Terrier de Boston

Standard FCI Nº 140

Origine
U.S.A.
Traduction
Prof. R. Triquet et Dr. J-M. Paschoud
Groupe
Groupe 9 Chiens d'agrément et de compagnie
Section
Section 1.1 Molossoïdes de petit format
Epreuve
Sans épreuve de travail
Reconnaissance à titre définitif par la FCI
samedi 29 janvier 1955
Publication du standard officiel en vigueur
lundi 28 janvier 2013
Dernière mise à jour
mardi 24 juin 2014
In English, this breed is said
Boston Terrier
Auf Deutsch, heißt diese Rasse
Boston Terrier
En español, esta raza se dice
Boston Terrier
In het Nederlands, wordt dit ras gezegd
Boston Terrier

Utilisation

Chien de compagnie.

Aspect général

Chien plein d'entrain, très intelligent, au poil lisse, à la tête courte, compact de construction, à la queue courte, bien proportionné; sa robe est bringée, couleur "phoque" (noire avec des reflets roux) ou noire avec des marques blanches régulièrement réparties. La tête doit être proportionnée à la taille du chien et révéler un haut degré d'intelligence. Le corps est assez court et bien soudé, les membres forts et correctement dirigés; la queue est courte. Aucun caractère ne doit être prononcé au point de nuire à l'harmonie de l'ensemble du chien. Le Terrier de Boston doit donner une impression de détermination, de force et d'activité, avec beaucoup de classe; l'allure est facile et gracieuse. La combinaison bien proportionnée de "couleur" et de "marques blanches" constitue un trait particulièrement distinctif du spécimen représentatif de la race. Il convient d'apporter une attention toute particulière à l'harmonie des proportions, à l'expression, à la couleur et aux marques blanches quand il s'agit de déterminer la valeur relative de l'aspect général par rapport aux autres points. Le corps court bien soudé aux lignes pures du Terrier de Boston associé à la forme caractéristique carrée de sa tête et de sa mâchoire, qui est unique, ainsi que les marques blanches frappantes de sa robe en font un modèle américain original particulièrement sémillant et charmant : le Terrier de Boston. En comparant les sujets des deux sexes, la seule différence évidente est que la constitution générale de la femelle est légèrement plus fine.

Proportions importantes

La longueur des membres doit être proportionnée à la longueur du corps afin de donner au Terrier de Boston sa forme carrée caractéristique. Le Terrier de Boston est un chien robuste qui ne doit être ni maigrelet ni grossier. L'équilibre entre le développement de la musculature et de l'ossature doit contribuer à mettre en valeur le poids du chien et sa structure générale.

Comportement / caractère

Le Terrier de Boston est plein d'entrain et gentil. Les chiens de cette race ont un excellent caractère et un haut degré d'intelligence, ce qui fait du Terrier de Boston un compagnon incomparable.

Tête

Région crânienne

Crâne
Carré, plat sur le sommet, exempt de rides. Le front est abrupte. 
Stop
Bien marqué.

Région faciale

Truffe
Noire et large, avec une ligne bien définie entre les narines. Narines bien ouvertes.
Museau
Court, carré, large et haut, proportionné au crâne, exempt de rides. Sa longueur est inférieure à sa largeur et à sa hauteur; sa longueur ne dépasse pas approximativement le tiers de la longueur du crâne. Les lignes supérieures du crâne et du museau, du stop à son extrémité, sont parallèles.
Lèvres
De bonne hauteur, mais non pendantes, couvrant complètement les dents quand la bouche est fermée.
Mâchoires et dents
Mâchoires larges et carrées avec des dents courtes et régulières. Articulé régulier ou prognathisme inférieur suffisant pour que le museau soit carré.
Joues
Plates.
Yeux
Bien écartés, grands et ronds, de couleur foncée. Les yeux sont disposés perpendiculairement à l'axe du crâne; vues de face, les commissures externes des paupières sont alignées sur les joues. Expression : Eveillée, gentille et dénote un haut degré d'intelligence, caractéristique très importante de la race.
Oreilles
Petites, portées droites, soit naturelles, soit coupées de façon à les mettre en harmonie avec la forme de la tête; elles sont situées aussi près que possible des bords supérieurs du crâne.

Cou

Sa longueur doit être parfaitement proportionnée à l'ensemble; il est légèrement galbé, permet un port de tête élégant et s'insère bien dans les épaules.

Corps

Généralité
Le corps doit donner l'impression d'être court.
Ligne du dessus
Horizontale.
Dos
Juste assez court pour que le corps soit inscriptible dans un carré.
Croupe
Elle s'incurve légèrement vers l'attache de la queue.
Poitrine
Bien descendue avec une bonne largeur de poitrail.
Côtes
Bien cintrées, s'étendent bien en arrière en direction du rein.

Queue

Attachée bas, courte, fine et s'effilant vers l'extrémité. Elle est droite ou en tire-bouchon et ne doit pas être portée au-dessus de l'horizontale (Note : on préfère la queue dont la longueur ne dépasse pas un quart de la distance de l'attache de la queue à la pointe du jarret.)

Membres

Membres antérieurs

Généralités
Modérément écartés et à l'aplomb du sommet de l'omoplate ; ossature droite.
Epaules
Bien inclinées vers l'arrière, ce qui permet au Terrier de Boston de se mouvoir avec élégance.
Coudes
Tournés ni en dedans ni en dehors.
Métacarpe
Courts et solides. On peut procéder à l'ablation des ergots.
Pieds antérieurs
Petits, ronds et compacts, tournés ni en dehors ni en dedans, avec des doigts bien cambrés et des ongles courts.

Membres postérieurs

Cuisses
Fortes et bien musclées, dans l'axe du corps.
Grassets
Bien angulés.
Jarret
Bien descendus, tournés ni en dedans ni en dehors; articulation du jarret bien dessinée.
Pieds postérieurs
Petits, compacts avec des ongles courts.

Allures

Le Terrier de Boston a le pied sûr avec les membres qui se déplacent droit dans l'axe du corps. Les membres antérieurs et postérieurs se portent droit devant dans un rythme parfait, chaque pas dénotant aisance et puissance.

Robe

Qualité du poil
Court, lisse, brillant, de texture fine.
Couleur du poil
Bringé, de couleur "phoque" ou noir panaché de blanc. La robe bringée est préférée, mais seulement à qualités égales.
Définition de la couleur "phoque" : Semble noir, mais avec un reflet roux visible seulement au soleil ou à une lumière éclatante.
Marques exigées : Bande blanche autour du museau, liste blanche entre les yeux, blanc au poitrail.
Marques recherchées : Bande blanche autour du museau, liste blanche régulière entre les yeux et en tête, collier blanc, blanc au poitrail, membres antérieurs entièrement ou partiellement blancs, blanc aux postérieurs sous les jarrets. (N.B. : un sujet représentatif de la race ne doit pas être pénalisé parce qu'il ne présente pas toutes les marques recherchées).
Un chien présentant du blanc envahissant en tête ou sur le corps doit par ailleurs faire preuve de suffisamment de qualités pour contrebalancer ses imperfections.

Taille et poids

Poids
Les chiens sont divisés en 3 catégories de poids comme suit :
• moins de 15 livres anglaises (moins de 6,80 kg)
• de 15 à moins de 20 livres anglaises (de 6,8 kg à moins de 9 kg)
• de 20 à 25 livres anglaises (de 9 à 11,35 kg)

Défauts

• Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.
• Les défauts doivent être listés en fonction de leur gravité.

Défauts généraux

 Aspect lourdaud ou courtaud.
 Narines pincées ou larges.
 Yeux découvrant trop le blanc de l'œil (sclérotique) ou la conjonctive.
 Oreilles disproportionnées par rapport au volume de la tête.
 Queue portée gaiement.
 Membres manquant de substance.
 Angle du grasset trop ouvert.
 Pieds écrasés.
 Allures : Ni roulis, ni tangage, ni fauchage, ni membres qui tricotent ; allures relevées.

Défauts graves

 Déviation de la mâchoire.
 Langue ou dents visibles quand la bouche est fermée.
 Dos de carpe, dos ensellé.
 Côtes plates.
 Tendance à croiser, aussi bien des antérieurs que des postérieurs.

Défauts entrainant l’exclusion

 Chien agressif ou chien peureux.
 Truffe envahie de ladre.
 Yeux bleus ou présentant la moindre trace de bleu.
 Queue coupée.
 Robe unicolore : bringée, noire ou "phoque" sans les marques blanches exigées.
 Robe grise ou couleur foie (marron).

NB :

• Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
• Les défauts mentionnés ci-dessus, lorsqu'ils surviennent à un degré très marqué ou fréquent, sont éliminatoires.
• Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
• Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

Bibliographie

http://www.fci.be/

Historique détaillé

Le Boston Terrier est la première race que les Américains ont créée. Il descend de chiens de combat britanniques sélectionnés par croisement au XIXe siècle et est donc un lointain cousin du Pit Bull qui a récemment défrayé la chronique, chien de combat d'ailleurs non homologué par l'American Kennel Club.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, les combats de chiens étaient en effet très en vogue des deux côtés de l'Atlantique, où ils avaient remplacé les combats entre chiens et taureaux, interdits par le Parlement britannique en 1835. Jugé trop lourd pour ces jeux du cirque nouvelle manière, l'ancien Bulldog avait été croisé avec des Terriers pour obtenir des sujets plus vifs et plus nerveux. Le Terrier le plus utilisé à cet effet fut le White English Terrier, à présent disparu depuis presque cent ans.

C'est ainsi que, vers 1865, arriva à Boston, sur la côte est des Etats-Unis, un de ces sujets, répondant au nom de Judge. C'était un animal d'une quinzaine de kilos, tenant plus du Bulldog que du Terrier: solidement construit mais de proportions assez enlevées, il avait des oreilles « en coquille » (c'est-à-dire repliées à l'arrière de la tête), une queue crochetée et une robe de la couleur caractéristique du Boston Terrier actuel : bringé foncé avec une flamme blanche en tête et un large collier blanc. C'est Judge qui est l'ancêtre de tous les Boston Terriers.

Il fut croisé en 1870 avec une chienne nommée Gyp, issue d'un croisement entre un Bulldog et un Terrier, pesant une dizaine de kilos, toute blanche, très compacte, à la tête courte et carrée, à la queue droite. Il en résulta Eph, qui hérita de la petite taille de sa mère et de la bonne construction de son père. Eph était un mâle bringé foncé à grandes marques blanches.

De l'accouplement d'Eph et de Kate, femelle bringé doré, d'un poids de 9 kg environ, à la tête courte et à la queue droite, naquit en 1877 Tom, qui est considéré par tous les cynologues comme le premier « vrai » Boston Terrier.

Il fut en tout cas l'un des plus anciens sujets à posséder la queue courte « en tire-bouchon », dite aussi, dans le jargon cynophile, « en virgule », « croquée » ou « crochetée », qui est caractéristique de la race. Cette particularité commença par consterner son propriétaire, M. Barnard, qui consulta même un vétérinaire pour faire redresser l'appendice caudal de son animal. La chose étant naturellement impossible, M. Barnard en prit son parti, et il tenta même d'en faire une mode. Opération de diversion particulièrement réussie, puisque ce « défaut » est aujourd'hui avalisé par le standard de la race.

Frère de portée de Tom, Tobey, bien que moins représentatif, est l'autre pilier de la race, grâce à sa progéniture de qualité. Les descendants de Tom et de Tobey furent ensuite croisés entre eux. Tobey et une chienne dont l'histoire n'a pas retenu le nom furent, en 1878, les premiers Bull Terriers à se présenter sous ce nom dans une exposition canine, le Massachusetts' Kennel Show.

Les sujets originels formaient une population plutôt hétérogène : s'ils étaient tous des « têtes rondes », certains étaient plutôt lourds pour leur taille, alors que d'autres avaient une morphologie de Terriers ; il y avait des queues longues, courtes, droites, crochetées, et les marques blanches de la robe variaient considérablement; il existait même des sujets entièrement blancs. Cela n'empêcha pourtant pas une trentaine d'éleveurs et d'amateurs de la région de Boston ; l'élevage de ce type de chien était resté cantonné à la capitale du Massachusetts et à ses environs ; de fonder en 1889 un American Bull Terrier Club.

Ils demandèrent en 1891 à l'American Kennel Club, homologue local de la Société centrale canine et fondé sept ans auparavant, d'enregistrer leur race. C'était compter sans l'opposition déterminée des Britanniques, partisans acharnés des « vrais » Bull Terriers, qui, à cette époque, ne possédaient pas encore la tête en « ballon de rugby » si caractéristique des sujets actuels, mais qui étaient plutôt comparables au Staffordshire Bull Terrier d'aujourd'hui. Leur demande, sans doute jugée peu diplomatique, fut donc rejetée par l'AKC.

Aussi pugnaces que leurs chiens, les amateurs de Boston Terriers ne s'avouèrent pas vaincus pour autant, et, suivant la suggestion du journaliste B.W. Lacy, ils modifièrent la dénomination de leur association qui devint le Boston Terrier Club of America.

Une nouvelle demande ayant été présentée à l'American Kennel Club, ce furent cette fois les éleveurs de Bulldogs Anglais qui protestèrent, craignant que le nouveau venu ne fasse de l'ombre à leur race. L'AKC, embarrassé, ayant alors exigé que, en préalable à sa reconnaissance, le Boston Terrier soit élevé en lignée pure pendant au moins trois générations, le Club créa un registre privé prouvant qu'au moins 75 chiens avaient une ascendance connue au minimum aussi ancienne. C'est ainsi que naquit en 1893 la première race officielle américaine.

L'apparence du Boston Terrier évolua dès lors rapidement, les éleveurs s'attachant à sélectionner des sujets à oreilles dressées et à taches bringées symétriques, dotés d'une morphologie plus typiquement Terrier. Dans le même temps, le tempérament du Boston était notablement adouci : un « must » pour ce chien qui était à l'origine destiné aux combats d'animaux, et qui avait donc de fortes tendances à l'agressivité. Bien que les Américains soient muets sur ce point, certains cynologues européens pensent que le Boston Terrier a reçu, au cours de sa phase d'amélioration et de fixation, une infusion de sang de Bouledogue Français, auquel il devrait notamment la forme de sa tête et son caractère plus civilisé que celui de ses lointains ancêtres.

Le choix du poids idéal devant figurer au standard fut l'occasion d'un long et sérieux débat : d'un côté, certains éleveurs faisaient état de la vogue grandissante des petits chiens, de l'autre, il y avait une demande certaine pour des animaux de morphologie plus impressionnante, pesant plus de 15 kilos. On trouva finalement un compromis, aboutissant à la norme actuelle (de 5 à 11 kg). Les sujets américains ont toujours eu tendance à se situer dans la partie supérieure de cette fourchette (et même les chiens dépassant le maximum n'encourent pas la disqualification pour cette seule raison), tandis qu'en Europe ce sont les poids moyens (de 6 à 7 kg) qui sont les plus appréciés. Le Boston Terrier devint rapidement très populaire outre-Atlantique puisque, entre 1905 et 1935, ce « petit gentleman américain », comme on le surnomme là-bas, tant à cause de ses bonnes dispositions que de son « habit » noir et blanc, ne descendit jamais au-dessous de la deuxième place au palmarès des races enregistrant le plus de naissances à l'AKC. Au faîte de sa gloire, le Boston Terrier représentait entre 20 et 30 des engagements, toutes catégories confondues, dans les expositions canines américaines. Aujourd'hui, avec 25 000 inscriptions par an, il figure encore parmi les 25 chiens les plus prisés outre-Atlantique.

Contrairement à ce que pourrait laisser supposer son arbre généalogique, le Boston Terrier est un chien très sociable avec ses congénères, y compris ceux du même sexe. Les seuls « souvenirs comportementaux » qu'il ait gardés de ses ancêtres Bulldogs sont le courage qu'il sait montrer si d'aventure il est agressé par un autre chien, et ce, malgré son gabarit léger, et l'égalité de caractère exemplaire dont il fait preuve, car il n'a rien d'un chien grognon ou facilement irritable.

Des Terriers, il a le côté joueur et facétieux, qui peut le porter, quelquefois, à exécuter des « tours » pour amuser son monde, sans pour autant partager leur propension à aboyer, même s'il est naturellement vigilant. Aux États-Unis, on le considère même comme un chien de défense, d'autant que son poids, comme on l'a déjà vu, y est généralement plus élevé que sur le vieux continent.

Mais le Boston est plus qu'un compromis entre la dignité du Bull et la vivacité du Terrier. Il possède en effet un ensemble de caractéristiques qui en font un des chiens les plus adaptés à la fonction de chien de compagnie. Il est fier et très digne, extrêmement affectueux, et il cherche constamment à plaire à ses maîtres, à qui il est dévoué corps et âme, ce qui ne signifie nullement qu'il soit envahissant. Alerte et rapide, il n'est pas excessivement remuant. Silencieux, il est cependant attentif à tout ce qui se passe et saura alerter son entourage si un événement inhabituel ou bizarre vient à se produire. Relativement calme, il n'est pas pour autant du genre apathique.

C'est un remarquable compagnon pour les enfants : sa patience, son flegme, son tempérament ludique lui permettent de faire merveille dans ce rôle. Le Boston Terrier s'éduque facilement, car il comprend très rapidement ce qu'on exige de lui. Certes, il lui arrive de se montrer quelque peu cabochard, mais il en va de même pour tous les chiens intelligents, qui savent instantanément déceler les petites faiblesses de leur maître et en tirer parti. Il sait toujours jusqu'où aller sans indisposer ou lasser.

D'un point de vue pratique, le Boston Terrier dispose de nombreux atouts, qui en font un compagnon idéal en appartement: sa taille, respectable, ne le rend pas pour autant encombrant; il est propre très jeune ; aucune opération esthétique n'est à envisager; sa robe courte et lustrée ne nécessite pas d'entretien. Seuls ses grands yeux noirs, tout empreints de tendresse, doivent être l'objet de petits soins réguliers car, se trouvant à fleur de tête, ils sont très exposés et donc souvent fragiles. Enfin, il convient de ne pas oublier que sa face plate aux fosses nasales raccourcies peut entraîner des difficultés respiratoires. On évitera donc les efforts prolongés et intenses, ainsi que; l'exposition durable à une chaleur excessive. Hier classé parmi les chiens de compagnie, le Boston Terrier est aujourd'hui rangé dans le troisième groupe, celui des Terriers, selon les critères de la nouvelle nomenclature des races canines adoptée par la Fédération cynologique internationale en 1987 et mise en vigueur par la Société centrale canine en France depuis le 1 er janvier 1988. Cette décision ne se fonde évidemment pas sur ses origines ni sur son utilité, mais sur certaines caractéristiques de sa morphologie.

Les dernières races mises à jour

  • Pug Shiba -- Carlin X Shiba

    Pug Shiba Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Japon -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pug Shiba Le Pug Shiba est une race hybride. Ses races parentales sont le Shiba et le Carlin. Malheureusement, le Pug Shiba perdra fréquemment, comme les deux races parentales ont tendance à le faire. Il aura besoin d'une...
  • Pug Pit -- Carlin X American Pit Bull Terrier

    Pug Pit Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pug Pit Le Pug Pit est un chien doux et joueur qui est très affectueux avec sa famille et avec les étrangers également. Il est heureux dans un appartement ou une maison avec une cour clôturée. Il est petit et trapu. Il aura un...
  • Pugottie -- Carlin X Terrier écossais

    Pugottie Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pugottie Le Pugottie est une petite race mixte qui est un croisement du Terrier écossais et du Carlin. Ces chiens pèsent généralement entre 7 et 11,5 kilos et peuvent mesurer environ 30,5 centimètres à l'âge...
  • Pugland -- Carlin X West Highland White Terrier

    Pugland Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pugland Le Pugland est un mélange de race hybride du Carlin et du West Highland White Terrier. Parce que ces deux races sont de petits chiens, le Pugland sera également petit. Ils mesurent rarement plus de...
  • Puginese -- Carlin X Pékinois

    Puginese Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Puginese Le Puginese est un hybride de designer populaire entre le Carlin et le Pékinois. Les deux chiens parents sont similaires en taille et en apparence. Le Puginese s'est d'abord développé en Chine et est bien connu pour...
  • Pugillon -- Carlin X Epagneul nain continental

    Pugillon Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> France et Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Pugion Brève présentation du Pugillon Le Pugillon est un chien de croisement spécifique entre un Carlin de race pure et un Epagneul nain continental de race pure. Bien que les deux races...
  • Pughasa -- Carlin X Lhassa Apso

    Pughasa Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Tibet -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pughasa Le Pughasa est un chien de croisement entre un Carlin et un Lhassa Apso. Ce sont des chiens actifs et amicaux qui font d'excellents animaux de compagnie. Ils sont bons avec les enfants s'ils sont socialisés tôt. Les...
  • Puggit -- Carlin X Petit Lévrier italien

    Puggit Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Italie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Puggit Le Puggit est un chien de croisement spécifique de deux animaux de compagnie qui ont chacun été populaires comme compagnons de la royauté pendant des centaines d'années, le Carlin et le Petit Lévrier italien...
  • Puggat -- Carlin X Rat Terrier

    Puggat Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Puggat Le Puggat est un croisement spécifique entre le Carlin, un ancien animal de compagnie de Chine, et un exterminateur fougueux connu sous le nom de Rat Terrier. Ces petits chiens sont assez énergiques et enjoués,...
  • Pugese -- Carlin X Chien chinois à crête

    Pugese Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pugese Le Pugese est un hybride de créateur entre le Chien chinois à crête, un chien utilisé à l'origine comme ratier sur les navires du monde entier, et le Carlin, un compagnon de la royauté depuis des milliers d'années. Ces...
  • Pug-Coton -- Carlin X Coton de Tuléar

    Pug-Coton Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Madagascar -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pug-Coton Le Pug-Coton est une race hybride. Ses races parentales sont le Carlin et le Coton de Tuléar. C'est un animal de compagnie amical et loyal. Un chien plutôt petit, même à maturité, le Pug-Coton ne pèsera pas plus...
  • Pug-a-Mo -- Carlin X American Eskimo Dog

    Pug-a-Mo Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pug-a-Mo Le Pug-a-Mo est un chien hybride. Ses races parentales sont le Carlin et l'American Eskimo Dog. C'est un petit chien, à maturité, il ne pèsera pas plus de 11,5 kilos. Il est super avec les enfants et avec les autres...
  • Pugairn -- Carlin X Cairn Terrier

    Pugairn Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Grande Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pugairn Le Pugairn est un croisement spécifique entre le Cairn Terrier et le Carlin. Ce petit chien, dont le poids moyen est compris entre 4,5 et 8 kilos, est énergique et social, un mélange d'une race active en...
  • Pugador -- Carlin X Retriever du Labrador

    Pugador Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> Canada -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Pugador Le Pugador est un hybride où le Carlin est croisé avec le Retriever du Labrador. Bien qu'il n'y ait pas beaucoup d'informations disponibles sur l'hybride, nous pouvons considérer les traits des deux races...
  • Presa Dane -- Presa Canario X Dogue Allemand

    Presa Dane Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Espagne <> Allemagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Presa Dane Le Presa Dane est un chien de race mixte. Ses races parentales sont le Presa Canario et le Dogue Allemand. Probablement un chien de taille géante, le Presa Dane est en fait un gentil géant. Il est...
  • Presa Bulldog -- Presa Canario X Bulldog anglais

    Presa Bulldog Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Espagne <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Presa Bulldog Le Presa Bulldog est une race hybride forte et bien construite qui a été créée à partir de la combinaison du Presa Canario et du Bulldog anglais. Comme on peut l'imaginer, une race...
  • Powderpap -- Chien chinois à crête X Epagneul nain continental

    Powderpap Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Chine <> France et Belgique -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Powderpap Le Powderpap est un mélange hybride égal des races Epagneul nain continental et Chien chinois à crête. En tant que petit chien, le Powderpap est un excellent compagnon pour tous ceux qui...
  • Poshies -- Spitz Toy / Pomeranian X Chien de berger des Shetland

    Poshies Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine Allemagne <> Grande-Bretagne -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Poshies Né du croisement d'un Sheltie (Chien de berger des Shetland) et d'un Spitz Toy / Pomeranian, le Poshies est une race hybride très énergique, indépendante et fidèle qui ne manquera pas de voler votre...
  • Poovanese -- Caniche X Bichon havanais

    Poovanese Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Bassin méditerranéen occidental -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Hava-Poo Island Mini Doodle Havanoodle Havadoodle Havanesepoo Brève présentation du Poovanese Le Poovanese est un animal de compagnie hybride qui combine les traits du Bichon Havanais...
  • Poo-Ton -- Caniche X Coton de Tuléar

    Poo-Ton Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Madagascar -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Doodle-Ton Cotondoodle Cotonpoo Brève présentation du Poo-Ton Le Poo-Ton est un mélange entre un Coton de Tuléar de race pure et un Caniche miniature ou un jouet de race pure. Ils sont petits mais pleins...
  • Pootalian -- Caniche X Petit Lévrier italien

    Pootalian Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Italie -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Italian Greyhoundoodle Brève présentation du Pootalian Le Pootalian est un croisement égal entre le Caniche et le Petit Lévrier italien. C'est un chien de petite taille avec une fourrure rugueuse et...
  • Poo-Shi -- Caniche X Shiba

    Poo-Shi Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Japon -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Brève présentation du Poo-Shi Le Poo-Shi est une race hybride petite à moyenne et est le croisement d'un Shiba et d'un Caniche. Ils sont également connus sous le nom de Shiba-poo, Shibadoodle ou Shibapoo et sont des chiens loyaux et...
  • Poochin -- Caniche X Epagneul japonais

    Poochin Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> Chine -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Chinpoo Chindoodle Doodlechin Poo-Chin Brève présentation du Poochin Le Poochin porte de nombreuses variantes de noms liés à sa filiation et est reconnu par quatre associations de races compétitives. Le...
  • Presa Canario

    Presa Canario Standard FCI Nº 346 Origine Espagne Traduction Dr. P. Bocher et Prof. R. Triquet. Mise à jour 2011: J. Mulholland / Version originale : (ES) Groupe Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzer - Molossoïdes - Chiens de montagne et de bouvier suisse Section Section 2.1 Molossoïdes de type dogue Epreuve Sans épreuve de travail Reconnaissance à...
  • Pooahoula -- Caniche X Catahoula Leopard Dog

    Pooahoula Il n'est pas reconnu par la F.C.I. Origine France <> U.S.A. -> U.S.A. Traduction Francis Vandersteen Cette race est aussi connue sous Pooda Houla Brève présentation du Pooahoula Le Pooahoula est un hybride entre le Caniche et le Catahoula Leopard Dog. L'hybride est le plus souvent entre le Caniche standard et le Catahoula Leopard Dog,...