Barbet

Standard FCI Nº 105

Origine
France
Groupe
Groupe 8 Chiens rapporteurs de gibier - Chiens leveurs de gibier - Chiens d'eau
Section
Section 3 Chiens d'eau
Epreuve
Avec épreuve de travail
Reconnaissance à titre définitif par la FCI
samedi 04 décembre 1954
Publication du standard officiel en vigueur
mardi 21 février 2006
Dernière mise à jour
mardi 09 mai 2006
In English, this breed is said
French Water Dog
Auf Deutsch, heißt diese Rasse
Französischer Wasserhund
En español, esta raza se dice
Perro de Agua Francés
In het Nederlands, wordt dit ras gezegd
Franse waterhond

Utilisation

Chien d’eau pour la chasse à la sauvagine. Le Barbet, comme tous les chiens d’eau est plus qu’un simple rapporteur, il doit rechercher et débusquer le gibier caché dans la végétation aquatique et le faire lever. Il rapporte ensuite la pièce tirée par son maître. Ne craint pas le froid, va à l’eau par tous les temps.

Bref aperçu historique

Très ancienne race, commune dans toute la France, utilisée pour la chasse au gibier d’eau, décrite ou citée dans plusieurs ouvrages dès le 16ème siècle.

Aspect général

Chien de type médioligne, de taille moyenne, caractérisé par une épaisse toison laineuse qui lui assure une protection efficace contre le froid et l'humidité. Le poil forme une barbe au menton, ce qui a donné le nom à la race.

Proportions importantes

Museau légèrement plus court que le crâne. La longueur du corps, mesurée de la pointe de l’épaule à la pointe de la fesse, est légèrement supérieure à la hauteur au garrot.

Comportement / caractère

Equilibré, ni agressif, ni peureux, très attaché à ses maîtres, très sociable, aimant l'eau.

Tête

Région crânienne

Tête
Le poil du crâne doit retomber jusqu'au chanfrein. La barbe est longue et fournie, la moustache recouvre tout le chanfrein ; elle est aussi très fournie.
Crâne
Arrondi et large. 
Stop
Marqué.

Région faciale

Truffe
Large, aux narines bien ouvertes, de couleur noire ou marron selon la couleur de la robe.
Museau
Bien carré.
Lèvres
Epaisses, pigmentées, entièrement recouvertes de longs poils. La pigmentation des muqueuses peut être noire ou marron.
Chanfrein
Large.
Mâchoires et dents
Mâchoires d’égale longueur. Articulé en ciseaux. Denture forte. Incisives bien développées et bien rangées.
Yeux
Ronds, de préférence marron foncé. Le bord des paupières est noir ou marron.
Oreilles
Attachées bas (à la hauteur de l'oeil ou un peu plus bas), longues, plates, larges, garnies de longs poils formant des mèches. Lorsqu'on les rassemble devant la truffe, elles dépassent celle-ci d'au moins 5 cm (avec le poil). Le cartilage des oreilles dépasse la commissure des lèvres.

Cou

Court et fort.

Corps

Dos
Solide, dessus bien soutenu.
Rein
Voussé, court et fort.
Croupe
Profil arrondi, prolongeant harmonieusement la ligne du rein.
Poitrine
Large, bien développée, haute, descendant au niveau du coude ; côtes arrondies mais pas en tonneau.

Queue

Un peu relevée, dépassant l’horizontale quand le chien est en action, attachée bas, formant un léger crochet à l’extrémité.

Membres

Membres antérieurs

Epaules
Obliques. L'angle scapulo-huméral varie entre 110 et 115°.
Bras
Forts et musclés.
Avant-bras
Droits, forte ossature, bien d'aplomb, complètement recouverts de poils longs.

Membres postérieurs

Cuisses
Légèrement obliques, bien gigotées.
Jarret
Bas, bien coudés.
Métatarse
D'aplomb.

Pieds

Ronds, larges, recouverts de poils.

Allures

Allures faciles, les membres se déplaçant dans l’axe du corps. Extension moyenne des antérieurs et bonne poussée des postérieurs.

Peau

Relativement épaisse.

Robe

Qualité du poil
Long, laineux, frisé, pouvant former des mèches. Le poil est fourni, recouvrant tout le corps à l’état naturel. C’est une caractéristique essentielle de la race. La barbet peut être toiletté de façon spécifique pour faciliter son travail et son entretien.
Couleur du poil
Unicolore noir, gris, marron, fauve, sable, blanc, ou plus ou moins panaché. Toutes les nuances du fauve et du sable sont acceptées. La nuance devra de préférence être la même sur l'ensemble du corps.

Taille et poids

Hauteur au garrot
Pour les mâles : 58 cm à 65 cm et pour les femelles : 53 cm à 61 cm. Avec tolérance de + ou – 1 centimètre.

Défauts

• Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.
• Les défauts doivent être listés en fonction de leur gravité.

Défauts généraux

 Prognathisme supérieur ou inférieur.
 Mâchoire déviée.
 Yeux clairs.
 Oreilles attachées haut (plus haut que l’œil), fines, courtes, étroites.
 Cou grêle.
 Ligne du dessus creuse.
 Rein long et faible.
 Croupe étroite.
 Poitrine étroite.
 Queue attachée haut, recourbée sur le dos, enroulée ou plaquée sur la croupe ou le rein.
 Anourie, brachyourie.
 Epaules étroites.
 Bras maigres.
 Avant-bras d’une ossature fine, membre frangé.
 Cuisse plate, jarrets droits, membre frangé ; présence d’ergots.
 Pieds fins et étroits, découverts.
 Peau fine.
 Poil court, rêche, non laineux, non frisé.
 Toutes autres robes que celles mentionnées dans le standard.

Défauts entrainant l’exclusion

 Chien agressif ou peureux.

NB :

• Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
• Les défauts mentionnés ci-dessus, lorsqu'ils surviennent à un degré très marqué ou fréquent, sont éliminatoires.
• Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
• Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

Bibliographie

http://www.fci.be/

Historique détaillé

« C'est l'ancêtre du Caniche. » Voilà généralement ce que l'on dit lorsque l'on présente le Barbet. En fait, ce chien appartient à une race très ancienne, et les cynologues lui attribuent les origines les plus diverses. Il semble que le Barbet existait en Afrique du Nord dès le début de notre ère et qu'il était alors employé à la garde des troupeaux. Puis on retrouve sa trace en Espagne, avec le Cao de Agua, un chien d'eau utilisé par l.es pêcheurs portugais, auxquels ils rendaient mille services.

Le Barbet a très certainement été importé en France par les Maures, au cours des invasions du VIlle siècle. Lorsque les Arabes furent battus, ils quittèrent le pays en laissant cet animal qui, en quelque vingt années d'occupation, avait eu le temps de se reproduire et de s'implanter. Quelques siècles plus tard, à la faveur des invasions turques, le Barbet s'installa également dans les pays de l'Est européen.

C'est donc très tôt que cette race trouva sa place dans les pays occidentaux. Les raisons de son implantation sont liées à la relative pauvreté de la population canine locale, notamment en Gaule. A l'époque mérovingienne, la Gaule est recouverte d'immenses forêts, l'agriculture est peu développée, et la chasse occupe une place importante dans les activités quotidiennes. Si bien que les races les plus répandues sont composées de chiens courants, de Dogues et peut-être de Lévriers. Mais on ne trouve ni chiens de berger, ni chiens d'arrêt, ni chiens de compagnie. C'est donc tout naturellement que le Barbet a conquis une place restée vacante : plus facile à nourrir que le Dogue, moins turbulent que le chien courant, il pouvait malgré tout être utilisé pour la chasse, à la grande joie des paysans qui n'avaient pas le droit, à l'époque, d'employer certaines races réservées aux familles nobles. En outre, le Barbet se révéla bon gardien des troupeaux et des demeures. C'est en observant les aptitudes de tel ou tel sujet que l'on a ainsi commencé à sélectionner différents types de chiens. Par exemple, lorsqu'on remarquait qu'un Barbet était plus habile que ses congénères pour dépister le gibier, on gardait ses chiots pour la chasse. C'est ainsi que ce chien à poil long est à l'origine de plusieurs races en France, en Espagne ou en Angleterre.

Le premier descendant direct du Barbet est certainement « l’Espaignol », ancêtre de l'Epagneul, qui, comme son nom l'indique, vit le jour en Espagne. De même, selon une théorie européenne, opposée certes à la version américaine, le Terre-Neuve serait issu du Barbet. On trouvait en effet des Barbets sur les navires français et anglais du XVIIIe siècle, et les Basques allaient parfois à Terre-Neuve. Le goût pour l'eau du chien de Terre-Neuve lui aurait donc été transmis par le Barbet.

Dans les Pyrénées, le Barbet donna le jour au Berger Catalan, côté espagnol, et au Berger des Pyrénées, côté français. Dans le Bassin parisien, il engendra le Briard, et d'ailleurs on rencontrait encore au début de ce siècle des Bergers de Brie au poil de Barbet. Poil que l'on retrouve également chez le Bergamasque, en Italie. D'aucuns pensent qu'en Angleterre Bobtail et Bearded Collie doivent une part de leurs origines au Barbet.

Et c'est sans doute l'association d'un Barbet et d'un chien courant à poil ras qui permit de créer le Griffon.

Ainsi résumées, ces évolutions peuvent sembler rapides. Mais il ne faut pas perdre de vue qu'elles s'étalent sur plus de mille ans. Le Barbet était alors omniprésent dans les campagnes, et il était normal qu'il soit employé à diverses tâches. Mais s'il est à l'origine de nombreuses races, il n'en garda pas moins son type originel. En effet, certains Barbets spécialisés dans la chasse au gibier d'eau devinrent rapidement en France les seuls chiens efficaces pour cette tâche. Au XIXe siècle, le Barbet était utilisé à bord des navires pour repêcher les oiseaux de mer que les marins tuaient ou tout ce qui pouvait tomber à l'eau.

Mais, déjà à cette époque, on ne sait plus très bien s'il faut encore parler de Barbet ou plutôt de Caniche. Le chien introduit en France par les Maures est aussi, il est vrai, le père du Caniche, une paternité qui est en partie responsable de sa perte, mais qui, paradoxalement, a contribué à sa réputation. Le Caniche est le résultat d'une évolution dans les goûts des cynophiles. Au XVIIIe siècle, la couleur de la robe des chiens devenait un critère de choix prédominant et les sujets unicolores, noirs ou blancs, commençaient à avoir les faveurs du public. Les Barbets, les noirs et les blancs, furent alors croisés avec un Épagneul, et on obtint le « Petit Barbet », autrement dit le Caniche. Lorsque, au fil des ans, ce dernier s'est affiné et a vu son poil devenir plus frisé et moins laineux, on cessa de l'appeler Barbet, et les deux races furent nettement distinguées, la dernière-née devenant la plus populaire parce que plus conforme aux goûts de l'époque.

Aujourd'hui le Barbet reste un chien exceptionnellement rare, puisque l'on n'en compte guère plus d'une centaine en France.

On peut considérer le Barbet sous deux angles : le chien d'eau et le chien de compagnie. De nez moins fin que les Braques, moins « passe-partout» que les Griffons, le Barbet est délaissé par les chasseurs depuis plus d'un siècle. Son poil laineux lui interdit l'accès aux ronciers, ce qui en fait un mauvais auxiliaire pour le chasseur en plaine.

En revanche, s'il est un domaine où le Barbet excelle véritablement, c'est la chasse au marais. Sur ce terrain, il est incomparable, quel que soit le temps. Il aime patauger, nager, plonger, rapporter le gibier aussi bien en eaux profondes que dans les roseaux. A propos de son chien, Pilote, un cynologue et chasseur averti, M. Coste, écrivait au début du siècle : « Comme pour ses ancêtres, l'élément de Pilote, c'est l'eau, rien que l'eau. Qu'elle soit tiède; comme en août, ou glaciale comme en décembre, le bain est toujours un plaisir pour lui. Il ferait je crois triste figure en plaine. Je ne l'y ai du reste, jamais conduit. Au marais, seul il est sur son terrain et chez lui. Je l'ai souvent ramené de la chasse, le poil hérissé de glaçons. Jamais il n'en a paru incommodé une seconde. Souvent, par les plus grands froids de l'hiver, à 18 ou 19° au-dessous de zéro, alors que tous ses compagnons de chenil se pelotonnaient frileusement sous la paille, je l'ai trouvé couché dans la cour, le museau allongé sur ses pattes, couvert de neige et littéralement poudré à frimas. Le lendemain sa place était marquée dans la neige fondue sous lui jusqu'au sol. Je me demande si beaucoup d'autres races offrent de pareilles ressources de tempérament, et surtout un tel dédain pour les basses températures. Quel précieux auxiliaire pour le chasseur de sauvagine dans le service exceptionnellement dur de cette chasse, car il rapporte par plaisir et il aime à patauger plus encore que son maître, si jeune et si enragé qu'il soit. »

En 1683, M. de Sélincourt parlait déjà du Barbet en ces termes: « Les Barbets frisés et à demi-poils suivent tous les pieds, chassent le nez bas quand le gibier fuit et quand il demeure, ils chassent le nez haut et l'arrêtent. Ils chassent sur terre et dans l'eau. Leur principale nature est de rapporter, ils sont rudes au gibier, les frisés plus que les autres, mais tous sont les plus fidèles chiens du monde et qui ne veulent connaître qu'un maître et ne jamais le perdre de vue. »

Cette remarquable prédisposition du Barbet à la chasse au marais est d'autant plus intéressante à souligner que les autres races spécialisées dans ce domaine ne sont pas françaises. C'est le cas, par exemple ; du Labrador, de l'Irish Water-Spaniel ou du Cao de Agua portugais.

Mais si le Barbet est un proche auxiliaire de l'homme depuis si longtemps, c'est aussi parce qu'il se comporte en excellent chien de compagnie. Le Barbet, par son allure, mais aussi par son comportement, est à mettre au nombre ce ces chiens qui, depuis quelques années, séduisent celles et ceux qui cherchent avant tout une sympathique boule de poils évoquant immanquablement la peluche.

Cela dit, le Barbet reste un animal authentique qui a su conserver, à travers les siècles, toutes ses qualités. Ce n'est en aucun cas son snobisme qui peut attirer l'attention, mais au contraire sa rusticité, sa solidité et un certain anticonformisme. Voilà un chien qui n'est absolument pas sophistiqué, et qui se montre particulièrement docile. TI est même rare de voir pareille disposition au dressage chez les chiens du huitième groupe. Ce n'est pas pour autant un chien calme, bien au contraire, car il se montre plein d'ardeur, de vivacité et de force.

Adorant l'eau, il se fera un plaisir d'accompagner, non seulement les chasseurs, mais aussi les pêcheurs, voire les plaisanciers. Comment trouver race plus disposée aux plaisirs aquatiques? Très à l'aise sur un voilier, il sait également après un léger apprentissage, prévenir le pêcheur à la ligne à la moindre touche.

En tout état de cause, le Barbet réclame une présence. Il a besoin de participer à la vie de la famille qui l'accueille sous son toit. Cela dit, sa vive intelligence peut en faire un chien très dominant à l'état adulte et c'est pourquoi il doit recevoir une éducation assez ferme alors qu'il n'est encore qu'un chiot. Dès trois mois, il doit avoir assimilé le « couché », « assis », « pas bougé ». Ses capacités de compréhension sont, sur ce plan, étonnantes, et ce n'est pas un hasard si le Barbet fut employé autrefois dans certains cirques. En cela également il est l'ancêtre du Caniche. C'est un chien qui se montre ravi de « faire le beau », de détacher des mains liées, de porter un panier à provisions, d'aboyer sur commande, bref de faire plaisir à ses maîtres. Très patient avec les enfants, il est le complice de leurs jeux, mais aussi de leurs bêtises. Quant aux aptitudes de gardien du Barbet, elles se limitent à la prévention. Il aboie et annonce l'arrivée d'un étranger, mais ne se montre pas dangereux, sauf dressage, particulier.

Heureux lorsqu'il vit au grand air, le Barbet peut s'acclimater à la vie citadine, mais il faut dans ce cas le sortir souvent, le faire courir, lui offrir de grands espaces. L'idéal reste bien entendu une propriété avec un jardin. Jardin dans lequel il pourra d'ailleurs demeurer, à condition de lui prévoir une niche. Absolument pas frileux, appréciant la présence de l'homme sans être aussi dépendant que certains petits chiens de compagnie créés uniquement à cet usage, le Barbet peut fort bien rester dehors en permanence, au contact de la nature au sein de laquelle il vit depuis l'époque où les Maures, puis les Mérovingiens, l'employaient pour chasser ou garder les troupeaux.

Les dernières races mises à jour

  • Pugese -- Carlin X Chien chinois à crête

    Pugese Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pugese Le Pugese est un hybride de créateur entre le Chien chinois à crête, un chien utilisé à l'origine comme ratier sur les navires du monde entier, et le Carlin, un compagnon de la royauté depuis des milliers d'années. Ces...
  • Pug-Coton -- Carlin X Coton de Tuléar

    Pug-Coton Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Madagascar -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pug-Coton Le Pug-Coton est une race hybride. Ses races parentales sont le Carlin et le Coton de Tuléar. C'est un animal de compagnie amical et loyal. Un chien plutôt petit, même à maturité, le Pug-Coton ne pèsera pas plus...
  • Pug-a-Mo -- Carlin X American Eskimo Dog

    Pug-a-Mo Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pug-a-Mo Le Pug-a-Mo est un chien hybride. Ses races parentales sont le Carlin et l'American Eskimo Dog. C'est un petit chien, à maturité, il ne pèsera pas plus de 11,5 kilos. Il est super avec les enfants et avec les autres...
  • Pugairn -- Carlin X Cairn Terrier

    Pugairn Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Grande Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pugairn Le Pugairn est un croisement spécifique entre le Cairn Terrier et le Carlin. Ce petit chien, dont le poids moyen est compris entre 4,5 et 8 kilos, est énergique et social, un mélange d'une race active en...
  • Pugador -- Carlin X Retriever du Labrador

    Pugador Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Canada -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pugador Le Pugador est un hybride où le Carlin est croisé avec le Retriever du Labrador. Bien qu'il n'y ait pas beaucoup d'informations disponibles sur l'hybride, nous pouvons considérer les traits des deux races...
  • Presa Dane -- Presa Canario X Dogue Allemand

    Presa Dane Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Espagne <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Presa Dane Le Presa Dane est un chien de race mixte. Ses races parentales sont le Presa Canario et le Dogue Allemand. Probablement un chien de taille géante, le Presa Dane est en fait un gentil géant. Il est...
  • Presa Bulldog -- Presa Canario X Bulldog anglais

    Presa Bulldog Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Espagne <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Presa Bulldog Le Presa Bulldog est une race hybride forte et bien construite qui a été créée à partir de la combinaison du Presa Canario et du Bulldog anglais. Comme on peut l'imaginer, une race...
  • Powderpap -- Chien chinois à crête X Epagneul nain continental

    Powderpap Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> France et Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Powderpap Le Powderpap est un mélange hybride égal des races Epagneul nain continental et Chien chinois à crête. En tant que petit chien, le Powderpap est un excellent compagnon pour tous ceux qui...
  • Poshies -- Spitz Toy / Pomeranian X Chien de berger des Shetland

    Poshies Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Poshies Né du croisement d'un Sheltie (Chien de berger des Shetland) et d'un Spitz Toy / Pomeranian, le Poshies est une race hybride très énergique, indépendante et fidèle qui ne manquera pas de voler votre...
  • Poovanese -- Caniche X Bichon havanais

    Poovanese Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Bassin méditerranéen occidental -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Hava-Poo Island Mini Doodle Havanoodle Havadoodle Havanesepoo Brève présentation du Poovanese Le Poovanese est un animal de compagnie hybride qui combine les traits du Bichon Havanais...
  • Poo-Ton -- Caniche X Coton de Tuléar

    Poo-Ton Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Madagascar -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Doodle-Ton Cotondoodle Cotonpoo Brève présentation du Poo-Ton Le Poo-Ton est un mélange entre un Coton de Tuléar de race pure et un Caniche miniature ou un jouet de race pure. Ils sont petits mais pleins...
  • Pootalian -- Caniche X Petit Lévrier italien

    Pootalian Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Italie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Italian Greyhoundoodle Brève présentation du Pootalian Le Pootalian est un croisement égal entre le Caniche et le Petit Lévrier italien. C'est un chien de petite taille avec une fourrure rugueuse et...
  • Poo-Shi -- Caniche X Shiba

    Poo-Shi Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Japon -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Poo-Shi Le Poo-Shi est une race hybride petite à moyenne et est le croisement d'un Shiba et d'un Caniche. Ils sont également connus sous le nom de Shiba-poo, Shibadoodle ou Shibapoo et sont des chiens loyaux et...
  • Poochin -- Caniche X Epagneul japonais

    Poochin Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Chinpoo Chindoodle Doodlechin Poo-Chin Brève présentation du Poochin Le Poochin porte de nombreuses variantes de noms liés à sa filiation et est reconnu par quatre associations de races compétitives. Le...
  • Presa Canario

    Presa Canario Standard FCI Nº 346 Origine Espagne Traduction Dr. P. Bocher et Prof. R. Triquet. Mise à jour 2011: J. Mulholland / Version originale : (ES) Groupe Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzer - Molossoïdes - Chiens de montagne et de bouvier suisse Section Section 2.1 Molossoïdes de type dogue Epreuve Sans épreuve de travail Reconnaissance à...
  • Pooahoula -- Caniche X Catahoula Leopard Dog

    Pooahoula Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Pooda Houla Brève présentation du Pooahoula Le Pooahoula est un hybride entre le Caniche et le Catahoula Leopard Dog. L'hybride est le plus souvent entre le Caniche standard et le Catahoula Leopard Dog,...
  • Pom Terrier -- Spitz Toy / Pomeranian X Toy Fox Terrier

    Pom Terrier Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pom Terrier Le Pom Terrier est un croisement attrayant qui résulte du croisement d'un Spitz Toy / Pomeranian avec un Toy Fox Terrier. Ces petits chiens ne réalisent pas à quel point ils sont petits et ont une...
  • Pomston -- Spitz Toy / Pomeranian X Terrier de Boston

    Pomston Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pomston Le Pomston est un chien de créateur composé d'un croisement entre un Terrier de Boston de race pure et un Spitz Toy / Pomeranian de race pure. Ce sont de petits chiens actifs et enjoués qui font...
  • Pom-Silk -- Spitz Toy / Pomeranian X Terrier australien à poil soyeux

    Pom-Silk Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Australie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pom-Silk Le Pom-Silk est le résultat du croisement d'un Terrier australien à poil soyeux avec un Spitz Toy / Pomeranian produisant un petit chien avec une énorme personnalité. Fougueux, amusant et plein...
  • Pom-Shi -- Spitz Toy / Pomeranian X Shiba

    Pom-Shi Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Japon -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pom-Shi Le Pom-Shi est un mélange hybride du Spitz Toy / Pomeranian et du Shiba. Cet hybride intéressant a des races parentales qui présentent certaines similitudes : des dates d'origine inconnues ou mystérieuses mais que...
  • Pom-Kee -- Spitz Toy / Pomeranian X Spitz allemand / Keeshond

    Pom-Kee Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pom-Kee L'hybride Pom-Kee est un mélange de Spitz Toy / Pomeranian et de Spitz allemand / Keeshond. Ce mélange hybride est très intéressant, combinant deux races pures, dont l'une a été élevée pour la chasse, la poursuite et la mise à...
  • Pomimo -- Spitz Toy / Pomeranian X American Eskimo Dog

    Pomimo Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pomimo Le Pomimo est un petit chien vif et actif qui fait un excellent animal de compagnie. Ils sont super avec les enfants de tous âges et très affectueux. Le Pomimo est une race hybride et est un croisement...
  • Pomerat -- Spitz Toy / Pomeranian X Rat Terrier

    Pomerat Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pomerat Le Pomerat est une race hybride composée d'un mélange entre un Spitz Toy / Pomeranian de race pure et un Rat Terrier de race pure. Ce sont des petits chiens vifs et affectueux qui se débrouilleront mieux avec...
  • Pomeagle -- Spitz Toy / Pomeranian X Beagle

    Pomeagle Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pomeagle Le Pomeagle est un chien hybride issu du croisement d'un Spitz Toy / Pomeranian avec un Beagle. Bien qu'ils puissent varier en taille, ce sont généralement de petits chiens intelligents,...
  • Pom-Coton -- Spitz Toy / Pomeranian X Coton de Tuléar

    Pom-Coton Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Madagascar -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pom-Coton Le Pom-Coton est un mélange hybride de Spitz Toy / Pomeranian et de Coton de Tuléar et est l'un des hybrides les plus récents sur la scène canine. Les races de parents Pom et Coton ont été combinées pour...