est un...
  • Tibetan Chin -- Epagneul tibétain X Epagneul japonais

    Tibetan Chin Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Tibet <> Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Tibetan Chin Le Tibetan Chin est une petite race hybride qui combine l'ADN de l'Epagneul tibétain et de l'Epagneul japonais. Avec son visage large, son museau court et ses grands yeux, ce petit chien lion est une...
  • Tibepillon Terrier -- Terrier tibétain X Epagneul nain continental

    Tibepillon Terrier Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Tibet <> France et Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Tibepillon Terrier Le Tibepillon Terrier est une adorable race mixte qui combine les traits de l'Epagneul nain continental Papillon et du Terrier tibétain. C'est un petit chien qui a tendance à...
  • Tibecot -- Terrier tibétain X Coton de Tuléar

    Tibécot Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Tibet <> Madagascar -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Tibécot Le Tibécot est un chien hybride, fruit de la combinaison délibérée de deux animaux de compagnie intelligents, tous deux originaires de régions isolées différentes : le Coton de Tuléar, un petit chien blanc qui s'est...
  • Tibalier -- Epagneul tibétain X Cavalier King Charles Spaniel

    Tibalier Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Tibet <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Tibalier Le chien de conception connu sous le nom de Tibalier est le mélange intentionnel de deux petits animaux de compagnie, le Cavalier King Charles Spaniel, une race initialement privilégiée par la...
  • Tervoodle -- Berger belge X Caniche

    Tervoodle Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Belgique <> France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Tervoodle Le Tervoodle est un chien hybride. Ses parents sont le Berger belge Tervueren et le Caniche. C'est un chien très intelligent. Toujours en alerte, il fait un excellent chien de garde. Il est facile à éduquer...
  • Tervard -- Berger belge X Berger allemand

    Tervard Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Belgique <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Tervard Le Tervard est un chien hybride. Ses races parentes sont le Berger belge Tervueren et le Berger allemand. Généralement utilisé à des fins de travail, le Tervard est alerte et vigilant. Il est très...
  • Taylor's Bulldane -- Dorset Old Tyme Bulldogge X Dogue allemand

    Taylor's Bulldane Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Taylor's Bulldane Le Taylor's Bulldane est à la fois un Dorset Old Tyme Bulldogge et un Dogue allemand. Le Bouledogue de l'ancien temps est une race rare, ce qui rend le Taylor's Bulldane très...
  • Taco Terrier -- Chihuahua X Toy Fox Terrier

    Taco Terrier Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Mexique <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Toy Chitoxy Toy Chiwoxy Foxchi Brève présentation du Taco Terrier Le Taco Terrier tient son nom de ses deux races parentes, le Chihuahua et le Toy Fox Terrier. La partie Taco du nom fait référence au...
  • Swissy Saint -- Grand Bouvier Suisse X Chien du Saint-Bernard

    Swissy Saint Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse -> Suisse Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Swissy Saint Le Swissy Saint est un beau chien élevé pour le travail, la recherche, le sauvetage et la compagnie. Non seulement il est prêt à travailler et facile à dresser, mais il est également très doux, affectueux et...
  • Swissneese -- Grand bouvier suisse X Chien de montagne des Pyrénées

    Swissneese Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Swissneese Le Swissneese est un magnifique mélange de Grand bouvier suisse et de Chien de montagne des Pyrénées. Ces deux races sont considérées comme des chiens géants, et votre Swissneese sera donc lui aussi géant...
  • Swiss Newfie -- Grand bouvier suisse X Chien de Terre-Neuve

    Swiss Newfie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> Canada -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Swiss Newfie Le Swiss Newfie est un très grand chien hybride, combinaison intentionnelle du Grand bouvier suisse, le plus ancien et le plus grand des chiens Sennenhund qui se sont développés dans les montagnes...
  • Swiss Bernese Mt. Dog -- Bouvier bernois X Grand bouvier suisse

    Swiss Bernese Mt. Dog Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse -> Suisse Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Swiss Bernese Mt. Dog Le Swiss Bernese Mt. Dog est un mélange hybride entre le Bouvier bernois et le Grand bouvier suisse. Le Swiss Bernese Mt. Dog est un délicieux mélange de ses deux races parentes. Il est...
  • Stump Double Cattle dog -- Bouvier australien courte queue X Bouvier australien

    Stump Double Cattle dog Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Australie -> Australie Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Stump Double Cattle dog Le Stump Double Cattle dog est un chien de conception rare, une combinaison de deux chiens de bétail qui ont été développés dans l'outback australien. Bien que le célèbre Bouvier australien et le...
  • Standard Wire Hair Snauzer -- Fox Terrier à poil dur X Schnauzer

    Standard Wire Hair Snauzer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Standard Wire Hair Snauzer Le Standard Wire Hair Snauzer est un chien de conception, le mélange intentionnel entre le chien de ferme barbu d'Allemagne, connu sous le nom de Schnauzer, et...
  • Standard Wauzer -- West Highland White Terrier X Schnauzer

    Standard Wauzer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Standard Wauzer Le Standard Wauzer est un chien hybride. Ses races parentes sont le West Highland White Terrier et le Schnauzer. C'est un petit chien, pesant moins de 13,5 kilos à maturité. Il ne...
  • Standard Schnauzer Chin -- Schnauzer X Epagneul japonais

    Standard Schnauzer Chin Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Standard Schnauzer Chin Mélange de Schnauzer et d'Epagneul japonais, le Standard Schnauzer Chin est un chien magnifique, de petite ou de moyenne taille, doté d'un pelage moyen à long qui tend à être épais et...
  • Standard Ratzer -- Schnauzer X Rat Terrier

    Standard Ratzer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Standard Ratzer Le Standard Ratzer est un joli mélange de Schnauzer et de Rat Terrier. Sa taille varie un peu puisque le Rat Terrier a deux tailles, mais il ne pèse pas plus de 13,5 kilos et mesure...
  • Standard Auss-Tzu -- Berger australien X Shih Tzu

    Standard Auss-Tzu Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine U.S.A. <> Tibet -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Standard Auss-Tzu Le Standard Auss-Tzu est une race de taille moyenne qui a été conçue pour être un chien hybride de compagnie. Ses races parentes sont le Berger australien et le Shih Tzu, ce qui en fait un...
  • Staffy Bull Pit -- Staffordshire Terrier Americain X American Pit Bull Terrier

    Staffy Bull Pit Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Staffpit Bull Terrier Brève présentation du Staffy Bull Pit Le Staffy Bull Pit est peu courant en tant que chien de conception, bien que le croisement involontaire soit probablement assez commun. Cet hybride,...
  • Staffy Bull Bullmastiff -- Staffordshire Bull Terrier X Bullmastiff

    Staffy Bull Bullmastiff Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Staffy Bull Bullmastiff Les Staffordshire Bull Terrier et les Bullmastiff sont croisés pour créer l'hybride Staffy Bull Bullmastiff, un chien de taille moyenne à grande doté d'une personnalité douce. Ces...
  • Staffweiler -- Staffordshire Terrier Americain X Rottweiler

    Staffweiler Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine U.S.A. <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Staffweiler Le Staffweiler est une race hybride qui combine les traits du Staffordshire Terrier Americain et du Rottweiler. Il s'agit d'une grande race qui peut peser jusqu'à 59 kilos et qui mesure entre 63,5...
  • Staffie Bullweiler -- Staffordshire Bull Terrier X Rottweiler

    Staffie Bullweiler Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Staffie Bullweiler Le Staffie Bullweiler est un chien mixte dont les parents sont un Staffordshire Bull Terrier et un Rottweiler. Ces chiens sont plus petits qu'un Rottweiler, mais sont tout...
  • St. Weiler -- Chien du Saint-Bernard X Rottweiler

    St. Weiler Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du St. Weiler Le St. Weiler est un chien géant qui pèse entre 45 et 81,5 kilos. Cette race mixte est issue du croisement d'un Chien du Saint-Bernard avec un Rottweiler. Ce sont des chiens affectueux, loyaux,...
  • Sprollie -- English Springer Spaniel X Collie à poil long

    Sprollie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Ecosse -> Grande-Bretagne Traduction Francis Vandersteen Dans son pays d'origine, son nom est English Springer Collie Brève présentation du Sprollie Le Sprollie est une race hybride mignonne et énergique créée à partir d'un English Springer Spaniel et d'un Collie à poil long. Bien qu'ils...