Cairn Terrier

Standard FCI Nº 4

Origine
Grande Bretagne
Traduction
Prof. R. Triquet
Groupe
Groupe 3 Terriers
Section
Section 2 Terriers de petite taille
Epreuve
Sans épreuve de travail
Reconnaissance à titre définitif par la FCI
samedi 06 avril 1963
Publication du standard officiel en vigueur
mercredi 24 juin 1987
Dernière mise à jour
jeudi 12 mars 1998
In English, this breed is said
Cairn Terrier
Auf Deutsch, heißt diese Rasse
Cairn Terrier
En español, esta raza se dice
Cairn Terrier
In het Nederlands, wordt dit ras gezegd
Cairn Terrier

Utilisation

Terrier.

Aspect général

Agile, éveillé ; aspect naturel d'un terrier apte au travail. En station debout, il est bien planté sur les antérieurs. L'arrière main est solide. Les côtes sont bien descendues. Très dégagé dans ses allures. Poil résistant aux intempéries.

Comportement / caractère

Doit donner l’impression d’un chien actif, plein d’allant et rustique. D’un naturel intrépide et enjoué ; sûr de lui, mais pas agressif.

Tête

Région crânienne

Tête
Petite, mais proportionnée au corps. Tête bien garnie de poils.
Crâne
Large. Nette dépression entre les yeux. 
Stop
Marqué.

Région faciale

Truffe
Noire.
Museau
Puissant.
Mâchoires et dents
Les dents sont fortes. Les mâchoires, fortes sans être longues ni lourdes, offrent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées à l’aplomb des mâchoires.
Yeux
Bien écartés, de grandeur moyenne, de couleur noisette foncé, légèrement enfoncés dans les orbites, pourvus de sourcils broussailleux.
Oreilles
Petites, pointues, bien portées et droites ; elles ne sont pas attachées trop près l'une de l'autre ni pourvues d'un poil trop abondant.

Cou

Bien attaché, pas court.

Corps

Dos
Droit, de longueur moyenne.
Rein
Fort et souple.
Côtes
Côtes bien cintrées et bien descendues.

Queue

Courte, proportionnée, bien garnie de poils, mais sans panache. Elle n'est attachée ni haut, ni bas ; elle est portée gaiement, mais elle ne se recourbe pas vers le dos.

Membres

Membres antérieurs

Généralités
De longueur moyenne, couvert d’un poil dur ; l'ossature est bonne, mais pas trop lourde.
Epaules
Obliques.
Coudes
Les coudes ne sont jamais en dehors.

Membres postérieurs

Cuisses
Très fortes et musclées.
Grassets
Bien angulé, mais sans excès.
Jarret
Bien descendus, ne tournant ni en dedans ni en dehors quand ils sont vus de derrière.

Pieds

Les pieds antérieurs, plus forts que les postérieurs, peuvent être légèrement en dehors. Les coussinets sont épais et forts. Les pieds minces, étroits, les doigts écartés et les ongles longs sont des défauts.

Allures

Pas dégagé et facile. Bonne extension des antérieurs vers l’avant. Les postérieurs donnent une forte impulsion. Les jarrets ne sont ni trop serrés, ni trop écartés.

Robe

Qualité du poil
Point très important. Résistant aux intempéries. Le poil doit être double : le poil de couverture est abondant, dur sans être grossier ; le sous-poil est court, doux et serré. Le poil ouvert est un défaut. on admet une légère ondulation.
Couleur du poil
Crème, froment, rouge, gris ou presque noir. Le bringé de toutes ces couleurs est admis. Non admis sont le noir pur, le blanc, le noir et feu. Les extrémités sombres telles que les oreilles et le museau sont très typiques.

Taille et poids

Hauteur au garrot
Environ 28 à 31 cm, en rapport avec le poids.
Poids
Idéalement de 6 à 7,5 kg.

Défauts

• Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.
• Les défauts doivent être listés en fonction de leur gravité.

NB :

• Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
• Les défauts mentionnés ci-dessus, lorsqu'ils surviennent à un degré très marqué ou fréquent, sont éliminatoires.
• Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
• Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

Bibliographie

http://www.fci.be/

Historique détaillé

Le Cairn Terrier est en France le plus populaire des Terriers d'Ecosse. C'est aussi, pour la très grande majorité des spécialistes, le type originel !

Son nom lui vient du mot gaélique cairn, qui désigne les monticules de terre, qu'il s'agisse d'éboulis naturels ou de pierriers édifiés pour indiquer un passage en montagne ou borner une propriété. Les vrais cairns, cependant, sont beaucoup plus anciens : dès l'âge du bronze (Ile millénaire avant J-C.), ils sont intimement liés à l'univers des peuples celtes qui les considéraient comme les résidences des dieux. Peu avant l'ère chrétienne, lorsqu'elles furent arrêtées par les pictes dans leur conquête de la Calédonie (la future Ecosse), les légions romaines édifièrent à leur tour des tertres, faits de pierres et de terre, pour enterrer leurs morts.

La tradition voulut ensuite que le voyageur qui passait à proximité de ces monticules dût y déposer une pierre afin de se concilier les bonnes grâces des disparus, sous peine de voir son périple semé d'embûches.

Avec le temps, les tertres furent progressivement abandonnés, oubliés même. Ils étaient recouverts d'épais ronciers et de buissons impénétrables, mais n'offraient pas moins, pour les renards, les blaireaux et autres animaux qui creusaient des terriers ou qui cherchaient un gîte, un refuge inexpugnable. Vraiment inexpugnable? Pour la plupart des chiens, oui. Mais non pour ceux de petite taille, aux courtes pattes, qui étaient parfaitement protégés par une fourrure hirsute et qui, tout naturellement, prirent le nom de leur territoire d'élection.

Cependant, force est de constater que, si la chasse sous terre et les chiens Aqui y étaient employés étaient connus dès le Moyen Age ou même antérieurement, aucun chroniqueur ni barde ne se soucia alors de les évoquer. Vraisemblablement répandus tout d'abord dans l'île de Skye (appartenant à l'archipel des Hébrides, à l'ouest de l'Ecosse), ces chiens furent mentionnés dans la seconde moitié du XVIe siècle par John Keys (nom latinisé en Joannes Caius) puis par George de Tuberville, qui les décrivirent comme des sujets à poil rude, poursuivant le gibier jusque sous terre, qui firent même référence au célèbre Agasse, cité par le Romain Oppien dans ses Cynégétiques au IIe siècle avant notre ère.

Ce n'est qu'au XVIIe siècle que l'on retrouve trace de ces chiens. En 1600, en effet, le roi d'Ecosse Jacques VI (roi d'Angleterre sous le nom de Jacques I er) offrit plusieurs couples à la robe blanche (des Whites Doggies) à la cour de France, dont il était proche par sa mère Marie Stuart, tandis que les MacLeod, du clan des Drynoch habitant l'île de Skye, possédaient leurs propres lignées, d'ailleurs fort réputées. Deux siècles plus tard, en 1840 précisément, Martin MacLeod, qui quittait l'île de Skye pour émigrer au Canada, emmena avec lui sa meute de Cairns qu'il fit connaître Outre-Atlantique. Au musée d'Inverness, enfin, un tableau intitulé Le Chien favori, daté de 1845 et peint par Rosa Bonheur, montre un Cairn typique, vu de trois quarts et appuyé sur son antérieur droit.

A l'évidence, le Cairn Terrier fut donc longtemps l'apanage des grandes familles d'Ecosse, depuis celle des ducs d'Argyll jusqu'à celle du clan des MacDonald, cette dernière étant citée par le célèbre cynologue Pierre Mégnin pour prouver l'existence fort ancienne de la race. Mais au XIxe siècle, ce chien devint beaucoup plus populaire, puisqu'il fut, entre 1875 et 1883, la mascotte de l'équipe de cricket d'Aberdeen.

Ce chasseur acharné de blaireaux et de renards dans les Highlands excellait aussi dans la poursuite de la loutre, et, dans les maisons, les fermes et les écuries, il était le destructeur attitré des rats, des souris, des belettes et des putois, à telle enseigne que le cynophile F. T. Barton écrivit qu'il était le « plus ancien des vermin killers».

En 1860, ce chien fut présenté pour la première fois à l'exposition d'Inverness sous le nom de « Skye Terrier à poil court », dénomination qui avait été choisie en raison de son île originelle où l'on trouvait fort logiquement les sujets les plus typiques. Toutefois, déjà, avant cette date, un autre Terrier originaire de l'île de Skye avait acquis une solide réputation, notamment grâce à son poil soyeux et long, qui avait attiré l'attention de la reine Victoria elle-même, laquelle avait décidé, à partir de 1842, de pratiquer l'élevage de ce chien, le vrai Cairn Terrier.

Le Cairn Terrier ne pouvait donc pas acquérir un statut de race sous le nom de Skye Terrier, en dépit d'une mention distinctive sur la nature de son poil. De toute façon, les éleveurs du vrai Skye Terrier lui déniaient toute parenté avec leur chien favori, pour lequel ils redoutaient l'apparition d'un cousin au poil hirsute, sorti tout droit d'un terrier mais susceptible de revendiquer la palme de l'ancienneté. De son côté, enfin, le Kennel Club ne voulait à aucun prix entendre parler d'un Terrier de travail venant de l'île de Skye et dénommé Cairn Terrier, appellation que les brillants responsables cynophiles jugeaient par trop imprécise.

Pris entre le Kennel Club et les partisans du Skye Terrier, les fervents du Cairn durent polémiquer pas moins d'un demi siècle pour que ce chien reçoive enfin le droit de porter officiellement son nom traditionnel.

Si ce délai fut aussi long, ce fut essentiellement parce que, dans l'esprit des cynophiles, le Cairn, honnête travailleur, n'était pas suffisamment distingué pour être admis dans le club des Terriers d'Ecosse. Le 27 mai 1912, néanmoins, le comité du Kennel Club décidait de lui ouvrir son livre généalogique: le premier sujet à y figurer répondait au nom de Nisbet et appartenait au Major Ewing. Le succès populaire du Cairn Terrier n'en fut pas pour cela immédiat, puisqu'en 1922, c'est-à-dire dix années après sa reconnaissance officielle, 141 sujets seulement avaient été enregistrés au Kennel Club.

On a souvent dit que le Cairn Terrier était plus ou moins apparenté au Terrier Ecossais (Scottish Terrier), au West Highland White Terrier, et même au Dandie Dinmont Terrier. Rappelons d'ailleurs à ce sujet que Thomas Bell, en accord avec nombre de spécialistes de son époque, écrivit en 1837 dans l'ouvrage History 0f British Quadrupeds qu'il n'existait que deux types de Terriers: l'un au poil court et lisse, avec une silhouette assez fine, une robe noir et feu, ou blanche; l'autre au poil hirsute de teintes variées et aux membres courts et solides. C'est ce second chien, proche du Cairn Terrier, qui devint, par suite de sélections appropriées, le Terrier Ecossais (issu d'un croisement avec l'Aberdeen Terrier aujourd'hui disparu et le West Highland White Terrier (qui, lui, plus précisément, n'est qu'une simple sélection de Cairns blancs). Les cynophiles qui avancent ainsi la théorie selon laquelle le Cairn Terrier est l'un des types originels de Terriers veulent pour Pleuve que, dans le premier standard du Terrier Ecossais publié en 1880, il est mentionné à la rubrique des couleurs que la plus souhaitable est le roux bringé avec l'extrémité des oreilles et le museau noirs, une couleur typique de l'actuel Cairn ! D'ailleurs, R. Juteau, spécialiste des chiens de déterrage, indique que le Cairn Terrier doit être considéré « comme la doyenne des variétés de Terriers d'Ecosse et sans doute le type originel».

Le Cairn Terrier est connu depuis longtemps en France. Dès, 1928, avant que le Club des amateurs de Terriers d'Ecosse ne voie le jour, des éleveurs français, dont les descendants continuent aujourd'hui la vaste entreprise, l'avaient adopté. Certains amateurs, en outre, ont réussi à en faire un chien de déterrage. Dans un ouvrage paru en 1957 et consacré à ce type' de chiens, René Depoux écrit: « J'ai, pendant la saison 1955-1956, vu au travail une minuscule Cairn, répondant au nom de Truffe. Cette petite chienne qui ne devait pas peser beaucoup plus de quatre kilos était excellente sur le blaireau, avec un ferme très soutenu, tenant peut-être les abois un peu loin, mais compensant ce défaut par une connaissance astucieuse du contre-déterrage qu'elle savait indiquer avec beaucoup d'intelligence.»

Il n'empêche que, aussi bien en France que dans les autres pays, le Cairn Terrier n'est plus guère utilisé dans son métier originel. Son succès, il le doit essentiellement à son aspect demeuré naturel et rustique et à son caractère alerte et joyeux. Notons cependant qu'il est la seule race, en dehors du Fox Terrier, du Jagd Terrier et du Teckel, à compter quelques représentants travaillant au terrier.

Les dernières races mises à jour

  • Sceagle -- Terrier écossais X Beagle

    Sceagle Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Ecosse <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Sceagle Le Sceagle est une combinaison du Beagle et du Terrier écossais qui fait un excellent animal de compagnie familial, un compagnon de chasse et même un bon chien de garde. Il est affectueux, alerte,...
  • Ma maman de coeur

    Ma maman de coeur de la part de Eros pour Teresa Je ne suis plus là, laisse moi partir car j'ai tellement de choses à faire et à voir.Ne pleure pas en pensant à moi, soi reconnaissante pour les belles années pendant lesquelles je t'ai donné mon amour.Tu ne peux pas deviner le bonheur que tu m'a apporté.Je te remercie pour l'amour que tu m'a...
  • Sammypoo -- Samoyède X Caniche

    Sammypoo Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Russie septentrionale et Sibérie <> France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Sammypoo Le Sammypoo est une combinaison fidèle et affectueuse du Caniche et du Samoyède. Cette race est de taille moyenne, mesurant environ 51 centimètres de haut et pesant environ 25 kilos...
  • Saint Shepherd -- Chien du Saint-Bernard X Berger allemand

    Saint Shepherd Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Saint Shepherd Le Saint Shepherd est un mélange de Berger allemand et de Chien du Saint-Bernard. Ce sont tous deux des chiens de grande taille, de sorte que le Saint Shepherd est généralement grand ou géant, mesurant...
  • Saint Pyrenees -- Chien du Saint-Bernard X Chien de montagne des Pyrénées

    Saint Pyrenees Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Saint Pyrenees Le Saint Pyrenees est un hybride conçu à partir du Chien de montagne des Pyrénées et du Chien du Saint-Bernard. Cette race est un chien géant à l'âge adulte et peut peser jusqu'à 82 kilos. Même s'il...
  • Saint Berxer -- Chien du Saint-Bernard X Boxer

    Saint Berxer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Saint Berxer Le Saint Berxer ronfle et bave, mais c'est un chien doux et affectueux qui fait un excellent animal de compagnie. Ce sont des chiens de conception et sont un mélange entre un Chien du...
  • Saint Bernewfie -- Chien du Saint-Bernard X Chien de Terre-Neuve

    Saint Bernewfie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> Canada -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Saint Bernewfie Ce sont des chiens de grande taille mais très affectueux et doux. Le Saint Bernewfie est un chien de conception et est un mélange entre un Chien du Saint-Bernard de pure race et un Chien de...
  • Saint Bernese -- Chien du Saint-Bernard X Bouvier bernois

    Saint Bernese Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Saint Bernese Le Saint Bernese est issu du croisement entre un Chien du Saint-Bernard et un Bouvier bernois, deux chiens de travail de très grande taille. De nature douce, ils sont très faciles à intégrer dans une...
  • Saint Bermastiff -- Chien du Saint-Bernard X Mastiff

    Saint Bermastiff Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Suisse <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Saint Bermastiff Chien de grande taille, le Saint Bermastiff est un croisement entre l'adorable Chien du Saint-Bernard et le majestueux Mastiff et est également appelé Saint Mastiff. Un chien de cet...
  • Rustralian Terrier -- Jack Russell Terrier X Terrier australien

    Rustralian Terrier Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Australie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rustralian Terrier Le Rustralian Terrier est le résultat du croisement du Terrier australien avec le charismatique Jack Russell Terrier. Le résultat est un petit Terrier robuste qui a une...
  • Russian Doodle Terrier -- Terrier noir russe X Caniche

    Russian Doodle Terrier Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Russie <> France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Russian Doodle Terrier Le Russian Doodle Terrier est un chien hybride rare qui combine les meilleures caractéristiques du populaire Caniche standard avec celles de l'unique Terrier noir russe. Calme,...
  • Rus-A-Pei -- Parson Russell Terrier X Shar Pei

    Rus-A-Pei Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rus-A-Pei Le Rus-A-Pei est un chien de conception, un hybride intentionnel entre le Shar Pei chinois, une ancienne race chinoise utilisée comme chien de protection et de garde depuis des milliers d'années, et...
  • Running Walker Foxhound

    Running Walker Foxhound Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Running Walker Foxhound Le Running Walker Foxhound est l'une des nombreuses souches de Foxhound qui ont été développées sous le nom d'American Foxhound entre le milieu et la fin des années 1800. Il est très motivé pour chasser des...
  • Rottsky -- Rottweiler X Husky de Sibérie

    Rottsky Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Sibérie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rottsky Le Rottsky est un hybride intentionnel, la combinaison d'un chien de garde allemand grand et musclé, le Rottweiler, et du Husky de Sibérie, un chien ancien qui fait partie intégrante de la vie du peuple...
  • Rott Pei -- Rottweiler X Shar Pei

    Rott Pei Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rott Pei Le Rott Pei est un grand chien fort qui peut sembler dur, mais qui a un centre doux et moelleux. Il est incroyablement loyal et protecteur envers sa famille, mais n'est pas agressif. Ce chien est doux avec les...
  • Rottpeake -- Rottweiler X Retriever de la baie de Chesapeake

    Rottpeake Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rottpeake Le Rottpeake est un chien de créateur rare, le croisement spécifique entre le Rottweiler, un grand chien musclé mieux connu pour sa capacité de garde, et le Retriever de la baie de Chesapeake, un chien développé...
  • Rottmatian -- Rottweiler X Dalmatien

    Rottmatian Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Croatie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rottmatian Ce magnifique mélange du Dalmatien et du Rottweiler s'appelle le Rottmatian et c'est un merveilleux chien de garde et animal familial. Le Dalmatien est une race moyenne à grande et le Rottweiler est...
  • Rottle -- Rottweiler X Caniche

    Rottle Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> France -> Allemagne Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Rotti-poo Rottiepoo Rottiedoodle Rottweilerpoo Rottweilerdoodle Brève présentation du Rottle Le Rottle est un chien de créateur, un croisement entre le Caniche et le Rottweiler. Etant donné que le Caniche parent peut être un standard ou un miniature, la...
  • Rottie Shepherd -- Rottweiler X Berger Allemand

    Rottie Shepherd Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Rottweiler Shepherd Rotten Shepherd Shepweiler Shottie Brève présentation du Rottie Shepherd Le Rottie Shepherd est un chien intelligent, confiant et puissant qui, avec une formation appropriée, fera un...
  • Rottie Bordeaux -- Rottweiler X Dogue de Bordeaux

    Rottie Bordeaux Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rottie Bordeaux Si vous n'êtes pas si intéressé par un chien qui grogne, ronfle et bave, cette race peut ne pas être pour vous. Le Rottie Bordeaux est un grand chien et est un mélange entre un Dogue de...
  • Rotticorso -- Rottweiler X Cane Corso

    Rotticorso Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Italie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rotticorso Le Rotticorso est un croisement entre un Rottweiler et un Cane Corso, tous deux forts et gros chiens. Le Rotticorso hérite de la forte apparence robuste des deux chiens. Ils sont meilleurs quand ils...
  • Rottbull -- Rottweiler X American Pit Bull Terrier

    Rottbull Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rottbull Le Rottbull est un chien hybride. Ses races de parents sont le Rottweiler et l'American Pit Bull Terrier. C'est un grand chien qui a une réputation d'être souvent comme étant agressif, il est tout...
  • Rottaf -- Rottweiler X Lévrier afghan

    Rottaf Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Afghanistan -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rottaf Le Rottaf est un chien hybride. Ses races parents sont le Rottweiler et le Lévrier afghan. Le Rottaf est un grand chien qui pèsera plus de 30 kilos à maturité. Il aura un manteau dense de fourrure soyeuse...
  • Rhodesian Labrador -- Chien de Rhodésie à crête dorsale X Retriever du Labrador

    Rhodesian Labrador Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Sud de l’Afrique <> Canada -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rhodesian Labrador Beau, doux, aimant mais déterminé et parfois entêté est la meilleure façon de décrire le Rhodesian Labrador. Ces grands chiens énergiques sont fidèles et dévoués à leurs parents,...
  • Rhodesian Boxer -- Chien de Rhodésie à crête dorsale X Boxer

    Rhodesian Boxer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Sud de l’Afrique <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Rhodesian Boxer Le Rhodesian Boxer est un chien intelligent qui aime être occupé. Que ce soit par le jeu ou le travail, ces chiens doivent faire de l'exercice et relever des défis mentaux pour...