Caniche

Standard FCI Nº 172

En vigueur à partir du 01/08/2024
Origine
France
Groupe
Groupe 9 Chiens d'agrément et de compagnie
Section
Section 2 Caniche
Epreuve
Sans épreuve de travail
Reconnaissance à titre définitif par la FCI
samedi 01 janvier 1955
Publication du standard officiel en vigueur
mercredi 20 mars 2024
Dernière mise à jour
vendredi 05 avril 2024
In English, this breed is said
Poodle
Auf Deutsch, heißt diese Rasse
Pudel
En español, esta raza se dice
Caniche
In het Nederlands, wordt dit ras gezegd
Poedel

Utilisation

Chien de compagnie

Bref aperçu historique

Etymologiquement, le mot français « caniche » vient de « cane », la femelle du canard. Dans d’autres pays, ce mot fait référence à l’action de barboter. A l’origine, ce chien était employé à la chasse des oiseaux aquatiques. Il descend du Barbet dont il a conservé beaucoup de caractères. En 1743, on disait « la caniche » : femelle du barbet. Par la suite le Barbet et le Caniche allaient être progressivement séparés. Les éleveurs s’efforcèrent d’obtenir des sujets originaux et de couleur uniforme. Le caniche est devenu très populaire en tant que chien de compagnie, grâce à son caractère aimable, enjoué et fidèle, mais aussi grâce à ses quatre tailles et ses différentes couleurs que chacun peut choisir selon sa préférence.

Aspect général

Chien de type médioligne, à fourrure frisée caractéristique, bouclée ou cordée. Aspect d’un animal intelligent, constamment en éveil, actif, harmonieusement construit en donnant une impression d’élégance et de fierté.

Proportions importantes

• La Longueur du museau est d’environ 9/10ème de celle du crâne.
• La longueur (scapulo ischiale) du corps est légèrement supérieure à la hauteur au garrot.
• La hauteur du garrot au sol est sensiblement égale à la hauteur du sommet de la croupe au sol.
• La hauteur du coude au sol est les 5/9ème de la hauteur au garrot.

Comportement / caractère

Chien réputé pour sa fidélité, apte à apprendre et à être dressé, ce qui en fait un chien de compagnie particulièrement agréable.

Tête

Région crânienne

Tête
Distinguée, rectiligne, proportionnée au corps. La tête doit être bien ciselée, sans lourdeur mais également sans finesse excessive.
Crâne
Sa largeur est inférieure à la moitié de la longueur de la tête. L’ensemble du crâne, vu de dessus, apparaît ovale et de profil légèrement convexe. Les axes du crâne et du chanfrein sont légèrement divergents.
Arcades sourcilières modérément saillantes, couvertes de poils longs.
Sillon frontal large entre les yeux, allant en diminuant vers l’occiput, qui est très accusé. (Chez les nains, il peut être légèrement moins accusé).  
Stop
Peu marqué.

Région faciale

Truffe
Développée, à ligne de profil verticale ; narines ouvertes. Truffe noire chez les sujets noirs, les sujets blancs et les sujets gris ; marron chez les sujets marron, bicolores marron et marron et fauve. Chez les sujets fauves et bicolores fauve, la truffe pourra être marron ou noire selon l’intensité de la couleur fauve. Pour les sujets de couleur fauve clair la truffe devra être la plus foncée possible
Museau
Profil supérieur bien rectiligne, sa longueur est d’environ les 9/10 de celle du crâne. Les branches du maxillaire inférieur sont presque parallèles. Le museau est solide. Le profil inférieur du museau est donné par la mandibule et non par le bord de la lèvre supérieure.
Lèvres
Modérément développées, plutôt sèches, d’épaisseur moyenne, la lèvre supérieure reposant sur l’inférieure, sans retomber. Noires chez les sujets noirs, blancs et gris ; marron chez les sujets marron. Chez les sujets fauve orangé (abricot) et les sujets fauve rouge, elles sont marron plus ou moins foncé ou noires. La commissure des lèvres ne doit pas être accusée.
Mâchoires et dents
Articulé en ciseaux. Dents solides.
Joues
Pas saillantes, se modelant sur les os. Régions sous-orbitaires ciselées et peu remplies. Arcades zygomatiques très peu saillantes.
Yeux
D’expression ardente, situés à la hauteur du stop et légèrement obliques. Yeux en amande. Noirs ou brun foncé. Chez les sujets marron, les yeux peuvent être ambre foncé.
Bord des paupières noir chez les sujets noirs, les sujets blancs et les sujets gris ; marron chez les sujets marron. Chez les sujets fauve orangé (abricot) ou fauve rouge : marron ou noire.
Oreilles
Assez longues, tombantes le long des joues, attachées sur le prolongement d’une ligne partant du dessus de la truffe et passant sous la commissure externe de l’œil ; plates, s’élargissant après l’attache et arrondies à l’extrémité, elles sont recouvertes de poils ondulés et très longs. Le cuir de l’oreille doit atteindre la commissure des lèvres.

Cou

Solide, légèrement galbé après la nuque, de longueur moyenne, bien proportionné. Tête fière, portée haut. Cou sans fanon, de section ovale. Sa longueur est légèrement inférieure à celle de la tête.

Corps

Généralité
Bien proportionné. La longueur du corps est légèrement supérieure à la hauteur au garrot.
Garrot
Modérément développé.
Dos
Court. Ligne du dessus harmonieuse et bien soutenue. La hauteur du garrot au sol est sensiblement égale à celle du sommet de la croupe au sol.
Rein
Ferme et musclé.
Croupe
Arrondie, mais pas tombante.
Poitrine
Descendue à la hauteur du coude ; la largeur est égale aux 2/3 de la hauteur. Chez les grands caniches, le périmètre thoracique pris derrière les épaules, doit être supérieur d’au moins 10 cm à la hauteur au garrot. Poitrine de section ovale, large à la partie dorsale.
Flanc
Ventre et flancs remontés sans être levrettés.
Ligne du dessous
L’extrémité du sternum doit être légèrement saillante et être située assez haut.

Queue

Attachée assez haut, à la hauteur de la ligne du rein (port idéal à 9h10 par rapport à la ligne de dos). La coupe de la queue n’est plus autorisée.

Membres

Membres antérieurs

Généralités
Parfaitement droits et parallèles, bien musclés avec une bonne ossature. La hauteur du coude au sol est légèrement supérieure à la moitié de la hauteur du garrot.
Epaules
Obliques, musclées. L’omoplate forme avec l’humérus un angle de 110° environ.
Bras
La longueur de l’humérus correspond à celle de l’omoplate.
Carpe
Dans la ligne antérieure de l’avant-bras.
Métacarpe
Solides et presque droits vus de profil.

Membres postérieurs

Généralités
Membres postérieurs parallèles, vus de derrière ; muscles développés et très apparents. Le jarret est assez coudé. Les angles coxo-fémoral, tibio-fémoral et tibio-tarsien doivent être accusés.
Cuisses
Bien musclées et robustes.
Métatarse
Assez courts et verticaux. Le caniche doit naître sans ergots aux membres postérieurs.

Pieds

Plutôt petits, fermes, d’un ovale court. Les doigts sont bien cambrés et serrés. Les coussinets sont durs et épais. Les ongles sont noirs chez les noirs et les gris. Ils sont noirs ou marron chez les sujets marron. Chez les blancs, les ongles peuvent être colorés selon toute la gamme de la couleur corne jusqu’au noir. Chez les fauve orangé et les fauve rouge, ils sont marron ou noirs.

Allures

Le Caniche a une démarche sautillante et légère.

Peau

Souple, sans laxité, pigmentée.
Les caniches noirs, les marron, les gris et les fauve orangé ou fauve rouge doivent avoir une pigmentation en concordance avec la couleur de la robe. Pour les blancs, la peau argentée est recherchée.

Robe

Qualité du poil
Caniche à poil bouclé : poil abondant d’une texture fine, laineuse, bien frisée, élastique et résistante à la pression de la main. Il doit être épais, bien fourni, de longueur uniforme, formant des boucles égales.
Caniche à poil cordé : poil abondant, d’une texture fine, laineuse et serrée, formant des cordelettes bien caractérisées. Elles doivent mesurer au moins 20 cm.
Couleur du poil
Poil unicolore :
Noir, blanc, marron.
Le marron doit être soutenu, assez foncé, uniforme et chaud.
Aucune marque blanche pour les robes noires et marron.
Gris, fauve
Le beige et ses dérivés plus clairs ne sont pas admis. Le gris doit être uniforme, d’un ton soutenu, ni noirâtre ni blanchâtre mais selon l’âge pourra présenter quelques nuances dans le gris. Le fauve doit être d’une teinte uniforme. Il peut aller du fauve clair au fauve rouge en passant par l’orangé (abricot). Paupières, truffe, lèvres, gencives, palais, orifices naturels, scrotum, coussinets sont bien pigmentés. Pour les sujets d’une couleur fauve clair, toute la pigmentation devra être la plus foncée possible. Aucune marque blanche pour les robes gris et fauve.

Autres couleurs :
Sujets particolores, 2 couleurs
Prédominance de la couleur blanche dont l’autre est irrégulièrement répartie :
Noir et blanc.
Bleu/grisonnant et blanc.
Fauve et blanc.
Marron et blanc.
(Quelques taches peuvent apparaitre dans la partie blanche sur les pattes ou le corps mais ne sont pas recherchées).

Prédominance d’une couleur franche avec parties blanches aux pattes, poitrail et parfois masque au museau et/ou bout de queue (sujets avec fourrure à manteau, Tuxedo)
Dos de couleur marron
Dos de couleur noire

Sujets avec la couleur fauve : (prédominance d’une couleur, les marques fauve étant bien délimitées et d’une couleur fauve bien franche) :
Marron marqué de fauve
Noir marqué de fauve

Marques fauve obligatoires :
• au-dessus de chaque œil
• sur les joues et à l’intérieur des oreilles
• sur la face latérale du museau
• à l’extrémité de chaque membre et face intérieure
• au poitrail, au pourtour du scrotum chez le mâle et de la vulve chez la femelle
Les marques fauve ne doivent pas être charbonnées ou trop pâles.
Toute marque blanche est à proscrire.

Tricolore :
Noir, blanc et marqué de fauve. Marques fauve présentes au moins au niveau des sourcils et du pourtour du scrotum chez le mâle et de la vulve chez la femelle.

Sujets autres couleurs pluricolores :
Bringé et blanc
Bringé

Taille et poids

Hauteur au garrot
• Grands Caniches : Au-dessus de 45 cm et jusqu'à 60 cm avec une tolérance de 2 cm en plus. Le grand caniche doit être la reproduction agrandie et développée du caniche moyen dont il garde les mêmes caractéristiques.
• Caniches moyens : Au-dessus de 35 cm et jusqu'à 45 cm.
• Caniches nains : Au-dessus de 28 cm et jusqu'à 35 cm. Le caniche nain doit offrir dans son ensemble l’aspect d’un caniche moyen réduit, en conservant autant que possible les mêmes proportions et en ne présentant aucun signe de «nanisme».
• Caniches toys : Au-dessus de 24 cm et jusqu’à 28 cm (idéal recherché : la taille de 25 cm) et jusqu’à 24 cm (tolérance de moins 1 cm). Le caniche toy conserve, dans son ensemble, l’aspect du caniche nain et les mêmes proportions générales répondant à toutes les exigences du standard. Tout signe de «nanisme» est exclu, seule la crête occipitale peut être un peu moins accusée.

Défauts

• Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.
• Les défauts doivent être listés en fonction de leur gravité.

Défauts généraux

 Dos voussé ou ensellé.
 Queue attachée trop bas.
 Sujet trop nerveux.
 2 PM1 manquantes ne sont pas prises en considération.
 Manque d’une ou deux PM2, si elles sont symétriques.
 L’absence des molaires 3 n’est pas prise en considération.

Défauts graves

 Truffe partiellement dépigmentée.
 Museau en sifflet.
 Museau pointu.
 Chanfrein busqué.
 Manque de 2 PM2 non symétriques.
 Yeux trop grands ou enfoncés dans les orbites, insuffisamment foncés.
 Oreilles trop courtes.
 Croupe avalée.
 Queue recourbée sur le dos.
 Angulations arrière trop droites.
 Démarche coulante et allongée.
 Poil clairsemé, mou ou dur.
 Pour les sujets unicolores : couleur indécise ou non uniforme.

Défauts entrainant l’exclusion

 Chien agressif ou chien peureux.
 Pour les chiens d’une autre couleur :
• Sujet dont la robe représente une couleur unique accompagnée d’une seule tache isolée (mismarking).

• Manque d’harmonie dans la répartition des couleurs en tête.
• Un œil dans le blanc (sujet pirate)
• Les deux yeux dans le blanc.
 Manque de type et en particulier en tête.
 Prognathisme supérieur ou inférieur.
 Manque d’une incisive ou d’une canine ou d’une carnassière.
 Manque d’une PM3 ou d’une PM4.
 Manque de 3 PM ou plus (sauf PM1).
 Chien anoure ou brachyoure.
 Ergots ou traces d’ergots aux membres postérieurs.
 Sujets dont la robe n’est pas unicolore.
 Pour les chiens unicolores : Toute tache blanche sur le corps et/ou sur les pieds pour tous les sujets autres que blanc.
 Sujet dépassant 62 cm pour les grands et inférieur à 23 cm pour les toys.
 Tout sujet présentant des signes de « nanisme » : crâne globuleux, absence de crête occipitale, stop très marqué, œil proéminent, museau trop court et remouché, maxillaire inférieur rétracté, menton effacé.
 Sillon médian pratiquement inexistant.
 Ossature très légère chez les toys.
 Fouet enroulé avec l’extrémité retombant sur le flanc ou la croupe.

Important

Additif au standard
Un jugement de caniche en exposition n’est en aucun cas un jugement de concours de toilettage. L’excès de toilettage ne doit pas être encouragé.

TOILETTAGES D’EXPOSITION AUTORISES

Pour tous les toilettages, le port de la moustache est autorisé.

Toilette « en lion » : Le caniche, qu'il soit à poil bouclé ou cordé, sera tondu sur l'arrière-train jusqu'aux côtes.
Seront également tondus : le museau, au-dessus et au-dessous à partir des paupières inférieures ; les joues ; les membres antérieurs et postérieurs, sauf des manchettes ou bracelets et des motifs facultatifs sur l'arrière-train ; la queue, sauf un pompon terminal rond ou oblong. Le port de la moustache est indiqué pour tous les sujets. Le maintien de la fourrure aux membres antérieurs, dits « pantalons » est admis.

Toilette « moderne » : Le maintien de la toison aux quatre membres est admis à la condition expresse que les normes suivantes soient respectées :
1. Seront tondus :
a) Le bas des membres antérieurs, depuis les ongles jusqu'à la pointe de l'ergot, le bas des membres postérieurs jusqu'à une hauteur équivalente. Le dégagement à la tondeuse, limité aux seuls doigts, est admis. b) La tête et la queue selon les règles précédemment décrites.
Seront exceptionnellement admis dans cette toilette :
. La présence, sous le maxillaire inférieur, d'une courte toison ne dépassant pas un centimètre d'épaisseur et dont la ligne inférieure devra être taillée parallèlement au maxillaire. La barbe dite « de bouc » n'est pas tolérée.
. La suppression du pompon de la queue.
2. Poils raccourcis : Sur le corps, pour présenter sur la ligne dorsale une moirure plus ou moins longue d'au moins un centimètre. La longueur de la toison sera augmentée progressivement autour des côtes et en haut des membres.
3. Toison régularisée :
a) Sur la tête qui demeure avec un casque de hauteur raisonnable ainsi que sur le cou en descendant derrière jusqu'au garrot et devant, sans discontinuité, jusqu'à la partie rasée du pied selon une ligne légèrement oblique depuis le haut du poitrail. En haut des oreilles et jusqu'au tiers de leur longueur au maximum, la toison peut être raccourcie aux ciseaux ou tondue dans le sens du poil. La partie inférieure sera laissée couverte de poils d'une longueur augmentant progressivement de haut en bas pour se terminer en franges qui peuvent être égalisées.
b) Sur les membres, pantalons marquant une nette transition avec la partie tondue des pieds. La longueur du poil augmente progressivement vers le haut pour présenter, sur l'épaule comme sur la cuisse, une longueur de 4 à 7 cm mesurée poils étirés, proportionnellement à la taille du sujet mais en évitant tout « bouffant ». Le pantalon postérieur doit laisser ressortir l'angulation typique du caniche. Toute fantaisie s'écartant de ces normes standard est éliminatoire. Quelque soit la silhouette standard obtenue par le toilettage, celle-ci ne doit en rien influencer le classement dans les expositions, tous les chiens d'une même classe devant être jugés et classés ensemble.

Toilettage à l'anglaise : Ajouter à la toilette « lion » des motifs sur l'arrière-main, c'est-à-dire des bracelets et des manchettes. Sur la tête : un top-knot. Pour cette toilette, la moustache est facultative. Une absence de démarcation sur la fourrure des postérieurs est tolérée. Le top-knot est facultatif (il est interdit d'utiliser de la laque ou tout autre produit pour faire tenir ce top-knot).

Toilette « en Puppy » : Reprenant les différents points tondus de la Moderne
Sur la tête : un top-knot d'une hauteur modérée
La fourrure de la partie avant du corps est réalisée en boule, elle forme un « ouf » du poitrail jusqu'au top-knot.

Maintien de la fourrure dite « pantalons » aux membres antérieurs en laissant ressortir l'angulation typique du caniche.
La queue, sauf un pompon, doit être de forme ovale ou oblongue, le toilettage est plus long que large et les angles sont arrondis.

Toilette à la Scandinave ou coupe Terrier : La coupe est similaire à celle de la Moderne mais les oreilles et laqueue peuvent-être rasées.

NB :

• Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
• Les défauts mentionnés ci-dessus, lorsqu'ils surviennent à un degré très marqué ou fréquent, sont éliminatoires.
• Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
• Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

Bibliographie

http://www.fci.be/

Les dernières races mises à jour

  • Labrasenji -- Retriever du Labrador X Basenji

    Labrasenji Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> République démocratique du Congo -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labrasenji L'hybride Labrasenji est une combinaison d'un Basenji et d'un Retriever du Labrador. Etant donné que le Basenji est un chien de petite taille et que le Retriever du Labrador est...
  • Labrakita -- Retriever du Labrador X Akita Inu

    Labrakita Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Japon -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labrakita Les hybrides Labrakita sont issus d'une combinaison de l'Akita Inu et du Retriever du Labrador. C'est une grande race qui est connue pour être un excellent chien de famille mais qui n'est pas assez patiente pour...
  • Labrahuahua -- Retriever du Labrador X Chihuahua

    Labrahuahua Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Mexique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labrahuahua Une femelle Retriever du Labrador et un mâle Chihuahua se réunissent pour créer le Labrahuahua unique. Ces chiens seront de taille moyenne et auront un corps et des traits faciaux similaires à ceux des...
  • Labrador Corso -- Retriever du Labrador X Cane Corso

    Labrador Corso Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Italie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labrador Corso Le Labrador Corso est une nouvelle race hybride créée à partir du croisement d'un Retriever du Labrador et d'un Cane Corso. Ces chiens sont de grande taille et de cerveau, car les deux parents...
  • Labradane -- Retriever du Labrador X Dogue Allemand

    Labradane Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labradane Le Labradane est une race de chien hybride. Ses races parentales sont le Retriever du Labrador et le Dogue Allemand. Le Labradane est susceptible d'être un chien de grande taille ou de taille géante...
  • Lab Pei -- Retriever du Labrador X Shar Pei

    Lab Pei Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Lab Pei Compagnon indépendant et fidèle, le Lab Pei est un chien de race moyenne à grande, hybride du Retriever du Labrador et du Shar Pei. L'histoire de ces hybrides reste un peu mystérieuse car la montée soudaine et la...
  • Labollie -- Retriever du Labrador X Collie à poil long

    Labollie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labollie Le Labollie est une race hybride. Ses parents sont le Collie à poil long et le Retriever du Labrador. C'est un chien très familial, tout comme ses parents. Il nécessite également très peu...
  • Labernard -- Retriever du Labrador X Chien du Saint-Bernard

    Labernard Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Suisse -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labernard Le Labernard est un chien patient, amical et affectueux, tout comme les races parentales qui le créent : le Retriever du Labrador et le doux géant Chien du Saint-Bernard, tous deux élevés comme chiens de...
  • Labany -- Retriever du Labrador X Epagneul Breton

    Labany Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> France -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Labany Le Labany est une race de chien de taille moyenne qui est un croisement spécifique du Retriever du Labrador et de l'Epagneul Breton. Compagnon énergique, joueur et fidèle, le Labany est considéré comme un...
  • Lab'Aire -- Retriever du Labrador X Airedale Terrier

    Lab'Aire Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Canada <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Lab'Aire Rien ne décrit mieux le Lab'Aire qu'un petit chien intelligent, protecteur et amical qui semble toujours se comporter avec beaucoup de confiance. Ces hybrides sont un mélange du Retriever du...
  • Kobetan -- Cocker Spaniel Anglais X Terrier tibétain

    Kobetan Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Tibet -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Kobetan Le Kobetan est un croisement spécifique d'un Cocker Spaniel Anglais et d'un Terrier tibétain. Le Kobetan n'est pas aussi connu que certains chiens de créateurs, mais il a un tempérament doux et...
  • King Wheaten -- Cavalier King Charles Spaniel X Terrier irlandais à poil doux

    King Wheaten Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Irlande -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du King Wheaten Le King Wheaten est un petit chien avec un coeur "grand comme ça" et une disposition ludique. Empruntant l'énergie et les vagues à poil doux du Terrier irlandais à poil doux et la taille et la...
  • King Rat -- Cavalier King Charles Spaniel X Rat Terrier

    King Rat Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du King Rat Le King Rat est un mélange hybride entre le Cavalier King Charles Spaniel et le Rat Terrier. Bien que ce chien ne soit pas vraiment le roi des rats, il s'agit d'une race très sophistiquée et...
  • King Pin -- Cavalier King Charles Spaniel X Pinscher nain

    King Pin Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du King Pin Le King Pin est un mélange égal entre le Pinscher nain et le Cavalier King Charles Spaniel. C'est une race de la taille d'un jouet avec une fourrure courte et lisse, des oreilles triangulaires pliées...
  • Kimola -- American Eskimo Dog X Lhassa Apso

    Kimola Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Tibet <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Kimola Le Kimola est un croisement spécifique d'une race au visage de renard, l'American Eskimo Dog, et du Lhassa Apso barbu. Cette combinaison en fait un hybride intelligent, courageux et protecteur de sa famille, mais...
  • Kerry Wheaten -- Kerry Blue Terrier X Terrier irlandais à poil doux

    Kerry Wheaten Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Irlande -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Kerry Wheaten Le Kerry Wheaten est un hybride issu du croisement d'un Kerry Blue Terrier avec un Terrier irlandais à poil doux. Il s'agit d'une race assez nouvelle et, en tant que telle, il n'y a pas beaucoup...
  • Kerry Blue Schnauzer -- Kerry Blue Terrier X Schnauzer

    Kerry Blue Schnauzer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Irlande <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Kerry Blue Schnauzer Le Kerry Blue Schnauzer est un chien hybride issu du croisement d'un Kerry Blue Terrier et d'un Schnauzer. Energique, intelligent et affectueux, cet hybride fera un merveilleux...
  • Mini Kerry Blue Schnauzer -- Kerry Blue Terrier X Schnauzer nain

    Mini Kerry Blue Schnauzer Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Irlande <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Mini Kerry Blue Schnauzer L'hybride Mini Kerry Blue Schnauzer est un mélange du Kerry Blue Terrier et du Schnauzer miniature. Il y a peu d'informations disponibles sur l'hybride lui-même car il...
  • Kashon -- Cairn Terrier X Bichon à poil frisé

    Kashon Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Grande-Bretagne <> France / Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Bairn Brève présentation du Kashon Le Kashon, également connu sous le nom de Bairn, est un croisement délibéré entre le Cairn Terrier, un petit mais déterminé chasseur de loutres et de...
  • July Hound

    July Hound Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du July Hound Le July Hound est une variété spécifique de Foxhound américain qui a été développée à l'aide de Foxhounds irlandais qui se sont révélés exceptionnels en tant que chiens de chasse au renard roux, un animal de grande...
  • Jarkie -- Epagneul japonais X Yorkshire Terrier

    Jarkie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Jarkie Le Jarkie est un croisement spécifique, petit mais énergique qui pèse généralement 4,5 kilos ou moins et mesure moins de 30,5 centimètres de haut. Un croisement intentionnel entre le Yorkshire Terrier, un...
  • Japug -- Epagneul japonais X Carlin

    Japug Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Japug Le Japug est un mélange hybride entre les deux races parentales : l'Epagneul japonais et le Carlin. Ce petit chien affectueux est une petite race qui a tendance à aimer les moments calmes avec son propriétaire et beaucoup de...
  • Japillon -- Epagneul japonais X Epagneul nain continental

    Japillon Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> France et Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Japillon Le Japillon est un croisement spécifique entre l'Epagneul japonais et l'Epagneul nain continental. Les deux races parentales sont de la taille d'un jouet avec des dispositions, des tailles et des...
  • Japeke -- Epagneul japonais X Pékinois

    Japeke Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Japeke Le Japeke alerte, affectueux et parfois espiègle est un croisement spécifique moderne entre deux chiens d'origine chinoise, l'Epagneul japonais et le Pékinois. L'hybride qui en résulte est un compagnon royal et courageux...
  • Jaland -- Epagneul japonais X West Highland White Terrier

    Jaland Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Jaland Le Jaland est un joli mélange de l'Epagneul japonais et du West Highland White Terrier, qui sont tous deux des races miniatures. Ils ne deviennent pas beaucoup plus gros que 30,5 centimètres de haut et...