Bichon maltais

Standard FCI Nº 65

Origine
Bassin Méditerranéen Central, patronage Italie
Traduction
Dr. J-M. Paschoud et Prof. R. Triquet
Groupe
Groupe 9 Chiens d'agrément et de compagnie
Section
Section 1 Bichons et apparentés
Epreuve
Sans épreuve de travail
Reconnaissance à titre définitif par la FCI
mercredi 13 avril 1955
Publication du standard officiel en vigueur
vendredi 13 novembre 2015
Dernière mise à jour
mardi 20 mars 2018
In English, this breed is said
Maltese
Auf Deutsch, heißt diese Rasse
Malteser
En español, esta raza se dice
Bichón Maltés
In het Nederlands, wordt dit ras gezegd
Maltezer
Cette race est aussi connue sous
Maltais Lion Dog
Bichon
Spaniel Gentle
Comforter
Roman Ladies Dog
Ye Ancient Dogge of Malta
Melitae Dog

Utilisation

Chien d'agrément et de compagnie.

Bref aperçu historique

Son nom ne signifie pas qu'il est originaire de l'île de Malte, car l'adjectif "maltais" provient du vocable sémitique "màlat" qui veut dire refuge ou port; cette racine sémitique se retrouve dans toute une série de noms de lieux maritimes comme p. ex. dans le nom de l'île adriatique de Méléda, dans celui de la ville sicilienne de Melita et justement aussi dans celui de l'île de Malte. Les ancêtres de ces petits chiens vivaient dans les ports ou les villes maritimes de la Méditerranée Centrale, où ils combattaient les souris et les rats qui pullulaient dans les magasins portuaires et dans les cales des bateaux. Dans sa nomenclature des chiens existants à l'époque, Aristote ( 384-322 A.C.) fait place à une race de petits chiens auxquels il attribue le nom de "canes melitenses". Ce chien était connu dans la Rome antique: compagnon préféré des matrones, il a été chanté par Strabon, poète latin du 1er siècle P.C. Des représentations du Bichon Maltais par de nombreux peintres de la Renaissance montrent ce petit chien dans les salons de l'époque aux côtés de belles dames du tempsSon nom ne signifie pas qu'il est originaire de l'île de Malte, car l'adjectif "maltais" provient du vocable sémitique "màlat" qui veut dire refuge ou port; cette racine sémitique se retrouve dans toute une série de noms de lieux maritimes comme p. ex. dans le nom de l'île adriatique de Méléda, dans celui de la ville sicilienne de Melita et justement aussi dans celui de l'île de Malte. Les ancêtres de ces petits chiens vivaient dans les ports ou les villes maritimes de la Méditerranée Centrale, où ils combattaient les souris et les rats qui pullulaient dans les magasins portuaires et dans les cales des bateaux. Dans sa nomenclature des chiens existants à l'époque, Aristote ( 384-322 A.C.) fait place à une race de petits chiens auxquels il attribue le nom de "canes melitenses". Ce chien était connu dans la Rome antique: compagnon préféré des matrones, il a été chanté par Strabon, poète latin du 1er siècle P.C. Des représentations du Bichon Maltais par de nombreux peintres de la Renaissance montrent ce petit chien dans les salons de l'époque aux côtés de belles dames du temps.

Aspect général

De petit format, avec un tronc allongé. Couvert d'un poil très long et blanc, il est très élégant et a un port de tête fier et distingué.

Proportions importantes

La longueur du tronc dépasse d'environ 38 % la hauteur au garrot. La longueur de la tête est égale aux 6/11 de la hauteur au garrot.

Comportement / caractère

Vif, affectueux, très docile, très intelligent.

Tête

Région crânienne

Tête
Sa longueur est égale au 6/11 de la hauteur au garrot. Elle est plûtot large, sa largeur dépassant de peu la moitié de la longueur.
Crâne
La région crânienne est de longueur légèrement supérieure à celle du museau; la largueur bizygomatique est égale à sa longueur et par conséquent supérieure à la moitié de la longueur de la tête. Dans le sens sagittal, elle est de forme très légèrement ovoïde; la partie supérieure du crâne est plate, avec une apophyse occipitale très peu marquée; les saillies des os du front et les arcades sourcilières sont bien développées; le sillon frontal, étant peu marqué, est invisible; les parois latérales sont presque convexes. 
Stop
Dépression naso-frontale très marquée faisant un angle de 90°.

Région faciale

Truffe
Dans le prolongement du chanfrein, vue de profil, sa face antérieure est verticale. Volumineuse, avec des narines ouvertes, elle est arrondie et rigoureusement pigmentée de noir.
Museau
La longueur du museau est égale aux 4/11 de la longueur de la tête ; elle est donc un peu inférieure à sa moitié. Les régions sous-orbitaires sont bien ciselées. Sa hauteur est d'un peu plus de 20 % inférieure à la longueur. Les faces latérales sont parallèles, mais le museau, vu de face, ne doit pas paraître carré vu que la face antérieure se raccorde par des courbes aux faces latérales.
Lèvres
Vues de face, les lèvres supérieures, à leur jonction, ont la forme d'un arc très ouvert. Elles sont peu développées en hauteur et le repli labial (oeillet) de la commissure n'est pas visible. Les lèvres supérieures d'adaptent parfaitement aux inférieures, de telle sorte que le profil inférieur du museau est défini par la mandibule. Les bords des lèvres sont rigoureusement pigmentés de noir.
Chanfrein
Rectiligne avec des sillons bien marqués dans sa partie centrale.
Mâchoires et dents
Les mâchoires sont normalement développées et d'apparence légère, elles s'adaptent parfaitement. La mandibule, dont les branches sont rectilignes n'est ni proéminente ni fuyante dans sa partie antérieure. Les arcades dentaires s'adaptent parfaitement et les incisives s'articulent en ciseaux. Les dents sont blanches; la denture est bien développée et complète.
Yeux
Ouverts, d'une expression vive et attentive, de grandeur supérieure à la normale, ils ont une ouverture palpébrale proche du cercle. Les paupières sont bien en contact avec le globe oculaire qui n'est jamais enfoncé, mais plutôt à fleur de tête, quelque peu saillant. Les yeux sont situés sur un même plan presque frontal. Vus de face, ils ne doivent pas laisser entrevoir la sclère; ils sont de couleur ocre foncé; les bords des paupières sont noirs.
Oreilles
De forme presque triangulaire, leur largeur représente environ 1/3 de leur longueur. Elles sont attachées haut au-dessus de l'arcade zygomatique, peu érectiles, tombantes, et en contact avec les parois latérales du crâne.

Cou

Bien qu'il soit recouvert d'un poil abondant, la démarcation avec la nuque est bien visible. Le profil supérieur est arqué. Sa longueur est d'environ la moitié de la hauteur au garrot. Il est porté dressé et ne présente pas de peau lâche.

Corps

Généralité
La longueur mesurée de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse, dépasse de 38 % la hauteur au garrot.
Ligne du dessus
La ligne supérieure est rectiligne jusqu'à l'attache de la queue.
Garrot
Légèrement sorti de la ligne du dos.
Dos
Sa longueur est d'environ 65 % de la hauteur au garrot.
Croupe
Dans le prolongement de la ligne dorso-lombaire, la croupe est très large et longue; son obliquité est de 10° sous l'horizontale.
Poitrine
Région sternale très longue. Le thorax est ample, descendu plus bas que le niveau des coudes, avec des côtes pas très fortement cerclées. Le périmètre thoracique dépasse de 2/3 la hauteur au garrot.

Queue

Attachée dans la prolongation de la croupe, elle est grosse à sa racine et fine à sa pointe. Sa longueur correspond à environ 60 % de la hauteur au garrot. Elle forme une seule grande courbe, dont la pointe retombe entre les hanches en touchant la croupe. On tolère une queue recourbée sur un côté du tronc.

Membres

Membres antérieurs

Généralités
Considérés dans leur ensemble, ils sont bien appliqués au tronc et les pattes sont bien d'aplomb.
Epaules
Sa longueur représente 1/3 de la hauteur au garrot et son obliquité sous l'horizontale est de 60 à 65°. Par rapport au plan médian du tronc, elle approche de la verticale.
Bras
Plus long que l'épaule, il mesure 40 à 45 % de la hauteur au garrot; l'obliquité sous l'horizontale est de 70°. Il est bien appliqué contre le tronc dans ses deux tiers supérieurs, et sa direction longitudinale est presque parallèle au plan médian du tronc.
Coudes
Parallèles au plan médian du tronc.
Avant-bras
Il est sec avec peu de muscles visibles, mais avec une ossature plutôt robuste par rapport au format de la race. Il est moins long que le bras et mesure 33 % de la hauteur au garrot. La hauteur, mesurée du sol à la pointe du coude, est égale à 55 % environ de la hauteur au garrot.
Carpe
Dans l'axe vertical de l'avant-bras, bien mobile, sans nodosités; il est couvert d'une peau fine.
Métacarpe
Il a les mêmes caractéristiques que le carpe et, du fait de son peu de longueur, il est vertical.
Pieds antérieurs
Rond, avec des doigts bien joints et arqués; le coussinet central et les tubercules digités sont noirs; les ongles sont également noirs ou au moins de couleur foncée.

Membres postérieurs

Généralités
Vus dans leur ensemble, d'une ossature robuste, ils sont parallèles entre eux et, vus de derrière, verticaux de la pointe des fesses jusqu'au sol.
Cuisses
Pourvue de muscles robustes, son bord postérieur est convexe. Parallèle au plan médian du tronc, sa direction de haut en bas et d'arrière en avant est quelque peu oblique par rapport à la verticale. Sa longueur approche 40 % de la hauteur au garrot et sa largeur est un peu inférieure à sa longueur.
Jambes
Avec une gouttière peu visible, son obliquité sous l'horizontale est de 55°. Elle est légèrement plus longue que la cuisse.
Jarret
L'angle antérieur du jarret est de 140°.
Métatarse
La distance du sol à la pointe de l'articulation tibio-tarsienne est légèrement supérieure au 1/3 de la hauteur au garrot. Sa longueur correspond à la hauteur du jarret. Il est parfaitement d'aplomb.
Pieds postérieurs
Rond comme l'antérieur, dont il a toutes les caractéristiques.

Allures

Unies, rasantes, dégagées, avec au trot des foulées courtes et très rapides.

Peau

Bien appliquée sur tout le corps, elle est pigmentée de taches sombres et de couleur rouge vineux, spécialement sur le dos. Les bords des paupières, les troisièmes paupières et les bords des lèvres sont noirs.

Robe

Qualité du poil
Dense, luisant, brillant, tombant lourdement et de texture soyeuse, il est très long sur tout le corps et reste droit sur toute sa longueur sans traces d'ondulations ou de boucles. Sur le tronc, il doit dépasser en longueur la hauteur au garrot et retomber lourdement sur le sol, comme une cape bien posée sur le tronc dont elle suit le modelé sans s'ouvrir ni former flocons ou mèches. Flocons et mèches sont admis sur les membres antérieurs, du coude jusqu'au pied, et, sur les membres postérieurs, du genou au pied. Il n'y a pas de sous-poil. Sur la tête, le poil est très long, tant sur le chanfrein, où il se confond avec celui de la barbe, et tant sur le crâne, d'où il tombe jusqu'à se confondre avec celui des oreilles. Sur la queue, les poils retombent d'un seul côté du tronc, c'est-à-dire sur un flanc et sur la cuisse, et ils ont une longueur telle qu'ils atteignent le jarret.
Couleur du poil
Blanc pur; on admet une teinte ivoire pâle. Des traces de nuances orange pâle, à condition qu'elles donnent l'impression de poils souillés, sont tolérées, mais non désirées, et constituent donc une imperfection.

Taille et poids

Hauteur au garrot
Pour les mâles de 21 à 25 cm et pour les femelles de 20 à 23 cm.
Poids
De 3 à 4 kg.

Défauts

• Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.
• Les défauts doivent être listés en fonction de leur gravité.

Défauts généraux

 Strabisme bilatéral.
 Longueur du tronc dépassant de 43% la hauteur au garrot.

Défauts graves

 Chanfrein nettement busqué.
 Prognathisme accentué s'il altère l'aspect extérieur du museau.
 Taille des mâles dépassant 26 cm ou en dessous de 19 cm; chez les femelles, au-dessus de 25 cm et en dessous de 18 cm.

Défauts entrainant l’exclusion

 Divergence ou convergence accentuée des axes crânio-faciaux.
 Dépigmentation totale de la trufffe ou truffe d'une couleur autre que le noir.
 Prognathisme supérieur.
 Oeil vairon.
 Dépigmentation totale des paupières.
 Anourie.
 Brachyourie tant congénitale qu'artificielle.
 Poil frisé.
 Toute couleur autre que le blanc à l'exception de l'ivoire pâle.
 Taches de diverses couleurs quelle que soit leur extension.

NB :

• Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
• Les défauts mentionnés ci-dessus, lorsqu'ils surviennent à un degré très marqué ou fréquent, sont éliminatoires.
• Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
• Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

Bibliographie

http://www.fci.be/

Historique détaillé

Les Bichons Frisés et Maltais, plus connus que leurs congénères les Bolonais et les Havanais, existent depuis fort longtemps dans le bassin méditerranéen. Leur apparence sophistiquée, qui a d'ailleurs peu changé au fil des siècles si l'on en juge d'après certaines œuvres d'art mises au jour ces dernières années et sur lesquelles ils sont représentés, ne saurait faire oublier, toutefois, que c'est à cause du dynamisme dont ils ont toujours fait preuve que ces petits animaux, et plus particulièrement les Maltais, ont été appréciés des civilisations passées.

Le Bichon Maltais est le plus ancien de la famille des Bichons. Les statuettes qui ont été découvertes dans la tombe du pharaon Ramsès II montrent en ,outre que ses ancêtres étaient déjà très en vogue en Egypte au XIVe siècle avant J. -C. Quelques siècles plus tard, exactement au IVe siècle avant notre ère, on retrouve la trace de ces animaux dans la Grèce d'Aristote et dans l'Italie romaine.

Au 1er siècle avant J. -C., accompagnant les marchands le long de la Route de la soie, les Bichons Maltais auraient ensuite été introduits en Asie. Les nombreux cynologues qui en déduisent que la race aurait reçu un apport de sang de chiens tibétains n'ont pas forcément tort. Si cette thèse ne peut être scientifiquement prouvée, force est d'admettre que ces deux types de chiens se sont rencontrés à un moment ou à un autre. Le géographe grec Strabon (v. 58 av. J .-C. - entre 21 et 25 apr. J .-C.) s'intéressa au Bichon Maltais.

Mais la description qu'il fit de ce petit chien, qu'il appelait Canis meletensis, n'éclaircit nullement le doute actuel quant aux origines de la race. Il est probable que, pour l'éminent géographe, meletensis ne pouvait correspondre à rien d'autre qu'à la ville sicilienne de Melenta; comme Melenta est également le nom ancien de l'île de Malte, la confusion est inévitable pour de nombreux amateurs de la race.

Que le berceau des Bichons Maltais ait été ou non cette île méditerranéenne importe, en fait, peu. En revanche, ce qu'il est intéressant de savoir, c'est qu'à l'époque de Strabon Malte était devenue l'escale privilégiée des navigateurs et marchands en partance pour l'Asie et que, par conséquent, elle avait pu abriter bon nombre de Bichons Maltais, et peut-être même favoriser leur élevage.

Plus près de nous, le Bichon Maltais apparaît dans l'Europe du XVe siècle. Comme ses ancêtres sur des poteries grecques et égyptiennes, il figure sur des tapisseries et des peintures du bas Moyen Age et de la Renaissance. Il est présent en Italie, son pays d'adoption, en France ; sur la tapisserie de La Dame à la licorne conservée au musée de Cluny à Paris ; et on le retrouve sous le pinceau de peintres flamands, allemands, hollandais et espagnols tels que Memling, Dürer, Bruegel, Van de Venne et Goya.

Choyés par la reine Marie Stuart, qui avait importé quelques sujets de Lyon, les Bichons Maltais avaient foulé le sol britannique dès 1520, où ils devaient très vite connaître une notoriété quelque peu insolite. Pour les Anglais, en effet, la robe du Bichon Maltais guérissait des rhumatismes. Et cette légende semble s'être perpétuée aujourd'hui, puisqu'il n'est pas rare de trouver Outre-Manche des gants et des châles en poil de Bichons Maltais. Depuis près d'un siècle, les éleveurs se sont efforcés de promouvoir la race. Et, même si celle-ci demeure assez peu prolifique, il existe aujourd'hui des élevages un peu partout dans le monde.

Le Bichon Frisé (ou à poil frisé), encore appelé Ténériffe, et lui aussi très populaire, suscite bien des controverses. Selon certains cynologues, on trouve dans des écrits du IIe siècle avant l'ère chrétienne des allusions aux aïeux des Bichons à poil frisé montrant que ces chiens étaient déjà répandus dans les pays méditerranéens, et plus particulièrement en Italie. Pour d'autres, le Bichon à poil frisé ne daterait que du XVe siècle et serait issu du croisement entre un Bichon Maltais et un Caniche. Il semble d'ailleurs que cette dernière hypothèse soit scientifiquement plus fondée.

Introduit en France sous le règne de François 1er, ce chien devait très vite être apprécié des cours européennes. Les souverains espagnols possédèrent des Bichons à poil frisé, lesquels avaient pris l'habitude de parader dans les salons royaux, en compagnie d'autres chiens de luxe, comme le Maltais ou l'Epagneul Nain. On connaît la passion du roi de France Henri III pour ces chiens.

Alors qu'il était toujours à la mode sous Napoléon III et à la Belle Epoque, le Bichon à poil frisé souffrit terriblement de la Première Guerre mondiale : son élevage faillit bien disparaître. Ce n'est qu'à l'issue de la dernière guerre que les cynologues s'intéressèrent à nouveau à lui. Mais, entre-temps, s'étant fortement démocratisé, il était devenu l'animal de compagnie des saltimbanques, des joueurs d' orgue de Barbarie, et guidait même les aveugles.

Le nom de Ténériffe, contrairement à ce qu'on pourrait logiquement penser, ne signifie nullement que le « poil frisé » soit originaire de l'archipel des Canaries. S'il est assez répandu dans l'île espagnole, c'est d'abord, comme pour le Maltais d'ailleurs, parce que les marins et marchands de toutes sortes y faisaient souvent escale. Des cynologues ont avancé une autre hypothèse, plus mercantile celle-là, selon laquelle les premiers éleveurs de la race auraient choisi l'appellation de « Ténériffe » à des fins purement commerciales, une clientèle bien spécifique étant attirée par des noms à consonance exotique.

Quoi qu'il en soit, lorsqu'elle fut reconnue, la race reçut officiellement la nationalité franco-belge. Et c'est une éleveuse belge qui opta d'ailleurs pour le nom de « Bichon à poil frisé ». Moins sophistiqué que son cousin Maltais, le Bichon à poil frisé est aujourd'hui plus facilement accueilli par les familles. Parce qu'il possède le même caractère attachant, il fait lui aussi la joie des petits comme des grands.

Les propriétaires de Bichons Maltais ou de Bichons à poil frisé ont délibérément choisi un chien d ' agrément. Ils doivent donc accepter la présence continue de ces petits animaux sensibles, qui n'ont rien des chiens que l'on peut laisser une semaine entière sans compagnie, avec pour seul refuge contre les intempéries une niche dans un jardin. De même, confier un Bichon à une connaissance, quelle qu'elle soit, pendant les vacances, n'est pas une chose facile. Très attaché à ses maîtres, ce chien est malheureux lorsqu'il se sent abandonné, même durant une courte période.

Brillant, élégant, le Bichon Maltais est de nature très agréable. Il est d'ailleurs fréquemment le compagnon privilégié des personnes âgées, car il voue à son maître ou à sa maîtresse une affection presque sans limite, devenant très vite irremplaçable. Sa petite taille permet en outre de le transporter aisément. Le Bichon Maltais s'adapte très bien également, et avec un plaisir non dissimulé, à des situations plus mouvementées. Il partage ainsi sans retenue les jeux des enfants ou les promenades familiales. Une ancienne propriétaire du Club de la race précise même que ses Maltais pouvaient marcher des kilomètres en sa compagnie, toujours avec le même enthousiasme. Ces chiens ne sont donc pas uniquement des chiens d'appartement: ils adorent se dépenser au grand air dès lors qu'on leur accorde une vie pleine et diversifiée.

Dans la maison, le Bichon Maltais ne se sent bien qu'en présence des membres de la famille. Il est donc recommandé de ne pas le laisser seul dans une pièce. Couché dans un panier, confortablement installé sur un fauteuil, il somnolera tranquillement s'il sait que son petit monde vit et évolue à ses côtés. On dit parfois que le Maltais sait être aussi un bon gardien. N'exagérons pas: il annonce d'une voix haut perchée l'arrivée d'un inconnu, même celle d'un ami de son maître, mais son rôle s'arrête là. Sa taille modeste l'empêche d'ailleurs d'assumer d'autres fonctions. Certains affirment que le Bichon Maltais n'éprouve guère de sympathie pour les chats. Il s'agit, là encore, d'une idée reçue. Les Maltais, excessivement choyés, comme c'est trop souvent le cas, deviennent assez exclusifs et acceptent mal tout changement, comme l'arrivée d'un autre animal au foyer; mais tous ceux qui ont été élevés avec d'autres chiens ; ou avec des chats ; se montrent de nature sociable.

Malgré sa petite taille, le Bichon à poil frisé est plein de vitalité. Lorsqu'il accueille un invité qu'il apprécie, il est capable de faire des bonds étonnants en témoignage de sa joie. Doté d'une détente extraordinaire, il peut sauter dans les bras de son maître pour se faire cajoler, puis, après avoir été caressé tendrement, il se calmera. Très intelligent, n'oubliant presque rien, le Bichon à poil frisé était autrefois utilisé dans les cirques. Son allure comique, à l’instar d'ailleurs de celle de tous les Bichons, son entrain, ses facultés d'adaptation en faisaient l'un des favoris des montreurs de « chiens savants. »

Si certains Bichons, comme le Maltais, sont exceptionnellement calmes, il en va autrement du Bichon à poil frisé. Ce petit chien plaira à ceux qui recherchent un compagnon toujours en mouvement, à l'exubérance d'ailleurs toute relative. A l'évidence, un chien de ce gabarit n'a pas le même besoin de se dépenser que les races bergères, et il ne risque pas de provoquer des catastrophes dans l'appartement. En un mot, le Bichon Maltais comme le Bichon à poil frisé conviendront aux amateurs de chiens dynamiques, voire espiègles, mais doux et remplis d'affection pour leur maître. Leur entretien nécessite beaucoup de soins, mais il ne prend que quelques minutes par jour s'il n'est pas effectué pour les expositions. Surtout en raison de la concurrence d'autres races, comme le Yorkshire ou les divers petits chiens tibétains, l'image des Bichons a quelque peu vieilli, et c'est dommage, car ces chiens n'en restent pas moins des animaux de compagnie parfaitement adaptés aux contraintes de la vie moderne. Ceci ne veut pas dire qu'il faille céder continuellement à leurs numéros de charme. Ce serait, immanquablement, les rendre capricieux.

Aucun commentaire

Les dernières races mises à jour

  • Highlander

    Highlander Traduction Francis Vandersteen Origine L'Highlander est une race de chat originaire des Etats-Unis. L'Highlander est une race récente et encore très rare. Bref aperçu historique Issu de races hybrides, l'Highlander est un magnifique félin qui rappelle le Lynx.L'Highlander est une race récente et encore très rare. Il fut développé aux...
  • Havana brown

    Havana brown Traduction Francis Vandersteen Origine Le Havana brown, également appelé Swiss Mountain cat ou Chestnut Oriental Shorthair est une race de chat originaire de Grande-Bretagne. Ce chat est caractérisé par sa robe à poils courts de couleur chocolat. Bref aperçu historique Les ancêtres du Havana brown existaient à l'époque du royaume du...
  • German rex

    German rex Traduction Francis Vandersteen Origine Le German rex est une race de chat originaire de Prusse-Orientale (aujourd'hui en Russie baltique). Ce chat de taille moyenne est caractérisé par sa robe au poil court, ondulé et très doux. Bref aperçu historique On pense que le German rex est la première race de chat à poils frisés ou ondulés. Le premier...
  • Exotic shorthair

    Exotic shorthair Traduction Francis Vandersteen Origine L'Exotic shorthair ou simplement Exotic est une race de chats originaire des États-Unis. Issu d'une tentative d'amélioration de l'American shorthair réalisé dans les années 1950 par les éleveurs américains, l'Exotic shorthair est par la suite reconnu comme une race à part entière dans les années...
  • European shorthair

    European shorthair Traduction Francis Vandersteen Origine L'European shorthair, également appelé Européen ou Celtic shorthair, est une race de chat originaire d'Europe, représentant anobli des chats communs d'Europe. La race est populaire dans les pays scandinaves qui apprécient son caractère de race naturelle, jamais polluée par des croisements...
  • Donskoy

    Donskoy Traduction Francis Vandersteen Origine Le Donskoy, aussi appelé Don Sphynx et Sphynx du Don, Don Hairless, étant originaire de Rostov-sur-le-Don , en Russie. Le Donskoy reste très rare. En France, 57 pedigrees ont été émis entre 2003 et 2014. Bref aperçu historique La découverte du Donskoy remonte à 1987 lorsqu’une institutrice, récupéra un chaton...
  • Devon rex

    Devon rex Traduction Francis Vandersteen Origine Le Devon rex est une race de chats originaire du Royaume-Uni. Le Devon rex est caractérisé par une tête de forme conique, marquée par des pommettes hautes, un museau court et de larges oreilles. Bref aperçu historique Dans les années 1960, un chat haret possédant une fourrure bouclée est repéré dans une mine...
  • Cymric

    Cymric Traduction Francis Vandersteen Origine Le Cymric est une race de chat originaire de l'île de Man (Îles Britanniques). Ce chat est la variété à poils mi-longs du Manx, ayant la particularité de ne pas avoir de queue. Bref aperçu historique Tout comme le Manx, le Cymric est originaire de l'île britannique de Man. La population féline de...
  • Colorpoint shorthair

    Colorpoint shorthair Traduction Francis Vandersteen Origine Le Colorpoint shorthair est une race de chat originaire de Thaïlande. Ce chat de taille moyenne est caractérisé par sa robe colorpoint et ses yeux bleus. Bref aperçu historique Les origines du Colorpoint shorthair sont les mêmes que celles du Siamois puisqu'il s'agit de la même race.La race...
  • Chantilly

    Chantilly Traduction Francis Vandersteen Origine Le Chantilly est une race de chats à poil mi-long créée aux États-Unis dans les années 1960 à partir de deux chatons de race indéterminée. Au bord de l'extinction dans les années 1980, l'élevage est relancé au Canada. La race reste très rare et n'est reconnue que par quelques fédérations...
  • California Spangled

    California Spangled Traduction Francis Vandersteen Origine Le Californian Spangled est une race de chat originaire des États-Unis. Ce chat en voie de disparition est caractérisé par sa robe spotted tabby faisant penser à celle du léopard. Bref aperçu historique Paul Casey, un scénariste américain créa la race dans le courant de 1970. Il rentrait juste...
  • Brazilian shorthair

    Brazilian shorthair Traduction Francis Vandersteen Origine Le Brazilian shorthair, également appelé Pelo Curto Brasileiro, est une race de chat originaire du Brésil. Ce chat de taille moyenne est caractérisé par le fait qu’il est la première race brésilienne internationalement reconnue et qu’il est extrêmement rare. Standard Le standard actuel publié par la...
  • Bobtail japonais

    Bobtail japonais Traduction Francis Vandersteen Origine Le Bobtail japonais est une race de chat originaire du Japon. Ce chat est caractérisé par sa courte queue qui est enroulée sur elle-même. Bref aperçu historique La race, quand elle est écaille de tortue et blanc, est connue sous le nom de Mi-ké, trois poils = trois couleurs) dans son pays...
  • Bobtail des Kouriles

    Bobtail des Kouriles Traduction Francis Vandersteen Origine Le Bobtail des Kouriles est une race de chat originaire des îles Kouriles en Russie. Ce chat est caractérisé par sa queue très courte formant un pompon, issue d'une mutation naturelle. La race existe à poil court et à poil long. Bref aperçu historique Cette race naturelle vient des îles...
  • Bleu russe

    Bleu russe Traduction Francis Vandersteen Origine Le Bleu russe ou Russe est une race de chats aux origines controversées et usuellement considérée comme une race naturelle apparue dans les pays froids comme la Russie ou les pays scandinaves. Souvent décrit comme une race calme et très attachée à son maître, le Bleu russe serait bien adapté à la...
  • Balinais

    Balinais Traduction Francis Vandersteen Origine Le Balinais est une race de chat originaire des États-Unis. Ce chat de taille moyenne est la variété à poils mi-longs du Siamois. Standard Le standard français précise que le Balinais, bien qu’il soit fin, ne doit pas être trop maigre. Bref aperçu historique Le Balinais est la variété à poils mi-longs...
  • Australian mist

    Australian mist Traduction Francis Vandersteen Origine L'Australian mist, également appelé Spotted mist est une race de chat originaire d'Australie. Ce chat de taille moyenne est caractérisé par sa robe à poil court au motif spotted tabby ou blotched tabby. Bref aperçu historique Les origines de l'Australian mist remontent à la fin des années...
  • Anatoli

    Anatoli Traduction Francis Vandersteen Origine L’Anatoli, aussi appelé Anatolian shorthair ou Turkish shorthair, est une race de chat d'origine turque. Il s'agit de la variété à poil court du turc de Van. Standard L'Anatoli serait une race naturelle turque tout comme le turc de Van et à l'Angora turc. L'anatoli est reconnu par la WCF en 2001. Bref...
  • Californian rex

    Californian rex Traduction Francis Vandersteen Origine Le Californian rex est une race de chat originaire des États-Unis. Ce chat est caractérisé par sa robe à poils mi-longs et ondulés. Il est la variété à poils mi-longs du Cornish rex. Bref aperçu historique Cette variété a été découverte dans les années 1960 en Californie, comme son nom...
  • Cornish rex

    Cornish rex Traduction Francis Vandersteen Origine Le Cornish rex, également appelé rex de Cornouailles, est une race de chat originaire du Royaume-Uni. Ce chat est caractérisé par sa robe à poil très court, cranté et doux. Bref aperçu historique Le Cornish rex, originaire de Grande-Bretagne, est issu d’une mutation spontanée. Le fondateur de la race est...